Recherche avancée

Résultats de recherche (Recherche de : café)

  • Loys
  • Portrait de Loys
10 Jui 2013 14:05
Réponse de Loys sur le sujet "Spotted, espace pédagogique" (Café Pédagogique)

Facebook à l'école

Catégorie : Le réseautage

A lire dans le "Café Pédagogique", où l'on aime bien aller dans le sens du courant, cet article de Jean-Michel Le Baut : "Spotted, espace pédagogique ?" (10/06/13)


  • Loys
  • Portrait de Loys
10 Jui 2013 14:05
Réponse de Loys sur le sujet "Spotted, espace pédagogique" (Café Pédagogique)

Facebook à l'école

Catégorie : Le réseautage

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
10 Jui 2013 19:51
"François Bonneau : Réfléchir à la transition du papier vers le numérique" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"François Bonneau : Réfléchir à la transition du papier vers le numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

  • Loys
  • Portrait de Loys
10 Jui 2013 19:51
Réponse de Loys sur le sujet "François Bonneau : Réfléchir à la transition du papier vers le numérique" (Café Pédagogique)

"François Bonneau : Réfléchir à la transition du papier vers le numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
11 Jui 2013 21:20 - 11 Jui 2013 21:23
Réponse de Loys sur le sujet "Peillon lance la "mobilisation numérique" " (Café Pédagogique)

Le plan numérique pour l'école

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

Compte-rendu dans le "Café Pédagogique" : "Peillon lance la "mobilisation numérique" " (11/06/13)


  • Loys
  • Portrait de Loys
11 Jui 2013 21:22
Réponse de Loys sur le sujet "Numérique : Éric Bruillard : Quelle Ecole veut-on pour les TICE ?" (Café Pédagogique)

Le plan numérique pour l'école

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

Et cette interview d'Eric Bruillard : "Numérique : Éric Bruillard : Quelle Ecole veut-on pour les TICE ?" (11/0613)


  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Jui 2013 18:06
"Numérique : Anna Angeli : "Il faut de vrais référents coté Education nationale" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Numérique : Anna Angeli : "Il faut de vrais référents coté Education nationale" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Jui 2013 18:06
Réponse de Loys sur le sujet "Numérique : Anna Angeli : "Il faut de vrais référents coté Education nationale" (Café Pédagogique)

"Numérique : Anna Angeli : "Il faut de vrais référents coté Education nationale" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
19 Jui 2013 23:13
Réponse de Loys sur le sujet "Quand Petite Poucette écrit" (Café Pédagogique)

Les SMS

Catégorie : Le réseautage

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Jui 2013 17:55
"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

A lire sur le "Café Pédagogique" du 21/06/13 : "Les CDI et l'ère du numérique" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Jui 2013 17:55
Réponse de Loys sur le sujet "Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
26 Jui 2013 00:35 - 26 Jui 2013 00:36
Réponse de Loys sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

A lire dans le "Café Pédagogique" du 25/06/13 : "Et si on tweetait des alexandrins ?"


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Jui 2013 20:32 - 28 Jui 2013 20:32
"Quelle place pour le numérique à l'école primaire ?" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Quelle place pour le numérique à l'école primaire ?" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire dans le "Café Pédagogique" du 28/06/13 : " Quelle place pour le numérique à l'école primaire ?" par Bruno Devauchelle.


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Jui 2013 20:33
Réponse de Loys sur le sujet "Quelle place pour le numérique à l'école primaire ?" (Café Pédagogique)

"Quelle place pour le numérique à l'école primaire ?" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Jui 2013 22:09 - 28 Jui 2013 22:09
Réponse de Loys sur le sujet "Un lycée virtuel pour que les élèves approchent mieux la réalité de leurs études..." (Café Pédagogique)

"Un lycée virtuel pour conseiller les élèves" (RSLN)

Catégorie : L'école en ligne

  • Loys
  • Portrait de Loys
30 Jui 2013 11:13 - 11 Mai 2014 14:39
Réponse de Loys sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Je vais encore m'arroger, en qualité d'"abruti prétentieux" et de "dangereux incompétent" (merci à @MilaSaintAnne ), le "droit" de commenter ce que je lis dans la presse en ligne.

