L'anglais à l'université

Plus d'informations
05 Mai 2013 19:54 - 21 Oct 2021 17:32 #5722 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université

DM dit: L'idéal scientifique a des limites. Par exemple, si on vous divisait votre paye par 2, je suppute que vous chercheriez un autre métier.

Vous confondez le temps des études et la carrière. :scratch:

DM dit: Il semble que l'on peut créer un blog simplement en fournissant sexe, nom, prénom, pseudo, date de naissance, email et mot de passe. Je ne vois d'ailleurs aucune mention de contrôle de ces informations. :D

En tant que wikipédien, voilà qui ne devrait pas vous déranger. :twisted:

Cela va sans doute vous étonner, mais sur feu le site collaboratif de Larousse.fr, il n'y avait non plus aucune vérification des noms et des compétences prétendues. N'importe qui pouvait s'inscrire et écrire sur n'importe quel sujet universitaire.

Démontrez que tel est le cas pour "Courrier international".

Vous perdez beaucoup d'énergie à vouloir discréditer ceux qui ne sont pas d'accord avec vous, moi y compris, et à ne pas vouloir reconnaître que vos opinions ne sont pas unanimement partagées, même dans la communauté scientifique. Admettez le point de vue d'autrui : c'est un bon point de départ pour une discussion sereine.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Mai 2013 20:02 #5723 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
Ce que je vous explique, c'est que
* vous parlez de choses que vous ne connaissez pas (ce que vous ne niez d'ailleurs pas)
* la citation d'un blog anonyme ne signifie pas que les opinions qui y sont exprimées sont significativement partagées.

Bien entendu, la communauté scientifique n'est pas monolithique dans ses opinions. Tenez, je vais même vous citer un scientifique indiscutable qui rejette l'emprise de l'anglais: Bruno Poizat (dont vous devriez relire Les Petits Cailloux), qui n'aime tellement pas publier en anglais qu'il le fait sous le pseudonyme de Johnny B. Goode.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Mai 2013 20:04 #5724 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
@Loys: En sciences, les doctorants sont rémunérés et nous avons d'ailleurs interdiction de prendre des doctorants qui ne le sont pas. Ils sont employés comme contractuels. Les associations telles que la Guilde des Doctorants insistent pour que le travail de thèse, au laboratoire, soit pris en compte comme un vrai travail et non comme des études au sens normal du terme (car, pour la population en général, les études c'est être dans une salle de classe, écouter des cours et glandouiller).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Mai 2013 20:13 #5725 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
Je vais reformuler : la paye d'un doctorant pendant le temps de ses études est bien secondaire par rapport à la paye pendant toute une carrière professionnelle. Pendant le temps des études, la plupart des étudiants, vrais scientifiques ou vulgaires esprits mercantiles, sont capables de sacrifices pour bénéficier des meilleures formations auprès des meilleurs spécialistes.

DM dit: Ce que je vous explique, c'est que
* vous parlez de choses que vous ne connaissez pas (ce que vous ne niez d'ailleurs pas)

Parce que vous voulez restreindre le sujet à la recherche scientifique. Pour ma part, je réfléchis à la place de la langue française.

* la citation d'un blog anonyme ne signifie pas que les opinions qui y sont exprimées sont significativement partagées.

Je n'ai pas affirmé le contraire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Mai 2013 21:21 #5726 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
Moi, je réfléchis à la place de la France. :cheers:

Et celle-ci ne sera assurée que si elle a une recherche scientifique dynamique, ce qui n'est possible que si on arrête de l'encombrer de règles poussiéreuses, de formalités inutiles et de procédures rigides et bureaucratiques. :rirej

