Coaching parental

Plus d'informations
29 Oct 2013 12:12 - 11 Aoû 2014 21:55 #8203 par archeboc
Coaching parental a été créé par archeboc
A lire dans "Le Monde" du 29/10/13 : "Parents déboussolés cherchent coaching" .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Oct 2013 15:46 - 29 Oct 2013 15:46 #8204 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Coaching parental
Merci pour l'article archeboc.

Chacun commence par décrire sa situation – les enfants dont il est question sont tous âgés de 13 à 15 ans. Les deux fils de Sophie (les prénoms ont été modifiés) « ne respectent pas les horaires, ne mangent pas avec nous, sont tout le temps sur l'ordinateur ». Anne vient d'interdire son fils d'ordinateur dans l'espoir de sauvegarder sa scolarité. « Tous les jours, il me le demande », confie-t-elle d'une voix lasse.

Il faut leur apprendre l'au-to-ré-gul-la-tion. :doc:
Ce qui serait intéressant, ce serait de savoir depuis quel âge et dans quelles conditions le fils d'Anne a accès à un ordinateur.

Les difficultés pour communiquer avec leurs enfants se retrouvent vite au centre de la conversation. Ainsi que l'ordinateur, grand sujet de crispation. Face à cet ogre, ils ne savent comment lutter. Certains se sont rendu compte que les écrans étaient rallumés la nuit.

Que ces parents se rassurent : l'Académie des sciences met seulement en garde contre les "usages nocturnes excessifs" (sic). :doc:
La meilleure façon de lutter contre cet "ogre", c'est encore de ne pas le faire entrer dans la maison, ou avec des règles claires et respectées et surtout pas dans la chambre de l'enfant. :fur

Alors ils endiguent comme ils peuvent. « Le soir, je dis à ma fille : “rends-moi tes armes !”, sourit Henri. Tout est confisqué. » Mais ils culpabilisent. « Mon fils m'a dit : “Maman, tu m'enlèves ma vie !”, raconte Anne.

Quel sagacité de ces enfants qui savent exactement ce qu'il faut dire.
Bon, et puis la nuit, la "vie" est suspendue par le sommeil en principe. :fur

C'est vrai que je ne me rends pas compte de ce qu'est sa vie. Je ne sais plus juger de ce qui est bien pour lui. »

Comment est-il possible de perdre à ce point les repères les plus simples de l'éducation ? :shock:

Ils ont « tout leur univers dans ces petites boîtes », relève Claire. « Nous n'avons pas connu ça, relève Katie. Donc c'est difficile de se repérer sur ce qu'on n'a pas vécu. »

Si "tout leur univers [est] dans ces petites boîtes", c'est que leur univers est très réduit. :shock:

De temps à autre, la psychologue intervient et rassure. Les adolescents sont des « handicapés du verbe, commence par expliquer Nathalie Isoré, psychologue, responsable du café de l'Ecole des parents. Constitutivement, ils ont besoin d'être centrés sur eux-mêmes et en opposition par rapport à leurs parents. C'est un passage obligé pour devenir grand. Aujourd'hui, ils s'enfuient dans les jeux vidéo, les générations précédentes le faisaient aussi, mais ailleurs. »

Relativisme, même s'il y a du vrai. Car le problème s'étend aujourd'hui à la nuit, par exemple.

« J'AI PEUR D'ÊTRE CASTRATRICE »
Dans le groupe, les méthodes éducatives sont diamétralement opposées : règles strictes pour les uns, laxisme avoué pour les autres. « J'ai eu des parents très autoritaires, dit Claire. A mes enfants, je donne tout, tout de suite. »

Difficile de revenir dessus ensuite.

De son côté, Katie a eu une éducation « post-68 » qu'elle a reproduite : « Je n'ai aucune autorité. Mon ex-mari est aussi dans une permissivité totale. Mon nouveau compagnon est le seul qui cadre mon fils. » Résultat, la tension monte et la vie commune du couple est remise en cause.
La vie n'est pas plus simple pour les parents autoritaires. Ils n'obtiennent pas de meilleurs résultats...

Les enfants utilisent quand même des écrans dans leur chambre la nuit ? :shock:

...et vivent mal leur rôle de censeur.

Il faut dire que ce terme est très culpabilisant.

« J'ai peur d'être castratrice », dit Anne, qui veut être « autoritaire pour deux » car elle élève seule ses enfants. « J'ai l'impression de ne pas lui laisser d'espace pour grandir, regrette Thérèse. Et quand je m'énerve, je peux avoir un discours dévalorisant. »
Ils se retrouvent sur un point : dire non est une épreuve. « Il faut avoir la force, prendre le temps », résume Anne. « On ne refuse pas certaines choses pour avoir la paix, renchérit Katie. On a des vies actives de plus en plus denses, on est exténué. Leur mettre des barrières, ça fait du travail en plus. »

C'est sans doute vrai mais reculer le moment du non c'est s'exposer à des épreuves plus grandes encore.

La famille élargie ne prend pas le relais. « Les familles sont recomposées, éclatées, observe Katie. Dans les grandes villes, on se retrouve souvent très seul. »
PAS DE SOLUTIONS CLÉS EN MAIN
Tous se remettent en question. « Pourquoi êtes-vous convaincus de mal faire ?, lance Nathalie Isoré. Pensez à tout ce que vous leur avez apporté ! » Sur un papier, elle dessine un schéma avec en abscisse « l'écoute » et en ordonnée « l'autorité ». « Il y a toute une gamme de postures entre l'empathie excessive et la règle excessive, explique-t-elle. L'idéal est de trouver un équilibre. » Pas de solutions clés en main, donc, mais des outils pour réfléchir.

Est-ce que l'absence d'écran dans la chambre est une "règle excessive" ?

« Les parents sont en recherche de conseils “tout faits”, explique Tiphanie Héliard, une autre psychologue de l'Ecole des parents. Nous cherchons des solutions qui s'appuient sur leurs compétences. » A la sortie, les parents n'ont pas trouvé la martingale, mais sont ragaillardis. « Ça aide à avancer », dit Anne. « C'est intéressant d'écouter les autres, témoigne Henri. Et ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seul. »

Dans la société actuelle, les parents débordés ne sont pas seuls, effectivement. Ceux-là au moins s'interrogent, mais sans doute un peu tard.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Oct 2013 08:40 #8222 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Coaching parental

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Aoû 2014 21:53 - 11 Aoû 2014 21:56 #11400 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Coaching parental
La réponse dans "Slate" du 29/07/14 : "Sous-traiter l'éducation des enfants: une riche idée, mais une idée de riche" par Nadia Daam.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.194 secondes
Propulsé par Kunena