Bien-être et bienveillance à l'école

Plus d'informations
07 Mar 2017 14:20 - 18 Mar 2017 09:39 #18536 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Dans "VNi" du 7/03/17 : "Méditer à l’école, pour mieux apprendre ?"



Et dans une veine similaire, dans "Ouest France" du 17/03/17 : "Des ateliers de relaxation au collège"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Mar 2017 09:50 - 18 Mar 2017 09:51 #18622 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Avr 2017 11:12 #18758 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2017 11:25 - 22 Avr 2017 11:44 #18770 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2017 11:52 - 22 Avr 2017 11:57 #18771 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Le "Café pédagogique", sans s'inquiéter le moins du monde de l'incohérence entre les chiffres du bien-être et celui du snetiment d'appartenance, continue à relayer le même erreur grossière. Mieux : il en tire des conclusions amusantes sur "une école qui n'accroche pas" !

Le point le plus sombre du tableau dressé par l'OOCDE est le très faible sentiment d'appartenance des élèves français à leur établissement. Seulement 41% des élèves français se sentent comme chez eux dans l'établissement contre 73 % en moyenne dans l'OCDE. C'est le plus faible taux de tous les pays participants. Chez nos voisins cela concerne 87% des Espagnols, 76% des Américains, 68% des Britanniques, 75% des Allemands par exemple. C'est aussi en France que ce sentiment a le plus fortement reculé depuis 2003 après la Turquie. Or cette faible appartenance a un lien avec les résultats scolaires. En France les élèves qui se sentent étrangers à leur école accusent un retard de 30 points en sciences, soit presque une année scolaire.

Les élèves qui sont en retard d'un an scolaire devraient pourtant se sentir parfaitement intégrés ! :santa:

C'est beaucoup plus que chez nos voisins (moins de 5 points aux Etats Unis ou en Grande Bretagne par exemple. Ces élèves qui ne se sentent pas appartenir à leur établissement sont aussi beaucoup plus nombreux qu'ailleurs à faire le lien avec un comportement injuste de leur enseignant.

Et la corrélation devient causalité !

Que nous disent ces informations sur l'Ecole ? Les résultats montrent une certaine dureté de l'Ecole français par rapport à celles de nos voisins et un faible accord avec les objectifs de l'Ecole. On pourrait relier ces résultats à la forte indiscipline des écoliers français évaluée dans d'autres enquêtes de l'OCDE.

La "dureté de l'école française" et l'injustice des professeurs expliqueraient donc de mauvais résultats et l'indiscipline des élèves !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Avr 2017 18:52 - 27 Avr 2017 18:53 #18807 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Article de Paul Devin et Christine Passerieux dans "Carnets rouges" (avril 2017) : "Les leurres de la bienveillance" .
Extrait :

La bienveillance « ne risque-telle pas, au contraire, sous ses intentions généreuses, de n’être qu’une illusion habile masquant la réalité des évolutions inégalitaires du système sous la satisfaction d’une apparente harmonie sociale ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Mai 2017 23:10 #18924 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mai 2017 18:20 - 28 Mai 2017 18:23 #19047 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mai 2017 07:34 #19067 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Jui 2017 12:26 - 03 Jui 2017 14:58 #19098 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
L'ID du tweet fournit n'est pas valide
Philippe Meirieu au congrès de la FCEP 2017 :

L'enjeu politique majeur aujourd'hui pour l'école, c'est le plaisir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Jui 2017 22:31 - 16 Aoû 2017 15:33 #19103 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Sur "France TV Info" du 22/02/17 : "Éducation : la sophrologie s'invite à l'école"



Sur la méditation, dans "VNi" du 8/08/17 : www.vousnousils.fr/2017/08/09/quand-lens...apprentissage-606268

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
22 Sep 2017 07:31 - 28 Jui 2019 13:35 #19664 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
En juin sur le site de l'AFEV : "Le droit à un climat scolaire apaisé"




De fait, ce que révèle l’étude pisa 2015 sur le bien être des élèves français n’est pas tant un problème d’angoisse ou de mal-être[4], mais le faible sentiment d’appartenance des élèves à leur établissement, qui se révèle le plus faible taux de tous les pays participants[5]. Cette faible appartenance étant d’ailleurs articulée avec les résultats scolaires[6].
-
[4] L’anxiété à l’école qui était un point faible de l’école française est maintenant en dessous de la moyenne de l’OCDE
[5] 41% des élèves français se sentent comme chez eux dans l’établissement contre 73 % en moyenne dans l’OCDE
[6] En France les élèves qui se sentent étrangers à leur école accusent un retard de 30 points en sciences, soit presque une année scolaire

:pendu:

En septembre, le sondage AFEV : www.laviemoderne.net/images/forum_pics/2...giens-JRES2017VF.pdf

Dans le "Café" du 22/09/17 : "Climat scolaire : L'AFEV ouvre la boite de Pandore"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Oct 2017 20:13 #19746 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Un rapport du CNESCO sur la qualité de la vie (restauration et architecture scolaire) : www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2017/10...alite_de_vie_def.pdf

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Nov 2017 20:40 - 15 Nov 2017 20:42 #20014 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2017 10:35 #20087 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Colloque de la FCPE sur le bien-être.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
10 Jan 2018 11:21 - 10 Jan 2018 12:07 #20319 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Conseils aux enseignants français qui maîtriseraient mal la relation aux enfants en France :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Jan 2018 11:23 - 25 Mar 2018 14:54 #20320 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Sur "France Inter" du 9/01/18 : "Comment être heureux d’apprendre à l’école ?"




Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Mar 2018 21:18 - 25 Mar 2018 15:49 #20605 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Le volume III de PISA 2015 ("Le bien être des élèves") a été publié en traduction française en 2018 : www.oecd-ilibrary.org/education/resultat...422eo.x-oecd-live-02

Où l'on apprend que :
- l'anxiété des élèves liée au travail scolaire est inférieure en France à la moyenne de l'OCDE (p. 39).
- la volonté d'être "l'un(e) des meilleur(e)s de la classe est parmi les plus faibles : 44,8% (contre 59,2% dans l'OCDE)
- les deux items présentant des problèmes de traduction (à propos du sentiment d'appartenance) ne sont toujours pas corrigés depuis 15 ans

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Avr 2018 10:37 #20811 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Il y a quand même des bienveillance à suivre :

Fichier attaché :


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mai 2018 13:57 #20915 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mai 2018 12:55 #20939 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mai 2018 12:27 - 10 Mai 2018 14:52 #20943 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Glissement de la bienveillance à "l'affection" (sic), en référence à cette émission de "France Culture" en 2015 : www.franceculture.fr/emissions/rue-des-e...-14-la-bienveillance
Fichier attaché :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Juil 2018 11:19 #21165 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Aoû 2018 11:58 - 05 Aoû 2018 12:00 #21227 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Le climat scolaire et le bien-être des élèves bientôt dans l'évaluation des établissements : www.laviemoderne.net/forum/la-reforme/88...part-l-express/21226

L'évaluation concernera collèges et lycées. Elle comprendra un volet éducatif au sens strict, avec des indicateurs de valeur ajoutée (Ival) qui existent déjà pour les lycées et seront étendus aux collèges. Au-delà, « l'idée est d'avoir une évaluation à 360 degrés sur la vie de l'établissement, autour du climat scolaire et du bien-être des élèves, en essayant de mesurer le dynamisme des établissements en termes de projets conduits autour de la culture, de la sensibilisation à l'environnement, voire de ce qui se fait en matière de santé scolaire dans l'établissement », précise-t-on au ministère.


Quand on voit comment les indicateurs pour les lycées peuvent être déformés ou comment le bien-être des élèves peut être évalué de façon totalement erronée ...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Oct 2018 22:44 - 10 Oct 2018 23:10 #21437 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Les mêmes sornettes rabâchées par le CAE et Yann Algan : www.laviemoderne.net/forum/les-pedagogie...onomique/21434#21436

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Oct 2018 13:21 - 11 Oct 2018 13:23 #21440 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Oct 2018 17:19 - 20 Oct 2018 17:26 #21482 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Jan 2019 08:44 - 21 Jan 2019 08:47 #21775 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Bien-être et bienveillance à l'école
Après les élèves de primaire traumatisés de finir à 16h30, les lycées de commencer à 8h...

www.lemonde.fr/campus/article/2019/01/18...5411174_4401467.html

Bref, un nouveau faux problème scolaire...





Quelques remarques : la notion d'adolescence est d'abord prise dans un sens large.

Un constat s’impose : les adolescents et jeunes adultes dorment de moins en moins et s’endorment de plus en plus tard, alors qu’ils ont souvent l’obligation de se lever tôt le matin durant la semaine.

Le problème n'est donc pas l'horaire du lever...

Une étude norvégienne, publiée en août 2018 dans Journal of Sleep Research et portant sur 50 000 étudiants norvégiens de 18 à 35 ans, a montré que l’insomnie touchait 34,2 % des femmes et 22 % des hommes, avec une forte progression depuis 2010. « Cette population a toujours été en privation de sommeil en raison du mode de vie de l’étudiant, qui mène de front les études – avec souvent une grosse pression scolaire –, une vie personnelle dense sur le plan affectif et, parfois, une activité professionnelle, constate Sylvie Royant-Parola, présidente du Réseau Morphée. Le sommeil est à chaque fois la variable d’ajustement pour gagner du temps. » A cela s’ajoutent le stress des études, la course à la performance et le temps de transport, qui peut être long.

Même remarque. Nombre des facteurs d'explication n'ont pas de rapport avec les lycéens dont il est question ensuite.

Les rythmes sociaux sont décalés, les jeunes adultes se couchent de plus en plus tard.

Même remarque. Et on ne parle plus d'adolescents ici.