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 09:04 - 06 Mai 2013 22:36 #5731 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université
Quel gachis, quelle médiocrité, quel manque d'ambition de la part de gens qui se prennent pour "l'élite". La France est une construction politique dictatoriale qui a pourri l'existence de centaines de millions de gens dans le monde entier avec ses ambitions impériales et colonialistes, elle a détruit quasiment toutes les cultures du territoire national en maintenant les gens dans la pauvreté (que reste-t-il du Limousin aujourd'hui alors qu'il a été la source d'une civilisation qu'on compare à la grecque antique pour son rayonnement dans toute l'Europe ?), elle a imposé une langue d'aristocrates à nombre de peuples pour créer une "nation" de toutes pièces, elle a envoyé à la boucherie des millions d'hommes pour fabriquer une identité nationale (les soldats français de 14-18 dans les tranchées ne se comprenaient même pas quand ils venaient de régions différentes), et tout ça pour qu'un siècle après seulement on nous ponde des universitaires qu'on entretient pour l'image comme on finance des chanteurs d'opéra et qui nous expliquent que le français c'est has been, coûteux et qu'il faut se débarrasser des réglements poussiéreux qui l'imposent encore. Je suggère qu'on gagne du temps et qu'on se débarrasse plutôt de ces gens et de cette recherche risibles et qu'on fasse confiance aux Américains et bientôt aux Chinois qui eux ne laisseront jamais tomber leur langue. Loys si on enseignait la croisade contre les Albigeois justement, si Hollande qui ne tient pas ses promesses ratifiait la charte des langues régionales et si on enseignait les langues régionales comme les langues nationales qu'elles sont, le français serait mieux défendu par des gens qui comprendraient l'importance vitale de la Culture, de l'Histoire et de la filiation.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 10:05 #5732 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
Confiance à Poujade!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 22:34 #5738 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université
Surtout le moins de mots possible, les mots c'est risqué, il parait même qu'on peut se blesser avec.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 22:35 #5739 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet L'anglais à l'université

N°6 dit: A croire que les champions du Français veulent feindre d'oublier comment cette langue s'est imposée dans le territoire de la république...


Je ne suis pas un "champion du français". Et je n'ai pas de leçon d'histoire du français à recevoir de vous.

Wikibuster dit: (que reste-t-il du Limousin aujourd'hui alors qu'il a été la source d'une civilisation qu'on compare à la grecque antique pour son rayonnement dans toute l'Europe ?)


url=http://xkcd.com/285/]référence nécessaire[/url

Loys dit: Quoi de plus stimulant que de travailler avec les meilleurs dans leur domaine de compétence, quelle que soit la langue ?


Je pense que vous auriez beaucoup de mal à être stimulé par un spécialiste chinois de la littérature, même de stature mondiale, si celui-ci ne communiquait qu'en chinois. Il n'y a (malheureusement, hélas, hélas, hélas) pas d'osmose de la culture et de l'intelligence sans transfert par ce canal souvent limité que nous appelons une langue.

DM dit: Bien entendu, la communauté scientifique n'est pas monolithique dans ses opinions. Tenez, je vais même vous citer un scientifique indiscutable qui rejette l'emprise de l'anglais: Bruno Poizat (dont vous devriez relire Les Petits Cailloux), qui n'aime tellement pas publier en anglais qu'il le fait sous le pseudonyme de Johnny B. Goode.


Il me semble que Laurent Lafforgue aussi refuse de publier en anglais. Je ne prétends pas comprendre quoi que ce soit aux travaux qui l'ont rendu célèbre, mais ses textes non-mathématiques, on y vient pour ses opinions tranchées sur l'école, et on y reste pour se délecter de sa rhétorique catholique traditionaliste (nationaliste ?), et de sa vision de la langue et de la grammaire, plutôt naïve, mais qui devrait beaucoup plaire à Loys.
J'ai cru comprendre qu'il ne pourrait pas se permettre de ne jamais publier qu'en français s'il pratiquait une autre discipline.

Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 23:07 #5741 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université

Typhon dit:

Wikibuster dit: (que reste-t-il du Limousin aujourd'hui alors qu'il a été la source d'une civilisation qu'on compare à la grecque antique pour son rayonnement dans toute l'Europe ?)

référence nécessaire

Il s'agit de la culture occitane des Troubadours dont le centre se trouvait en Limousin, je vous conseille n'importe quel ouvrage sur le sujet en évitant soigneusement la grosse daube de Wikipédia (vous vous en doutiez). Si le sujet vous intéresse prévoyez une petite dizaine d'années d'étude pour une initiation. Au Moyen-Age la langue d'oc ne s'appelait pas Occitan (plutôt XXème siècle) ni Provençal (plutôt XIXème et XXème siècle) mais Limousin. Les spécialistes en civilisation considèrent que l'Europe a été profondément influencée par deux civilisations, la grecque antique et l'occitane du Moyen-Age, vous n'apprendrez pas ça dans l'Ecole de la République française (sauf à l'Université).

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 23:33 #5742 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet L'anglais à l'université

Wikibuster dit: Il s'agit de la culture occitane des Troubadours dont le centre se trouvait en Limousin, je vous conseille n'importe quel ouvrage sur le sujet


Pourriez-vous pousser la bonté jusqu'à en citer nommément ne serait-ce qu'un seul, et écrit par un vrai historien, s'il vous plaît ?

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 23:36 #5743 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université

Typhon dit:

Wikibuster dit: Il s'agit de la culture occitane des Troubadours dont le centre se trouvait en Limousin, je vous conseille n'importe quel ouvrage sur le sujet

Pourriez-vous pousser la bonté jusqu'à en citer nommément ne serait-ce qu'un seul, et écrit par un vrai historien, s'il vous plaît ?

Non Typhon je ne ferai pas ça, et si ça constitue pour vous une preuve que mes affirmations sont fausses, soit, ça ne me gêne pas le moins du monde.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2013 23:46 #5744 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet L'anglais à l'université
Alors est-ce que vous pourriez au moins dire qui a comparé cette culture des troubadours à la Grèce antique pour son rayonnement dans toute l'Europe ?

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mai 2013 00:01 #5745 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet L'anglais à l'université
Pop-corn time :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mai 2013 00:47 #5746 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université

Typhon dit: Alors est-ce que vous pourriez au moins dire qui a comparé cette culture des troubadours à la Grèce antique pour son rayonnement dans toute l'Europe ?

Je ne suis pas un joueur de poker mais un joueur de Go, alors si vous pensez que je me trompe faites vos propres affirmations, ensuite nous verrons si nous pouvons intéresser votre petit jeu, qu'en dites-vous Typhon ? Mais si vous vous contentez de poser des questions genre simple-touriste "neolibéral ça veut dire quoi ?" vous allez devoir jouer... tout seul. :)

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mai 2013 01:16 #5747 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet L'anglais à l'université
Vous parlez beaucoup, mais vous ne dites rien, en fin de compte.

La Grèce antique a été le berceau d'une civilisation sur laquelle toute la civilisation occidentale s'est basée. Toutes les sciences et tout les arts en Europe se prévalent d'une origine dans la Grèce antique, que ce soient la philosophie, les mathématiques, toute la littérature et la comédie. La civilisation grecque a une place, une importance, absolument centrale et incomparable dans l'histoire européenne.

Par conséquent, ceci :

Wikibuster dit: (que reste-t-il du Limousin aujourd'hui alors qu'il a été la source d'une civilisation qu'on compare à la grecque antique pour son rayonnement dans toute l'Europe ?)


Cette phrase est juste d'une crétinerie splendide.
Moi, qui n'ai jamais étudié les lettres classiques ni la Grèce antique, et qui n'en suis pas spécialement passionné, je peux vous citer des dizaines d'auteurs et de philosophes grecs. L'influence de la civilisation grecque la rend pour ainsi dire totalement inévitable, incontournable pour qui n'est pas totalement ignorant.
En revanche, je ne connais qu'un seul auteur limousin, Pierre Desproges, et je doute qu'on puisse le rattacher à une hypothétique civilisation médiévale.