Et si on tweetait des alexandrins ?

Et si on apprenait au préalable à les rédiger ? :santa:

Célia Guerrieri, professeure de lettres dans l’académie de Nice, a mené une instructive expérience à partir de l’équation suivante, plus pédagogique que mathématique : 1 tweet = 140 caractères = plus de 12 syllabes = 1 alexandrin !

Une équation extraordinaire. :cheers:
Le vers se caractérisant par un rythme, le retour à la ligne (versus) et par un nombre de syllabes (et non de caractères), le raisonnement qui consiste à l'isoler est assez incongru...

Ses élèves de seconde ont ainsi été conviés à composer via le réseau Twitter un poème collaboratif : l’activité, créative, libère l’imaginaire et l’expression tout en apprenant à respecter et s’approprier des contraintes, celles de la langue, de la versification, du réseau, ou encore, pour assurer la cohérence de l’ensemble, des productions des autres élèves.

C'est vrai que tant qu'à utiliser le web, autant utiliser un réseau commersocial américain, avec des publicités et sans aucune modération. Le professeur innovant n'est pas assez innovant pour créer son propre blog ou utiliser un réseau social non commercial.
Apprendre à respecter les contraintes du réseau Twitter, c'est un gros travail car les caractères apparaissent en rouge lorsqu'ils dépassent 140. :doc:
Quant au principe même de "poème collaboratif", on est à la fois dans la production personnelle la plus minimaliste (un vers chacun en seconde : quel travail !) et la plus dépourvue précisément de personnalité.

Célia Guerrieri se dit « émerveillée de la qualité́ de leur création et de leur enthousiasme » lors de cette activité́ qui a « dépoussiéré » leur perception de la poésie.

On a hâte de se voir communiquer un tel "émerveillement" en constatant par nous-même "la qualité de leur création". :devil:
Dépoussiérer la perception de la poésie avec Twitter, quelle belle démarche ! C'est vrai qu'il est difficile d'admirer la beauté d'un vers sans le secours d'une publication sur un réseau commercial. Voilà la modernité que Baudelaire appelait de ses vœux ! :cheers:

En témoignent les premiers tweets-alexandrins de ce parcours poétique et pédagogique : « Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, / Les enfants de demain aux yeux plein de mirages, / Portés par leur noble courage, front haut, cœur pur, / Feront fi de leurs peurs, tenteront l'aventure » …

Parce qu'ils sont tweetés, voici des alexandrins qui méritent d'être publiés dans le "Café pédagogique". :doc:
"Les enfants de demain aux yeux plein de mirages" : c'est une mise en abîme ? :mrgreen:
On notera que l'alternance des rimes masculines et féminines n'est pas respectée et que l'un des quatre vers est faux : "Portés par leur noble// courage, front haut, cœur pur". Mais on respecte la contrainte twittoriale et c'est le plus important ! :doc:
L'un des vers est très beau, le premier, mais malheureusement c'est un vers de Lamartine. :devil:
Après lecture du poème collaboratif, on s'aperçoit que les trois vers suivants n'ont pas été composés par des élèves mais par des adultes, voire des professeurs de lettres ! Voilà en effet qui "témoigne" d'un beau "parcours poétique et pédagogique" et de la "qualité de la création" des élèves ! :devil:

Dans quel cadre didactique l’expérience a-t-elle trouvé place ?
L'expérience s'est déroulée dans le cadre de l'objet d'étude de Seconde « La poésie du XIXème au XXème siècle : du Romantisme au Surréalisme », dans une séquence intitulée « Le poète et la mort ». Il s'agissait d'un groupement de textes qui comprenait « Le Lac » de Lamartine, « Demain dès l'aube » d’Hugo, « Le Dormeur du val » de Rimbaud, « La Loreley » d'Apollinaire et « Comme une main à l'instant de la mort » de Desnos.

