"La démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur se poursuit" (MEN)

Plus d'informations
11 Jui 2016 09:45 - 11 Jui 2016 09:47 #16642 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2016 09:54 - 11 Jui 2016 10:04 #16643 par Loys

La démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur se poursuit : en 2014, 60 % des 20-24 ans ont fait des études supérieures (diplômés ou non), contre 33 % des 45-49 ans.

Le problème est ce que l'on appelle "démocratiser" : faire en sorte que toutes les catégories sociales puissent accéder à l'enseignement supérieur à égalité, ou bien qu'elles y accèdent effectivement (c'est-à-dire la généralisation de l'accès à l'enseignement supérieur à la plus grande part possible d'une génération).
La seconde philosophie pousse à délivrer des diplômes de plus en plus dévalués (du baccalauréat au supérieur) pour créer une réussite artificiellement démocratique (avec d'autres inégalités dans l'obtention ou non des diplômes et dans les types de diplômes obtenus). La première considère que l'enseignement supérieur n'est qu'une voie de réussite parmi d'autres, qu'elle n'a pas vocation à être généralisée à l'ensemble d'une génération et que seule une très bonne formation initiale pour les publics scolaires les plus défavorisés peut permettre de rétablir une égalité réelle dans les taux d'accès au supérieur et que par ailleurs la voie professionnelle doit être considérée à égale dignité dans l'accès à la réussite.
Implicitement, une voie professionnelle diplômante et véritablement professionnalisante est ici conçue comme un obstacle à la "démocratisation" de l'enseignement supérieur. :shock:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.231 secondes
Propulsé par Kunena