Le jeu de loi de Wikipédia

Plus d'informations
08 Sep 2013 16:57 #7426 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Signalé par Wikibuster sur son blog , Rémi Mathis a reçu cet été le titre de "wikipédien de l'année" pour son acte de courage.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Sep 2013 19:47 - 08 Sep 2013 20:16 #7434 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Il va de soi que cette récompense est un peu lourde à assumer pour le bibliothécaire vedette, finalement on peut se demander si J. WALES n'est pas lui-même un véritable boulet pour Wikimedia, ils doivent tous flipper à chaque fois qu'il fait une annonce à la presse ! :lol:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Oct 2013 14:15 #7786 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
A lire dans "Numérama" du 02/10/13 : "Manuel Valls dédramatise l'affaire DCRI / Wikipédia" .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Oct 2013 00:43 - 25 Oct 2013 10:47 #8104 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
A lire dans "Le Monde" du 24/10/13 : "Wikipédia supprime 250 comptes pour lutter contre les manipulations"



Il semblerait qu'un certain nombre de comptes utilisateurs – sûrement plusieurs centaines – ont été payés pour écrire des articles sur Wikipédia faisant la promotion d'organisations ou de produits, et ont violé [les lignes de conduite du site], notamment l'interdiction d'utiliser de faux comptes ou celle de ne pas déclarer un conflit d'intérêt", écrit Sue Gardner, la directrice générale de la fondation Wikimédia, qui gère l'encyclopédie, lundi 21 octobre.

Tiens, mais la Wikimedia Foundation ne serait-elle pas en train de jouer un rôle d'éditeur ? :devil:

L'encyclopédie déclare avoir supprimé 250 comptes utilisateurs, en suivant le sujet de près.

C'est qui, "l'encyclopédie" qui "déclare" et qui "supprime" ? :scratch:

Les administrateurs, notamment, ont de nombreux pouvoirs sur l'accès et l'édition des contenus des autres membres.

Mais ne sont pas responsables devant la loi française : il n'y a pas d'éditeur dans le jeu de loi de Wikipédia ! :doc:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Oct 2013 01:10 - 24 Oct 2013 07:39 #8106 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Communiqué, ou le retour de la schizophrénie :

Sue Gardner dit: As a result, Wikipedians aiming to protect the projects against non-neutral editing have blocked or banned more than 250 user accounts. [...] The Wikimedia Foundation is closely monitoring this ongoing investigation and we are currently assessing all the options at our disposal. We will have more to say in the coming weeks.

Source : wikimediafoundation.org/wiki/Press_relea...aid_advocacy_editing
Mais à part ça la WF n'est pas un éditeur exerçant un contrôle sur l'encyclopédie collaborative.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Oct 2013 13:30 - 24 Oct 2013 20:50 #8111 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Loys dit: Mais à part ça la WF n'est pas un éditeur exerçant un contrôle sur l'encyclopédie collaborative.

J'ai interrogé R. MATHIS et A. ALIX à ce sujet sur Twitter et bien sûr je n'ai obtenu aucune réponse.
L'ID du tweet fournit n'est pas valide

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2013 14:07 - 09 Nov 2013 14:11 #8359 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
J'ai posé la même question : lisez sa non réponse :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2013 14:10 #8360 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Amusante cette déclaration de Jimmy Wales ("homme d'affaires") qui s'inquiète pour l'industrie du cloud aux États-Unis en raison du scandale Prism. Visiblement le fait que les contenus des différentes Wikipédia du monde entier soient hébergés uniquement sur des serveurs américains ne lui pose en revanche aucun problème. :santa:
Source : www.numerama.com/magazine/27452-le-creat...cloud-computing.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2013 14:56 - 09 Nov 2013 14:57 #8361 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
D'une part, si le gros des serveurs se trouvent effectivement en Floride, en Virginie et à San Francisco, il y en a d'autres à Amsterdam (cf. https://meta.wikimedia.org/wiki/Wikimedia_servers )
D'autre part, je ne vois pas bien le rapport de cet article avec Wikipédia (si ce n'est l'identité l'interviewé, mais c'est un peu mince).
Le sujet ici est le secteur du cloud computing face à la possibilité d'une écoute de la NSA (ou d'autres). Bref, ce post n'est pas dans le bon topic amha.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2013 16:52 - 09 Nov 2013 16:53 #8362 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Jimmy Wales pose le problème de l'hébergement des données aux États-Unis et de la confidentialité pour les entreprises européennes par exemple. Pourquoi ce problème ne se poserait-il pas pour les particuliers qui contribuent à Wikipédia ?
Il est vrai que le fil est consacré au problème juridique que pose un tel hébergement.
La page explicative à laquelle vous renvoyez semble indiquer que les serveurs d'Amsterdam ne servent que de cache. A confirmer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2013 03:29 #8365 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Loys dit: Pourquoi ce problème ne se poserait-il pas pour les particuliers qui contribuent à Wikipédia ?

