La saga des tableaux interactifs

Plus d'informations
27 Sep 2012 16:58 #1450 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Sep 2012 17:01 #1451 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
C'est que ça devient vertigineux !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Déc 2012 15:20 #2137 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
A lire sur "Ludovia" du 5/12 : "La place du TBI à l'école" .



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Fév 2013 13:16 #3655 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Fév 2013 22:34 #3663 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs

Tableau interactif : « une minorité d'enseignants est prête »

Catastrophe !

Marc Philippe est ensei­gnant de tech­no­lo­gie, déta­ché au CRDP de l'académie de Paris pour assis­ter les ensei­gnants aux usages des TICE. Il estime que le tableau numé­rique inter­ac­tif ren­contre de nom­breuses réticences.

Bref M. Philippe n'enseigne plus, mais c'est pour la bonne cause : la révolution numérique qui va permettre de refonder l'école.

Les ensei­gnants sont-ils prêts à pas­ser au tout-numérique à l'école ?

Honnêtement, non. Ceux qui se lancent sont ceux qui croient au chan­ge­ment et ils sont une mino­rité.

Une minorité visible, par contre. :transpi:

Sans rire, quel sens peut bien avoir le "tout-numérique" à l'école ? :scratch:

Contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas tou­jours les jeunes ensei­gnants qui sont les plus à l'aise avec le TNI . Beaucoup d'entre eux croient maî­tri­ser les outils mais ils perdent du temps, pour une rai­son simple : ils manquent de culture informatique.

Maîtriser un TNI, c'est de la "culture informatique" ? :transpi:

Quels sont les autres freins ?

J'en iden­ti­fie plu­sieurs. Il m'arrive de for­mer les ensei­gnants, de la mater­nelle jusqu'au BTS, sur leur lieu de tra­vail. Et je constate par­fois que leur maté­riel est obso­lète et bridé, ce qui rend impos­sible les mises à jour.

Voilà qui explique un peu les problèmes rencontrés par les collègues. Et par là, leurs réticences, non ?

Pour ma part, mon vidéoprojecteur (quasi-neuf) est hors d'usage depuis le 1er septembre. Suis-je réticent à l'utiliser ?

Quand le maté­riel est récent, il n'est pas tou­jours homo­gène et il n'existe pas de solu­tion pour impor­ter un tra­vail d'un tableau à l'autre.

Bah : on n'a que ça à faire...

Autre pro­blème, celui de l'information : nom­breux sont les pro­fes­seurs qui par exemple ne savent pas que l'établissement déten­teur d'un TNI dis­pose d'une licence, laquelle donne le droit d'utiliser le logi­ciel sur place mais aussi sur les ordi­na­teurs per­son­nels des enseignants.

Nous avons des ordinateurs personnels ? Fournis par notre employeur ? :mrgreen:

Par ailleurs, je note aussi un frein cultu­rel : quand je pro­pose d'accompagner des ensei­gnants pen­dant leur pre­miers cours avec un TNI, ils sont par­fois réti­cents, pen­sant que cela risque de per­tur­ber les élèves.

Alors que les élèves sont imperturbables, c'est bien connu.

Dans d'autres pays d'Europe, cela ne pose pour­tant aucun problème.

Nous sommes pourtant dans le pays du Minitel.

Comment convaincre les réti­cents de l'utilité du TNI ?

Ceux qui hésitent à s'en ser­vir ont déjà fait la moi­tié du che­min et je par­viens à les convaincre. Il suf­fit de leur mon­trer le côté inter­ac­tif du TNI, la diver­sité des sup­ports acces­sibles : vidéos, sons, images... Un jour, lors d'une for­ma­tion, une ensei­gnante d'anglais m'a pré­venu que ses élèves de seconde n'étaient pas faciles. Nous avons expé­ri­menté le TNI en leur pro­po­sant un exer­cice à trous à par­tir d'une vidéo envoyée sur leur por­table afin qu'ils puissent la réécou­ter à leur rythme. L'enseignante m'a confié qu'elle n'avait jamais vu ses élèves autant tra­vailler...

Ah ! les miracles du numérique ! Bon, on se satisfait parfois de peu...

Autre atout majeur du TNI propre à séduire les ensei­gnants : on peut inter­rompre un cours et l'enregistrer tel quel pour le reprendre au cours sui­vant, alors que sur un tableau clas­sique, on efface sys­té­ma­ti­que­ment et l'on ne peut donc conser­ver aucune trace de son travail.