Les termes "expérience" et "cadre didactique" donnent tout son sérieux pédagogique et innovant à cette séance de versification, comme peuvent la pratiquer tous les enseignants de français, mais sans Twitter.

Pour cette activité, il s'agissait donc de pratiquer une écriture poétique après l'avoir observée en classe. Les différents objectifs, outre celui-ci, comportaient : travailler les compétences de lecture (essentielle, puisque les vers devaient être cohérents les uns par rapport aux autres, que cela soit dans la tonalité ou dans le sens), d'écriture et d'expression ;

Écrire un vers, c'est donc pratiquer une écriture poétique. Grâce à Twitter, le monostiche devient la nouvelle référence de la poésie ! :papy:
On notera l'insistance sur l'utilisation des "compétences". Tout ceci doit être très sérieux et réfléchi longuement. :doc:

...l'utilisation des technologies numériques en rapport avec l'étude de la langue ;

Toujours mettre l'expression "technologie numérique" au pluriel. :doc:
Quant à "l'étude de la langue", je ne vois pas en quoi elle est favorisée par cet exercice. :scratch:

la pratique d'un travail collaboratif et créatif ;

Tout ça en créant un seul vers. Avec le "collaboratif, moins on crée, plus on est créatif. :doc:

prolonger les réflexions abordées lors de la séquence, comme l'étude du registre lyrique, les éléments de la versification, etc.

Les éléments de versifications semblent assez élémentaires, effectivement.

Comment les élèves ont-ils été préparés à cette expérience d’écriture créative via Twitter ?

Ah... parce que ça se prépare ? :shock:

J'essaie de faire faire une activité créative par objet d'étude aux élèves. Cette année, mes élèves de 2nde ont fait une représentation d'extraits de pièces de théâtre en classe, ils ont réalisé une publicité pour un voyage touristique en Eldorado et ils ont écrit une micro-nouvelle. Lorsque je leur ai présenté l'activité de Twittérature, ils n'ont donc pas été particulièrement déstabilisés par l'idée de devoir écrire un poème.

En même temps on pratique ce genre d'activités dès l'école primaire. :roll:
On retrouve, comme chez Delphine Regnard, la même prétention à faire de la "twittérature". N'importe quel enseignant se contenterait d'initier ses élèves à la versification, mais les enseignants innovants voient plus loin et proposent carrément à leurs élèves de faire littérature. Voilà une ambition digne des élèves de demain !

Quant au numérique, il est partie intégrante de mon enseignement. Je travaille avec un iPad...

Cette façon de remplacer l'objet numérique par une marque commerciale (Twitter au lieu de réseau social, iPad au lieu de tablette tactile) est caractéristique de l'enseignant innovant et souvent dépendant des grands groupes technologiques. Le "Café Pédagogique" en est un bon exemple...
Comme si un professeur indiquait qu'il travaille avec un Clairefontaine.

il peut être relié au vidéo-projecteur pour projeter un texte, un tableau, un plan que l'on construit, une définition, il peut aussi passer entre les mains des élèves.

"projeter", pourquoi pas, mais un texte peut aussi être lu. Ce qui revient bien moins cher qu'une tablette et un vidéo-projecteur...

Pour les activités de groupe, les élèves peuvent accéder à Wikipédia ou à la Dropbox de la classe s'ils ont besoin d'un renseignement...

Wikipédia n'est pas une source. Voilà comment on "éduque aux médias"...

....ou d'un document qui s'y trouvent et qu'ils n'ont pas dans le classeur, que cela soit avec l'ordinateur de la salle ou leur smartphone, après m'en avoir demandé l'autorisation.

Et pourquoi le document "n'est pas dans le classeur" ?

