Les correcteurs automatiques au secours des élèves

Les correcteurs automatiques, un intérêt très limitéQuand un communiqué de presse ministériel constate en avril 2012 que "les résultats des élèves depuis 30 ans ne sont pas satisfaisants" dans la maîtrise du français, certains commentateurs, qui n'enseignent pas et ne mesurent pas la gravité de la situation dans certains établissements (voir notre article "Copies non conformes"), pensent encore que les correcteurs orthographiques peuvent venir en aide aux élèves en difficulté.

A ceux-là je propose la petite expérience instructive suivante, à partir d'une copie de troisième de mon ancien collège d'affectation dans une banlieue défavorisée.

Le sujet de rédaction de ce brevet blanc consistait en une suite de texte à partir d'un extrait du Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas : les élèves devaient raconter l'évasion de Dantès et son compagnon.

Jugez par vous-même :

Commentez sur le forum