On gère mieux son temps pour finir son cours dans l'heure : le progrès technique n'est pas ici un progrès pédagogique.

Quels sont les pré­re­quis nécessaires ?

Le TNI ne pré­sente pas de dif­fi­cul­tés de prise en main.

Il faudrait savoir. Je croyais qu'il nécessitait une "culture informatique" ?

Il peut être uti­lisé aussi bien par un ensei­gnant de musique que par un ensei­gnant de latin ou de mathé­ma­tiques. Une seule condi­tion : savoir uti­li­ser un ordi­na­teur de manière usuelle (orga­ni­ser les fichiers, les sau­ve­gar­der au bon endroit...).

Ah, c'est ça la "culture informatique"...

Comment débu­ter avec le TNI et par quel type d'utilisation ?

Je conseille de com­men­cer par une uti­li­sa­tion simple, de l'utiliser comme un tableau blanc tra­di­tion­nel. Et puis, petit à petit, d'ajouter des docu­ments, en met­tant des éléments en évidence. Ensuite, il est pos­sible de mêler des exer­cices inter­ac­tifs. Ce qui bloque c'est la peur de l'erreur. Il faut accep­ter de ne pas tout maî­tri­ser d'un seul coup !

D'autant que la technique, ça plante souvent. Avant-hier un stagiaire d'espagnol n'a pas pu présenter son cours sur vidéoprojecteur. Et dans ces cas-là il faut avoir prévu un cours de secours. :lol:

Certes l'utilisation d'un TNI demande au départ plus de temps de pré­pa­ra­tion, mais il faut accep­ter d'en perdre pour en gagner ensuite.

Visiblement non, puisqu'on peut interrompre son cours et le reprendre la fois suivante. :spider:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jan 2014 10:11 #9197 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
A lire (avec un peu de retard) sur "EdSurge" du 22/09/13 : "Lessons from the Downfall of Interactive Whiteboards" (en anglais).


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Fév 2016 13:48 - 20 Fév 2016 14:11 #15950 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
Après les iPads, Thierry Karsenti souligne tous les avantages des tableaux blancs interactifs.
tbi.crifpe.ca/


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Fév 2016 09:48 #15952 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Mar 2016 20:00 #16030 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
Dans le "Café" du 1/03/16 : "La chute de la maison TBI"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Mar 2016 23:18 #16038 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Mar 2016 23:23 - 03 Mar 2016 23:23 #16039 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
Au même moment, un "contenu sponsorisé" sur "LudoMag" du 3/03/16, qu'il devient de plus en plus difficile de distinguer des articles pro-numérique à l'école.
www.ludovia.com/2016/03/ecran-numerique-...re-plus-performante/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2016 22:41 - 27 Mar 2016 22:50 #16252 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
Autre contenu sponsorisé, méritant une lecture plus attentive : "Le tableau interactif a échoué : c’est mérité" (25/03/16) :shock:


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Fév 2017 23:54 #18320 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Oct 2018 17:09 - 20 Oct 2018 17:13 #21481 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La saga des tableaux interactifs
Toujours sur "Ludomag" cette publicité (pardon "Article diffusé dans le cadre d’un partenariat") du 17/10/18 : "L’écran interactif face au vidéoprojecteur interactif en classe" .

Les écrans tactiles interactifs présentent-ils une technologie plus adaptée pour la présentation en salles de classe que les vidéoprojecteurs interactifs ? Quels sont les avantages et les inconvénients des deux matériels ? Les vidéoprojecteurs interactifs sont-ils toujours la meilleure option d’achat pour les écoles ?

Au cours des dix dernières années, les vidéoprojecteurs numériques utilisés seuls ou avec des tableaux blancs interactifs ont été utilisés comme «grand écran» dans les salles de classe, pour présenter et pour apporter plus d’interactivité et d’engagement à l’enseignement et à l’apprentissage.

Au cours de cette période, la technologie des vidéoprojecteurs a évolué et est passée de vidéoprojecteurs à focale normale à des vidéoprojecteurs à ultra-courte focale qui sont plus adaptés à l’usage en école sans la contrainte de l’ombre portée.

Malgré ces améliorations, les vidéoprojecteurs ont encore quelques problèmes qui entravent la fluidité de l’apprentissage en salle de classe. [...]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.279 secondes
Propulsé par Kunena