De plus, avec un petit groupe d'élèves, dans le cadre de l'A.P. nous travaillons sur un projet pour créer une page Wikipédia. Le numérique n'est donc pas occasionnel, mais un élément « normal » des cours qu'ils ont avec moi.

Quel sens de l'innovation. Voilà qui mérite bien la reconnaissance du "Café Pédagogique".

Quelques élèves de cette classe étaient sur Twitter avant l'activité et ils ont joué un grand rôle pour expliquer le réseau social à leurs camarades. De mon côté, j'ai rapidement rédigé un court manuel sur le fonctionnement de Twitter que j'ai mis à disposition dans la Dropbox de la classe afin qu'ils puissent aussi découvrir l'outil par eux-mêmes.

C'est vrai que l'usage de Twitter nécessite bien un manuel... :lol:
Et ce manuel précisait-il les limites de Twitter ?

Quelles étaient ici précisément les consignes données ? Comment avez-vous lancé l’écriture ?
Lors de la présentation de la séquence, j'ai également présenté l'activité avec les consignes suivantes :
Vous devez commencer par vous créer un compte sur Twitter.

Et Twitter remercie chaleureusement Célia Guerrieri pour son sponsoring.

Ceux qui ont déjà un compte pourront soit utiliser leur compte personnel, soit créer un compte pour l'occasion. Attention, je dois pouvoir vous identifier et durant le temps de l'activité le compte que vous utiliserez doit être ouvert.

Mais que craint donc Célia Guerrieri ? Et pourquoi identifier les contributeurs dans un "poème collaboratif" ? :scratch:
Wikipédia est un bon exemple d'anonymat vertueux.

Vous devez ensuite me suivre et je vous suivrai en retour pendant le temps de l'activité (@celia_guerrieri). Il va de soi que Twitter est un espace public, votre compte ne doit donc pas être utilisé pour dire tout ce qui vous passe par la tête... A plus forte raison si je vous suis !

Mais non, les dérapages n'existent pas . :devil:
Au fait pourquoi utiliser un espace public ? Tout brouillon devient donc un objet de publication ?

Durant 72h, nous rédigerons un poème commun. Chacun d'entre vous devra contribuer avec au moins un vers. Un tweet correspondra à un vers.

Quel travail colossal, en amont comme en aval...

Notre tweet de départ sera le vers liminaire du « Lac » de Lamartine : « Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, » que je lancerai depuis mon compte. Cela sera le signal de départ de nos 72h de Twittérature.

Sans rire ? "nos 72h de Twittérature" ? :lol:

Depuis vos comptes personnels, vous ajouterez chacun un vers, en respectant la contrainte de rythme imposée par le vers liminaire. Vous ferez attention aux vers qui auront été twittés avant le vôtre (utilisez le mot-dièse pour cela) pour respecter, non seulement la contrainte de rime (nous privilégierons AABB), mais aussi le sens du poème créé afin qu'il ne s'agisse pas d'une suite de vers incohérents.

Cette dernière consigne est assez amusante pour des élèves de seconde...
La forme finale du poème et son nombre de vers est donc définie par le nombre d'élèves. Voilà une belle contrainte poétique. Ne parlons évidemment pas de l'absence de strophes, impossibles à mettre en forme sur Twitter.

Il faudra donc être attentifs, à l'approche du délai final, à proposer une forme de clôture du texte.
Autant que possible, vous réinvestirez nos réflexions autour du lyrisme dans votre création.

"Autant que possible"...

Votre tweet, pour compter dans le poème final, devra inclure le mot-dièse #2d16
Vous pouvez inviter vos propres abonnés à participer, mais je supprimerai tous les vers qui ne seront pas des participations constructives.

Et comment supprime-t-on un tweet ? :mrgreen:
Le professeur, malgré toutes les précautions énumérées, renonce à tout contrôle en utilisant Twitter. Ce qui ne serait pas le cas en utilisant un blog personnel par exemple.

J'inviterai également mes abonnés à participer.

Le travail en classe ne ressemble plus à grand chose...