Et moi je suis français. Je n'ose pas imaginer les réponses que vous obtiendriez en faisant un sondage à Londres, à Berlin, ou pire à Varsovie, à Moscou, ou à Helsinki.

De cela, je conclus que l'impact du Limousin sur le développement culturel de l'Europe a été globalement nul, et c'est pas François Hollande qui risque d'y changer quelque chose :xx: .

Sur ce, je vous laisse poster des messages pleins de bruits et de fureur mais ne signifiant rien et que je ne lirai pas.

Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mai 2013 02:04 - 19 Mai 2013 00:17 #5749 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
Merci de n'insulter personne, Typhon. Et vous oubliez que le Limousin a donné la limousine.

Typhon dit:

Loys dit: Quoi de plus stimulant que de travailler avec les meilleurs dans leur domaine de compétence, quelle que soit la langue ?

Je pense que vous auriez beaucoup de mal à être stimulé par un spécialiste chinois de la littérature, même de stature mondiale, si celui-ci ne communiquait qu'en chinois. Il n'y a (malheureusement, hélas, hélas, hélas) pas d'osmose de la culture et de l'intelligence sans transfert par ce canal souvent limité que nous appelons une langue.

Ajoutez : anglaise. :doc: :mrgreen:
J'ai un bonus pour vous, Typhon :
[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Mai 2013 00:16 #5785 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
Pour en revenir au sujet initial du fil de discussion : "Cours en anglais à l'université : débat passionné à l'Assemblée" dans "Le Monde" du 15/05/13.



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Mai 2013 00:58 #5786 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 07:28 - 21 Mai 2013 07:48 #5829 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
Et cette Une de "Libération" aujourd'hui, bien dans sa ligne dandy provocatrice (souvenons-nous de cette tribune : www.laviemoderne.net/forum/les-nouvelles...les-notes-liberation ). Quand le libertarisme se met au service du libéralisme :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 10:21 #5830 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
Au fait, cher Loys, pouvez-vous me donner un mot bien français pour dire « randomisé » ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 11:23 - 21 Mai 2013 11:23 #5832 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
Tout dépend de la phrase et du contexte. En général, dans un contexte scientifique, "aléatoire" ou "au hasard" conviennent.
Au passage "random" vient de l'ancien français "randon". L'expression "à randon" ("à toute vitesse, à toute force") est passée en anglais : "at random". :devil:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 11:29 - 21 Mai 2013 11:32 #5833 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
Heu... non, "randomisé" ne veut pas dire la même chose qu'« aléatoire ». :-)
« Randomisé », participe passé, sous-entend une action subie, à savoir que l'on a pris un phénomène a priori déterministe ou du moins sans aléa clair, et qu'on lui a rajouté de l'aléa (il y a d'excellentes raisons pour cela).
Dans un cas, il y a un simple constat (le phénomène est aléatoire), dans l'autre cas il y a modification intentionnelle.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 11:32 - 21 Mai 2013 11:33 #5834 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
Un "échantillon aléatoire" ou un "sondage aléatoire" renvoient bien à une action intentionnelle. Je veux bien convenir que l'aléa n'est pas nécessairement intentionnel, mais ça peut tout à fait être le cas.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 11:38 - 21 Mai 2013 11:43 #5835 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
Il y a une nuance subtile.
Comparez une marche aléatoire et l'algorithme de tri rapide randomisé.
Dans le premier cas, le caractère aléatoire du processus lui est intrinsèque. Dans le second cas, on a pris un algorithme parfaitement déterministe, et on lui a rajouté (en quelque sorte « de force ») un aléa (il y a d'excellentes raisons de faire cela : en l'espèce, on évite le pire cas de complexité, qui se produit, ce qui est assez gênant, quand les données sont déjà triées, et on le remplace par le cas moyen).
Mais vous avez raison, c'est plutôt la modification que la simple intentionnalité qui compte. De la même façon, on dit « on randomise » pour dire « on rajoute artificiellement de l'aléa » (je vous accorde que l'on pourrait utiliser pareille périphrase, au prix d'une certaine lourdeur).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 11:46 #5836 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université
En ce cas, effectivement, l'insistance porte sur la modification (indiquée en anglais par le suffixe "-ize"). Il n'y a pas de mots en français pour cela mais qu'à cela ne tienne : il suffit d'un créer, comme en anglais !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 12:23 - 21 Mai 2013 12:27 #5837 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université