Parce que les contributeurs de Wikipédia ne sont tenus de fournir aux serveurs de Wikipédia (américains ou hollandais, mais dès lors qu'il y en a un américain, le problème NSA/Big Brother se pose) aucune donnée personnelle ni aucune donnée sensible, contrairement aux données d'une entreprise qui gère un annuaire de clients ou d'administrés, susceptible de contenir de nombreuses données très personnelles, ou dont l'activité est sensible à l'espionnage industriel.
La seule chose un peu personnelle que les contributeurs de Wikipédia (mais aussi ses lecteurs) fournissent à ces serveurs américains de Wikipédia, ce sont leurs adresses IP. Mais ce sont là des données qu'il est bien plus simple de collecter via un FAI complaisant qu'auprès d'une fondation fondée par un libertarien (hostile par principe à l'Etat, et donc à ses services de renseignements) ayant en outre accès aux médias.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2013 09:11 - 10 Nov 2013 09:16 #8366 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Je pensais évidemment aux ip. Notez qu'il suffit d'être connecté à Google+ et de faire une recherche sur Google pour accéder à un résultat Wikipédia pour que l'ip soit reliée à un compte et à une identité. Il existe déjà plusieurs centaines de millions de comptes Google+, désormais nécessaires d'ailleurs pour poster des commentaires sur "YouTube". La relation de dépendance Google-Wikipédia commence à devenir empoisonnée.
Vous affirmez que c'est "bien plus facile de collecter via un FAI complaisant" les ip en France : mais la loi américaine ne nécessite aucune "complaisance". Elle permet d'accéder aux données des ressortissants non américains sans aucune ordonnance de justice. Le croisement des ip, notamment avec les données communiquées par les réseaux sociaux, permet d'obtenir bien plus d'informations personnelles que la simple identité.
A cela s'ajoute ce que l'on appris récemment : l'accès sans consentement aux données des serveurs américains.
Bref, tout ce qui transite par les États-Unis n'a aucune chance de confidentialité.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Nov 2013 09:14 - 30 Déc 2013 22:34 #8367 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
L'amusant ici, c'est que c'est moi qui défends le principe de la confidentialité pour les contributeurs de Wikipédia alors que je suis par ailleurs opposé au principe de l'anonymat dans l'encyclopédie (pour la publication mais pas pour la contribution, notez).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2013 22:36 - 30 Déc 2013 22:42 #9004 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Si Wikimédia et le ministère de l'Intérieur ont quelques frictions, en revanche avec le ministère de la Culture la lune de miel continue : "Concours Sémanticpédia avec le ministère de la Culture" ("ActuaLitté" du 30/12/13).



Voir ici : www.wikimedia.fr/signature-du-partenaria...-la-culture-et-inria

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Aoû 2014 22:27 #11342 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Aoû 2014 22:35 - 06 Aoû 2014 22:40 #11343 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
On note encore une fois que la fondation Wikimedia "s'occupe de Wikipedia" et parle en son nom. On note également que pour Google cette fondation est bien responsable de Wikipédia.

Quelques minutes après son premier post, Wikimedia a publié un autre texte accusant la CJUE de « perforer l'accès au savoir ».

Compte tenu des pages citées, on peut davantage parler d'"information" (et encore, à voir...) que de "savoir". Mais la défense du "savoir", c'est tellement plus valorisant. :rirej

Le week-end dernier, déjà, dans un article publié sur The Observer, Jimmy Wales, le cofondateur de Wikipedia, parlait d'une « loi complètement folle et qui doit être réparée ».