Vous pourrez également inclure des illustrations qui seront signifiantes par rapport aux vers qui précèdent ou au thème qui se dégagera du poème (attention aux droits des illustrations !), sans jamais oublier le mot-dièse.

Comme pour les tout-petits, on demande d'illustrer ce qu'on écrit.

Un storify qui compilera l'œuvre finale sera réalisé et mis en ligne à l'issue des 72h.

Voilà comment le professeur compte exercer son contrôle... Mais sur Twitter, tout reste ouvert.

Nous avons légèrement modifié ces consignes de départ, en particulier pour la durée de l'activité, à la demande des élèves : beaucoup étaient pris par des activités personnelles le samedi.

C'est vrai que 72h pour créer un vers, c'est un peu court...

L'activité a donc été annoncée environ trois semaines avant sa réalisation afin de laisser le temps aux élèves de s'y préparer.

Ça paraît un minimum. :mrgreen:

J'ai ensuite profité d'une heure où je n'étais pas en classe, avant la récréation de 10h, pour tweeter les consignes afin qu'elles puissent être visibles par tous les participants, qu'il s'agisse de mes élèves ou pas, et j'ai lancé le vers liminaire au moment de la sonnerie.

Quel suspense !

Concrètement, comment, où, quand … les élèves ont-ils composé et tweeté leurs alexandrins ?
J'ai l'impression qu'ils ont travaillé partout ! Chez eux, jusqu'à des heures tardives, dans la cour du lycée, dans les couloirs, parfois en classe...

Voilà qui est intéressant. Et pendant quel cours ? :devil:

Twitter me semblait être un outil formidable car ils pouvaient totalement se l'approprier en le téléchargeant sur leurs smartphones, qui, comme chaque enseignant le sait, sont un objet qu'ils ne lâchent jamais !

Même en classe ? :devil:
En quoi est-il plus "formidable" qu'un blog libre ou un forum personnel ? C'est surtout une belle facilité pour l'enseignant innovant...

Malheureusement, l'application ne permet pas de voir la totalité des tweets écrits sous un mot-dièse, ce qui a engendré quelques confusions...

:transpi:

...mais les élèves ont réussi à se coordonner : certains, sur leur ordinateur, en renseignaient d'autres qui étaient sur leur smartphone.

Bref, il a fallu communiquer pour communiquer... :transpi:

L'essentiel de l'activité s'est donc déroulé sur le temps hors-classe. Nous n'avons dû y consacrer qu'une quarantaine de minutes sur les trois heures que j'avais avec eux pendant le déroulement de l'activité.

Trois heures ? :shock:

La dernière séance a été par exemple le découpage en strophes et le choix d'un titre, et les élèves ont fait des propositions pertinentes et très réfléchies.

Eh oui : on fait les choses dans l'ordre : on compose d'abord les vers et on découpe en strophes ensuite. C'est la logique même de la création poétique. :doc:

Malgré cela, on peut véritablement parler d'un travail en groupe car les interactions ont été nombreuses même si chacun a pu exprimer sa créativité de façon autonome.

En un vers, donc. :mrgreen:

Le travail d’écriture a donné lieu à de nombreuses interactions sur le réseau Twitter entre les élèves et avec vous : sur quoi portaient-elles ? quels en ont « été les intérêts ?
Le travail était, essentiellement et fondamentalement, un travail collaboratif. Il est arrivé que certains élèves se mettent à deux pour préparer deux vers ensemble afin de proposer le couple de rimes suivies avec une idée filée.

Quelle bonne idée poétique, "l'idée filée". Avec un peu d'imagination on pourrait même l'étendre à l'ensemble d'un poème !

Mais, la plupart du temps, l'élève proposait sa propre création et les autres élèves intervenaient alors pour signaler une erreur ou une modification qui pouvait être judicieuse. Je suis moi aussi intervenue régulièrement pour signaler des vers « bancals ».

