Les "Z'Héros" du CSEN

Plus d'informations
22 Aoû 2021 13:52 #23501 par Loys
Les "Z'Héros" du CSEN a été créé par Loys

Pour certains enfants, l’école n’est pas un long fleuve tranquille, mais une vallée de larmes...


Curieuse action du "conseil scientifique" de l'Education nationale : "Les Z'Héros ont du talent - Diversité des parcours, résilience et confiance en soi à l’École"





Les "Z'Héros" : oui, quelques-uns "réussissent" sans l'école. Mais quel est le sens pour l'école de promouvoir la réussite sans l'école (et - accessoirement - la réussite comme accès à la célébrité) ? "Je pense qu'il y à prendre dans l'école... mais, pour certaines personnes, voilà..." dit Jean Le Cam. Stanislas Dehaene se sent obligé de préciser : "On n'est pas là pour dire aux élèves "Vous n'avez pas besoin de passer le bac"". "L'échec scolaire" de Jean Le Cam est d'ailleurs à relativiser : à la fin des années 70, le baccalauréat (général ou technique) était obtenu par moins d'un quart d'une génération... Le navigateur a eu la chance d'avoir une mère qui l'a fait naviguer tout petit aux Glénan et un père qui l'a fait participer à des régates dès quatorze ans : on comprend bien son relatif désintérêt pour l'école mais en quoi est-ce une leçon pour l'école ? De même, en quoi le fait que la violoniste prodige Zhang Zhang, Chinoise déracinée, n’ait "jamais été scolarisée de façon régulière" montre-t-il que "pour certains enfants, l’école n’est pas un long fleuve tranquille, mais une vallée de larmes" ?

Au delà des accusations ineptes envers l'école, il y a dans cette promotion des "Z'Héros" une vision très libérale de l'éducation, renvoyant à une réussite individuelle par le talent ou l'environnement... et possiblement sans école. On ne mesure jamais assez, auprès des publics scolaires les plus fragiles, les ravages du message d'une réussite qui peut-être non scolaire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.159 secondes
Propulsé par Kunena