Loys dit: En ce cas, effectivement, l'insistance porte sur la modification (indiquée en anglais par le suffixe "-ize"). Il n'y a pas de mots en français pour cela mais qu'à cela ne tienne : il suffit d'un créer, comme en anglais !

Bien sûr c'est l'attitude de bon sens, de plus le néologisme aura le sens exact, c'est le principe bien connu de la caisse à mouton du Petit Prince. Ne pas le faire c'est démissionner, ça va avec tout le reste comme l'anglais langue d'enseignement sans contrepartie dans les pays anglo-saxons. On peut hasarder un algorithme, ça ne veut rien dire, très bien maintenant ça voudra dire qqchose ?

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 12:39 - 21 Mai 2013 13:07 #5838 par DM
Réponse de DM sur le sujet L'anglais à l'université
@Loys: Je ne vous le fais pas dire !
Je réagissais simplement à l'affirmation d'Antoine Compagnon qu'en informatique, tous les termes ont été traduits. C'est sans doute vrai des termes les plus grand public, les plus orientés vers les applications, mais pas forcément des termes plus scientifiques.
Personnellement, j'emploierais bien « aléatoiriser », qui il me semble transmet à la fois la notion d'aléa et celle de modification, mais si je le fais on m'accusera de barbarisme. Il me semble que dans le monde anglophone, on tolère bien plus la formation de mots par des non-philologues qu'en France ; peut-être est-ce une des raisons du dynamisme de la langue anglaise dans les domaines techniques.
Tout ceci est d'autant plus triste qu'un des plus grands spécialistes de l'aléa dans les algorithmes, Philippe Flajolet, était français...
Une autre remarque qui peut vous intéresser : il n'existe pas de traduction standard du terme « garbage collector » dans son acception relative à la gestion de mémoire dans les programmes informatiques. Certains disent « glaneur de cellules » (un peu obscur, mais permet de conserver le sigle GC). Finalement, le mieux me semble « ramasse-miettes » (à condition que l'on prenne l'habitude de parler de « miettes » pour parler des blocs mémoire devenus inutiles), mais aucune commission de néologie ne le note... Sauf que c'est là où pointe la traduction de Wikipédia !
Wikipédia deviendrait-il le standard de fait de la traduction des termes techniques en français ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 13:13 - 21 Mai 2013 13:14 #5840 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet L'anglais à l'université
A mon humble avis l'avenir de Wikipédia c'est de devenir une extension publicitaire de Google qui "sauvera le projet" le jour où les internautes seront fatigués de le financer, pas une annexe de l'Académie française.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2013 15:22 #5842 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'anglais à l'université

DM dit: Il me semble que dans le monde anglophone, on tolère bien plus la formation de mots par des non-philologues qu'en France ; peut-être est-ce une des raisons du dynamisme de la langue anglaise dans les domaines techniques.

Tout néologisme est d'abord un barbarisme. :papy:
Personnellement le mot "aléatoirisé" (sur le modèle de "électrique/électrisé") ne me choque pas. On peut aussi imaginer "aléatoirifié" (sur le modèle de "gazeux/gazifié") ou même - plus simple - "aléatoiré" (sur le modèle de "anonyme/anonymé" par exemple).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.359 secondes
Propulsé par Kunena