Il s'agissait donc bien de publier sur un réseau public le brouillon de son travail... :spider:

Les interactions ont donc permis aux élèves de trouver l'équilibre entre une expression personnelle et un but collectif. Elles leur ont aussi permis de travailler sur leurs qualités d'expression : signaler une erreur est un art, mais les adolescents apprennent parfois difficilement comment signaler une erreur sans pour autant attaquer la personne.

Y aurait-il eu quelques tensions ? :mrgreen:

Des internautes extérieurs à la classe ont aussi tweeté des vers : quels vous semblent les intérêts d’ouvrir ainsi le travail de la classe vers le monde extérieur ?
Le travail en lettres n'est, selon moi, jamais fermé au monde extérieur.

Comme c'est beau.

Même un auteur mort depuis quatre cents ans a quelque chose de pertinent à dire au regard de l'actualité et des sentiments que nous pouvons ressentir et j'aime souligner ces liens aux élèves.

Quel rapport avec la phrase précédente ? :scratch:
Pour Célia Guerrieri, l'ouverture va surtout dans le sens inverse : on fait entrer Samsung, Apple et Twitter dans la classe...

De plus, le Web nous permet d'être, comme le dit Michel Serres : « maintenant, tenant en main le monde ».

Sacré Michel ! Toujours le mot pour rire ! Mais comment appellera-t-on demain la génération de "maintenant" ? :mrgreen:

C'est quelque chose que je trouve fascinant. La littérature est très vivante sur le Web, que cela soit avec des blogs d'auteurs ou de critiques littéraires qui ne sont pas publiés de façon traditionnelle, ou bien avec la présence d'auteurs sur les réseaux sociaux qui communiquent directement avec leur lectorat.

Ce qui est nul par contre, c'est que Montaigne ne puisse pas tweeter.

Il me semble dommage de ne pas le montrer aux élèves qui ne voient souvent la littérature que comme quelque chose qui n'existe que dans l'espace de la classe.

Maintenant ils sauront que la littérature, il y a des applications pour ça.

En ouvrant le poème à des internautes extérieurs à la classe, je bousculais la conception erronée des élèves selon laquelle la littérature est isolante et isolée ;

C'est vrai quoi, le style ce n'est pas l'homme, c'est Twitter.

je leur permettais de voir que leur plaisir à créer était partagé ; je les faisais se confronter à d'autres idées, d'autres visions, d'autres expériences liées à la littérature. Enfin, cela faisait intervenir de l'inattendu, chose qui me semble importante, tant dans la création artistique que dans l'enseignement.

Pourtant utiliser Twitter en classe commence à devenir très convenu...

Un poème collectif en alexandrins, « De la mer à la terre », s’est peu à peu construit via Twitter : comment s’est passée la progression ? comment jugez-vous le résultat final ?
Je ne suis intervenue qu'une seule fois en ce qui concerne la progression du poème en surenchérissant sur l'idée d'une élève qui ne rencontrait qu'une approbation mitigée.

La collaboration a ses limites.

Pour le reste, elle a été très spontanée. Au dernier jour de création, deux élèves ont préparé des fins à l'avance. Je les ai mis en garde qu'ils oubliaient que n'importe qui pouvait intervenir, n'importe comment. Et c'est d'ailleurs ce qui est arrivé ! Le tweet final, qui modifie toute la lecture du texte, a été créé par une internaute extérieure à la classe.

Quelle aventure passionnante.

J'estime donc ne pas avoir du tout, ou très peu, guidé le poème, c'est véritablement la création, à la fois négociée et spontanée, de toutes les personnes qui ont participé. Et je trouve ce poème superbe : il a, par certains aspects, un côté un peu naïf ; par d'autres, il est pour moi un magnifique portrait de l'adolescence, avec toute sa délicatesse et sa splendide confiance arrogante.

Que de précautions oratoires ! :transpi:
Mais pouvons-nous juger sur pièce ?