Surtout une loi complètement européenne. :mrgreen:

Ceci n'empêche cependant pas Jimmy Wales de continuer à crier à la censure.

Seuls des administrateurs légitimes de Wikipédia ont le droit de "censure". :doc:

La fondation se réclame des conceptions plus anglo-saxonnes. Comme nous l'expliquions la semaine dernière, elle est plus proches du « right to know » (« le droit de savoir ») que du droit à l’oubli.

Et le « right to publish bullshit » surtout. On constate par exemple que la page de Gerry Hutch est accompagnée d'un bandeau indiquant depuis peu :

Vivre le droit de "savoir" ! :cheers:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Aoû 2014 15:55 #11344 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 01:59 #11349 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Loys dit: On note encore une fois que la fondation Wikimedia "s'occupe de Wikipedia" et parle en son nom. On note également que pour Google cette fondation est bien responsable de Wikipédia.

Logique, puisque c'est l'hébergeur. C'est chez eux qu'aboutissent les demandes de retrait.
Il est où le scoop ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 09:53 #11351 par Frist
Réponse de Frist sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Ben remémore toi la raison de ce sujet, l'affaire de l'année dernière entre la DCRI et Wikipédia, relis l'article si besoin, notamment la partie La Wikimedia Foundation, hébergeur non responsable.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 14:02 #11352 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Je m'en souviens très bien, et je ne peux que répéter ce que j'ai dit à l'époque : l'hébergeur est le responsable légal. C'est à lui et à lui seul que doivent être envoyées les demandes de retrait.
Et il a parfaitement le droit de refuser de le faire, à ses risques et péril.
Bref, rien de nouveau sous le soleil...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 15:46 #11355 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
L'hébergeur est responsable légal... mais pas justiciable devant la justice française.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 21:18 #11359 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Bien sûr que si. Tout autant que Google, qui applique (lorsque justifié) le droit à l'oubli, un droit... européen.
Comme quoi, même en se planquant dans ce paradis juridique que sont les Etats-Unis (là-bas, les gens ne savent pas ce qu'est la Loi et la Justice, et ne font jamais de procès, c'est bien connu), ces organisations américaines respectent tout de même les lois européennes.
Incroyable ! Non ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 21:35 - 09 Aoû 2014 21:36 #11360 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Wikipédia et Twitter reconnaissent effectivement la loi américaine : bien obligés...
Pour le reste, on a pu constater à quel point ces groupes se soumettent à la justice des autres pays. :santa:
Quant à Google, on peut dire que la situation de ce groupe commercial est très différente de celle de la Wikimedia Foundation : il est davantage contraint de transiger, même si ce n'est pas sans faire de difficulté. A ce sujet la transparence de Google (le courrier envoyé à la Wikimedia Foundation et reproduit publiquement par elle) ne laisse pas d'étonner : rien ne l'oblige (ce serait à vérifier) à informer un hébergeur que le référencement de quelques une de ses pages a été modifié.
Et coup de chance : ce n'est pas Google qui apparaît comme un censeur, mais la justice européenne : c'est bien fichu, non ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 22:00 #11361 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Loys dit: Wikipédia et Twitter reconnaissent effectivement la loi américaine : bien obligés...
Pour le reste, on a pu constater à quel point ces groupes se soumettent à la justice des autres pays. :santa:

Vous mélangez tout, là. Il ne s'agit pas de justice dans ces demandes de retraits, il s'agit de particuliers, d'entreprises, d'associations ou de gouvernements. Il n'y a jamais eu de jugement.
Et c'est bien ça le problème. Parce que du coup, c'est Google qui choisi si il retire ou pas. C'est là lui donner un pouvoir important qui devrait être dévolu à la justice. Comme si Google n'avait pas déjà assez de pouvoir...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Aoû 2014 22:33 - 10 Aoû 2014 00:24 #11362 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Dr Brains dit: Vous mélangez tout, là. Il ne s'agit pas de justice dans ces demandes de retraits, il s'agit de particuliers, d'entreprises, d'associations ou de gouvernements. Il n'y a jamais eu de jugement.