« On nomme “jet-lag social” le fait de décaler l’heure du coucher et donc l’horloge biologique », précise Marie-Laure Paillère, pédopsychiatre à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Outre les rythmes sociaux, « un changement physiologique propre à l’adolescence, notamment le déclenchement de la mélatonine, l’hormone du sommeil, décale leur horloge interne et fait qu’ils s’endorment plus tard », estime le pédopsychiatre Jean-Luc Martinot, directeur de l’unité Inserm 1000 neuro-imagerie et psychiatrie. « A 8 heures, l’adolescent est en classe, le cerveau sur l’oreiller », résume le spécialiste.

Ce décalage physiologique des adolescents est bien admis mais n'a rien de nouveau. Il y a ici une confusion problématique entre ce décalage et le décalage lié aux nouvelles pratiques de coucher et de sommeil.

Beaucoup somnolent dans la journée, certains avouent même dormir pendant les pauses, et il n’est plus rare que les professeurs réveillent un élève endormi.

Toute la contradiction du raisonnement est dans ce "ne plus"...

L’adage « L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt » ne s’applique pas forcément à cette tranche d’âge. En effet, des dizaines d’études ont suggéré que faire démarrer les cours plus tard aurait des effets bénéfiques sur le sommeil et la santé des adolescents.

On revient à la confusion observée ci-dessus : cette observation est vraie dans l'absolu ou liée aux nouvelles pratiques de coucher et de sommeil ?

Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a d’ailleurs suggéré dans un Tweet à Jean-Michel Blanquer le 3 janvier de faire commencer les cours dans les lycées d’Ile-de-France à 9 heures plutôt qu’à 8 heures pour améliorer « les apprentissages et la santé » des lycéens. Le ministre de l’éducation s’est dit « ouvert » à l’expérimentation.

Résultat : des décisions politiques institutionnelles prises sur la base d'une confusion...

Pour récupérer, les étudiants se décalent beaucoup le week-end, se réveillant presque deux heures vingt plus tard en moyenne, et s’endormant une heure trente plus tard. « Ils cumulent les effets de la privation de sommeil et le décalage horaire, on parle de jet-lag du week-end », explique Sylvie Royant-Parola. Mais au lieu de récupérer, cette irrégularité répétée des horaires de sommeil – surtout le lever après 11 heures les jours de repos (qui concerne 24 % des jeunes) – aggrave les effets délétères du manque de sommeil.

Mais il vaut mieux accepter cet effet délétère en demandant à l'institution scolaire de s'y adapter... Avec à craindre d'ailleurs que l'heure du coucher ne fasse que suivre la nouvelle heure du lever...

Une étude publiée en février 2017 dans la revue Scientific Reports, réalisée auprès de 177 collégiens de 14 ans de la région parisienne, avait fait ressortir qu’une durée de sommeil courte (moins de sept heures) en semaine et une heure de coucher tardive le week-end étaient corrélées avec des volumes plus petits de matière grise – cette fine écorce qui entoure notre cerveau – dans plusieurs régions cérébrales (cortex frontal, cortex cingulaire et précuneus), indique Jean-Luc Martinot, qui avait coordonné cette étude. Or, ces trois régions du cerveau sont impliquées dans l’attention, la concentration, la capacité à réaliser des tâches simultanées. Cette diminution de volume de matière grise est en outre liée à de moindres performances scolaires.

On ne peut pas imputer aux collégiens d'avoir le mode de vie de l’étudiant ("qui mène de front les études – avec souvent une grosse pression scolaire –, une vie personnelle dense sur le plan affectif et, parfois, une activité professionnelle [...] A cela s’ajoutent le stress des études, la course à la performance et le temps de transport, qui peut être long").

Une fois couchés, les jeunes mettent soixante-huit minutes avant de cesser toute activité et d’éteindre la lumière lorsqu’ils vont en cours le lendemain, selon l’enquête de l’INSV. Et nombre d’entre eux se réveillent la nuit et ont du mal à se rendormir. En cause, pour la plupart d’entre eux, l’hyperconnexion. « Plusieurs études solides montrent ce lien indiscutable entre les écrans et le sommeil », assure Claude Gronfier, chercheur en chronobiologie à l’Inserm (Bron, Rhône). Autre effet, la lumière bleue des diodes électroluminescentes (LED), émise par les écrans des téléviseurs, ordinateurs, tablettes et autres smartphones, active encore plus les récepteurs photosensibles non visuels de la rétine (cellules ganglionnaires à mélanopsine) que la lumière blanche d’une lampe fluorescente ou halogène. « Ces effets, lors d’une exposition le soir, perturbent le système circadien [rythme biologique de vingt-quatre heures], retardent la sécrétion de la mélatonine, l’horloge biologique, l’endormissement, et donc diminuent la durée du sommeil », insiste Claude Gronfier, qui ne cesse d’alerter sur ce phénomène préoccupant. Sans parler de la toxicité des LED pour la rétine, sachant que le cristallin du nourrisson et de l’enfant laisse davantage passer la lumière bleue.

Pas de doute pour les professionnels, un « couvre-feu digital » devrait s’imposer. D’autant que les étudiants passent de moins en moins de temps dehors.

Sauf que la solution proposée est de... décaler l'heure du début de l'école ! On voit bien qu'elle ne peut pourtant pas en être une.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.805 secondes
Propulsé par Kunena