Pétition contre le sujet de bac jugé trop difficile en mathématiques

Plus d'informations
21 Jui 2014 11:25 - 21 Jui 2014 11:44 #10995 par Loys
Après le tweet-clash contre Victor Hugo, dont un poème a été donné au bac et qui "ne parle pas comme les autres", le sujet de bac de série S trop difficile en mathématiques, avec une pétition en ligne rassemblant déjà déjà plusieurs dizaines de milliers de pétitionnaires :

education nationale: Il faut arrêter le carnage des sujets du bac S
Pourquoi c'est important
après la physique et l'anglais c'est a présent au tour des maths d'être ultra-dure si ca continue les résultats vont être inférieurs a 50% de réussite

La pétition : secure.avaaz.org/fr/petition/education_n..._des_sujets_du_bac_S

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
23 Jui 2014 09:08 - 23 Jui 2014 22:19 #11028 par Loys
Je découvre qu'avec ce site de "pétitions citoyennes" :
- on peut voter autant de fois qu'on veut avec la même ip
- il n'y aucune vérification préalable d'adresse, ni pour le pétitionnaire, ni pour les signataires. On peut donc s'inventer des tas d'adresses.
- le site collecte à son propre usage les e-mails des signataires. Les noms ne sont pas consultables publiquement et a fortiori vérifiables, pas même par l'initiateur de la pétition.
- On peut changer en cours de route le titre et le motif de la pétition, ce qui est toujours sympa pour les signataires.
Du coup nous voilà renseignés sur le degré de sérieux du site et des médias qui ont cité cette page (relayée par l'AFP)...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 11:02 #11031 par Loys
Pas d'inquiétude, nous indique un correcteur :

Le ROC, la question recherche en proba (% de malades) et la fin de l'exercice de géométrie dans l'espace ne comptent pas dans les 20 points mais 2,5 en bonus non cumulable (i.e. ne se reporte pas sur un autre exercice).
Plus des consignes de bienveillance !

Et pour la physique :

Nous venons d'apprendre que, sans doute à cause des moyennes qui s'annoncent désastreuses, le barème de l'épreuve de Sciences Physiques du bac S 2014 va être changé par décision de l'inspection générale.

Source : Neoprofs.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 14:33 - 24 Jui 2014 07:18 #11039 par Loys
Désolé, mauvaise manipulation. Je cite le message effacé :

Desbois dit: Ce sujet était intéressant, pas évident, avec plusieurs questions qui demandaient un minimum d'initiative, mais parfaitement dans le cadre du programme.
Voilà où nous en sommes, la moindre initiative est inenvisageable en mathématiques de la part d'élèves prétendus scientifiques. Je corrigerai mes copies avec un barème sur 20, quelles que soient les directives, on ne va pas se priver d'un sujet un peu sélectif, pour un fois... On gérera le flux d'oraux qui s'annoncent fournis...

Dans le "Café" du 23/06/14 : "Maths : La contestation du sujet du bac révèle l'évolution de la série S"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 14:36 #11040 par archeboc
Le nombre de signatures a baissé brusquement. Il n'y aurait pas comme un contrôle des adresses à posteriori, éliminant les adresses qui génère un message d'erreur ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 14:49 - 23 Jui 2014 18:24 #11041 par Loys
Bien possible. Reste à savoir sur quel critère (notification de non distribution ?) car dans une pétition test la moitié des adresses inventées ont quand même été retenues.
Bon, c'est quand même assez malhonnête d'afficher un nombre de signatures qui n'a pas été vérifié...
Sans compter que les adresses mail, mêmes vérifiées, ne peuvent pas équivaloir à de vraies signatures.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 15:36 - 23 Jui 2014 15:37 #11047 par Loys
Communiqué du Snalc : www.snalc.fr/national/article/832/