Non mais un arrêt rendu par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) entré en vigueur 13 mai 2013.
Pour le reste vous avez raison mais je pensais en l'occurrence à d'autre affaires, pour le coup jugées en France (je parle de l'une d'elles dans l'article à l'origine de ce fil) et aux démêlées de Twitter avec la justice française. Sans parler de Pierre-sur-Haute, qui est une affaire plus complexe.
Assez d'accord avec votre remarque sur Google mais j'imagine qu'un particulier auquel Google n'aura pas donné satisfaction peut précisément intenter un procès.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Aoû 2014 00:20 - 10 Aoû 2014 00:28 #11366 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Lu dans "Le Monde" du 09/08/14 : "Wikipédia compte ses fans et s’interroge sur son modèle"

Wikipédia a beau être le cinquième site mondial en termes de fréquentation, il reste dirigé par une petite association à but non lucratif – la Wikimedia Foundation –, qui emploie à peine deux cents personnes, dont neuf en France.

Et moi qui croyais que Wikimédia France et la Wikimedia Foundation étaient in-dé-pen-dantes "financièrement et juridiquement, et obéissant à des règles et à une direction distinctes". :papy:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Aoû 2014 00:49 - 10 Aoû 2014 00:56 #11367 par archeboc
Réponse de archeboc sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Loys dit: Et moi qui croyais que Wikimédia France et la Wikimedia Foundation étaient in-dé-pen-dantes "financièrement et juridiquement, et obéissant à des règles et à une direction distinctes". :papy:

Peut-être peut-on penser les rapports entre Wikimédia France et Wikimedia Foundation comme ceux qui existent entre un "editor" et un "publisher". Ils sont "indépendants", au sens où ils font des tâches différentes, exercent des responsabilités différentes, et encourent des sanctions différentes.
Je dis cela juste au titre de la neutralité axiologique, par pure bienveillance. Certains diront même : par charité. Si les fonctionnements décrit par Loys sont exacts, il y a là quand même un sacré mélange des genres.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Aoû 2014 02:13 - 10 Aoû 2014 02:28 #11368 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia

Loys dit:

Dr Brains dit: Vous mélangez tout, là. Il ne s'agit pas de justice dans ces demandes de retraits, il s'agit de particuliers, d'entreprises, d'associations ou de gouvernements. Il n'y a jamais eu de jugement.

Non mais un arrêt rendu par la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) entré en vigueur 13 mai 2013.
Pour le reste vous avez raison mais je pensais en l'occurrence à d'autre affaires, pour le coup jugées en France (je parle de l'une d'elles dans l'article à l'origine de ce fil) et aux démêlées de Twitter avec la justice française. Sans parler de Pierre-sur-Haute, qui est une affaire plus complexe.
Assez d'accord avec votre remarque sur Google mais j'imagine qu'un particulier auquel Google n'aura pas donné satisfaction peut précisément intenter un procès.

tout à fait . Cet arrêt à une portée jurisprudence. Mais la jurisprudence ne fait pas le jugement. Chaque cas est unique et doit être examiné judiciairement pour être vraiment tranché.

Loys dit: Lu dans "Le Monde" du 09/08/14 : "Wikipédia compte ses fans et s’interroge sur son modèle"

Wikipédia a beau être le cinquième site mondial en termes de fréquentation, il reste dirigé par une petite association à but non lucratif – la Wikimedia Foundation –, qui emploie à peine deux cents personnes, dont neuf en France.

Et moi qui croyais que Wikimédia France et la Wikimedia Foundation étaient in-dé-pen-dantes "financièrement et juridiquement, et obéissant à des règles et à une direction distinctes". :papy:

Le Monde s'est planté, tout simplement. Ce n'est pas le premier, ni le dernier. Ici , je compte 213 employés pour la WMF.
D'ailleurs, la Wikimedia Fundation ne "dirige" rien. Chaque site est auto-géré par ses utilisateurs.
On en parle là

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Aoû 2014 09:27 - 11 Aoû 2014 12:36 #11372 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le jeu de loi de Wikipédia
Oui, "Le Monde" aura été très approximatif. Mais il faut dire que la confusion est permanente entre ces trois entités (Wikipédia, Wikimedia foundation, Wikimédia France), comme je le disais dans l'article.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Aoû 2014 12:25 - 11 Aoû 2014 12:26 #11391 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 2.615 secondes
Propulsé par Kunena