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 23 juin 2014 :
Baccalauréat 2014 : le niveau monte déjà !
Le SNALC-FGAF a eu connaissance des consignes de correction données pour l'épreuve de mathématiques du baccalauréat série S. Que les élèves pétitionnaires se rassurent : le barème adopté est particulièrement généreux, puisque l'on augmente le nombre de points attribués aux questions les plus basiques dans chaque exercice. Les consignes adoptées sont également extrêmement « bienveillantes », puisque l'on accordera par exemple le point entier d'une question demandant deux démonstrations à partir du moment où l'une des deux est acceptable.
Le SNALC-FGAF a également été averti que des consignes assez semblables ont été données pour l'épreuve de physique-chimie série S, par e-mail. Il s'agit ici d'attribuer davantage de points aux questions les plus simples, et moins de points aux questions jugées plus difficiles. Le barème de l'épreuve de spécialité a également été revu à la hausse.
Le SNALC-FGAF est une fois de plus révolté par ces pratiques qui, loin d'aider notre système scolaire, le desservent en masquant la réalité des faits. S'il n'est pas anormal qu'une question puisse être a posteriori jugée plus compliquée que prévue ou mal posée, et donner ainsi lieu à un ajustement, nous sommes ici dans une toute autre logique : celle de faire augmenter artificiellement les résultats, en faisant passer au second plan les attendus fixés par les programmes nationaux.
Le SNALC-FGAF, qui a toujours défendu un baccalauréat national et anonyme, condamne l'ensemble des dispositifs mis en place pour triturer les résultats de l'examen et les faire correspondre coûte que coûte au pourcentage de réussite souhaité. L'ensemble de ces pratiques est non seulement source de pressions sur les collègues, mais de surcroît empêche de poser des constats objectifs sur les problèmes réels de l'Éducation nationale, que ce soit au primaire, au collège ou au lycée. L'accumulation de lacunes et d'insuffisances dessert avant tous les élèves, tandis leurs professeurs, impuissants et parfois même empêchés d'agir, ne peuvent que constater l'ampleur du désastre, sans qu'il leur soit jamais donné de réelles possibilités d'y remédier par notre institution. Nous exigeons que cela change, et continuerons de faire des propositions concrètes en ce sens.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 15:52 - 23 Jui 2014 17:14 #11048 par Shane_Fenton
Réplique cinglante de Jean-Paul Brighelli sur son blog : "Carnage"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 17:26 - 23 Jui 2014 17:29 #11051 par archeboc
Un indice sur le niveau du bac, on peut le trouver dans les conditions d'admission à l'EPFL (polytechnique Lausanne). Pour des raisons sans doute diplomatiques, ces conditions ne visent pas spécifiquement le bac français, mais pour des raisons linguistiques, les Français constituent le premier public étranger à l'EPFL. L'évolution de la barre d'admission à l'EPFL représente ainsi correctement la valeur du diplôme français.
Il me semble qu'il y a une décennie, avoir une moyenne de 12 suffisait (je n'en suis pas totalement sûr). Il fallait l'an dernier avoir 14 au bac pour entrer à l'EPFL. La barrière cette année est passée à 16, sauf cas dérogatoire (famille domiciliée en Suisse).
bachelor.epfl.ch/cms/site/bachelor2/lang...ssion-premiere-annee

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 17:32 - 23 Jui 2014 18:24 #11052 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2014 19:30 #11053 par Frist
:D
Comment cela se fait-il que je ne trouve pas cette nouvelle surprenante ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Jui 2014 22:58 #11068 par Loys
Dans "Le Monde" du 25/06/14 : "Bac S 2014 : les correcteurs incités à noter généreusement maths et physique"
Extrait :

Trop difficiles, les épreuves du bac S 2014 ? C'est en tout cas l'avis de 56 000 candidats, signataires de la pétition « Il faut arrêter le carnage des sujets du bac S ». Est-ce pour cette raison que l'inspection générale a demandé aux correcteurs de remonter les notes de l'épreuve de physique-chimie du bac S ? ou est-ce à cause de la faiblesse du niveau des copies ? Mystère…

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jui 2014 21:06 - 29 Jui 2014 21:06 #11121 par Loys
Une réaction originale de Pascal Caglar, de "L'école des lettres" : "La bienveillance en question"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jui 2014 08:52 #11123 par Desbois
Ce sujet (de maths) était dans les clous du programme mais présentait des questions réclamant des prises d'initiative, aberration à l'aune des sujets récents.
Les directives de correction ont été rédigées bien avant les réactions des candidats, donc les concepteurs connaissaient les difficultés de ce sujet. Pour moi, une question reste entière : pourquoi s'être ainsi mis sciemment dans le pétrin en provoquant un tollé totalement prévisible ?
Je confirme les allégations du SNALC, ayant ces directives en main : si on ne peut pas mettre plus de 5 points par exercice, le barème est de facto sur environ 24 points, ce qui reste étranger à mes yeux...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jui 2014 22:46 #11127 par Frist
@"La bienveillance en question" : Et dire que je me demande si je ne suis pas trop naïf parfois !

La semaine dernière, le burn-out des étudiants a noirci les pages de nos quotidiens. Ces réactions disproportionnées font échos pour moi à ces malaises problématiques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.280 secondes
Propulsé par Kunena