Au final, quel bilan tirez-vous de l’expérience ?
C'est sans conteste pour moi une expérience réussie. Elle a pris beaucoup de mon temps libre, car même si je n'intervenais pas sur la progression du poème, il me fallait être là, que cela soit pour signaler un vers bancal, pour donner un conseil ou aider dans une difficulté d'organisation ;

Un non-intervention très interventionniste, en somme.

j'ai également fait un travail de promotion de l'activité sur Twitter qui a été essentiel car les retours des internautes ont contribué à maintenir la dynamique des élèves.

Nul doute que le monde entier a dû se passionner pour ce travail au brouillon sur Twitter. La dimension de "promotion" (sic) est effectivement l'aspect le plus intéressant de cette expérience : il s'agit de faire vitrine, pour l'élève comme pour le professeur.

Même si j'ai regardé le poème se construire, mon investissement a été immense.

Et celui des élèves, alors ? Un vers : vous vous rendez compte ?

Mais j'ai pris un plaisir incroyable à les voir s'enthousiasmer pour l'activité et se l'approprier totalement. Leur fierté justifiée face au résultat final est un de ces moments dont les enseignants se délectent.

C'est vrai qu'il y a une fierté à avoir composé un vers.

Si je devais donner des conseils à ceux qui voudraient se lancer, cela serait, d'abord et avant tout, d'être sûr d'avoir du temps libre car c'est une activité chronophage et ensuite, de lâcher prise complètement sur l'œuvre, de la laisser nous surprendre.

Bref, ce n'est pas grave si ça n'a ni queue ni tête.

Mais le plaisir des élèves à réaliser l'activité et la création qui en naît valent toutes les difficultés ou les objections que l'on pourrait soulever.

Mais de quelles objections peut-il bien s'agir ? Un article aussi long et aucune mention de celles-ci ?

Question subsidiaire un peu délicate : s’il fallait parmi tous les tweets de vos élèves choisir 3 alexandrins que vous goûtez particulièrement …
C'est une question difficile, il y a quelque chose qui me plaît et dont j'ai des raisons d'être fière pour eux dans chaque tweet que les élèves ont produit.

Tous les élèves ont du talent ! (voir plus haut) :doc:

Mais s'il fallait que j'en retienne trois, je citerais tout d'abord : « Mais sans innocence, c'est un peuple défait. » J'ai même modifié le flux originel pour pouvoir le conserver, car l'élève l'avait tweeté mais il a dû être supprimé en raison de confusions et elle n'a pas pu le remettre avant que de nouveaux tweets n'apparaissent.

Bref, on n'a pas respecté les règles fixées. Le vers ne respecte pas la césure : "Mais sans innocence//, c'est un peuple défait."

Il y a aussi « L'un d'entre nous dort, il est en train de rêver ».

Idem : "L'un d'entre nous dort, il// est en train de rêver"

A partir de là, le poème aurait pu prendre une toute autre orientation, car le vers était riche de possibilités. Je retiendrais enfin « C'est l'absolution qu'il fallait réaliser ».

Sans ou avec diérèse, le vers est faux. "C'est l'absolution qu'il// fallait réaliser".
Le vers, c'est le rythme mais visiblement cette caractéristique compte moins que les 140 caractères de Twitter. Sans parler du solécisme "réaliser l'absolution". :scratch:

Nous avons étudié Les Misérables et la question de l'absolution à travers Jean Valjean. Ce vers est pour moi le souvenir de cette séquence, comme si finalement, toute l'année scolaire que j'ai passée avec eux s'était mêlée intimement au poème.

Dans un gros travail, effectivement.

Et puis une mention spéciale pour « Voyant les montagnes pleines d'apatite », parce que j'ai appris grâce à ce vers ce qu'était l'apatite !

Génial : de l'interdisciplinarité avec les SVT ! :cheers:
La césure est encore non classique et il manque une syllabe dans le second hémistiche : "Voyant les montagnes// pleines d'apatite".
Peu importe : c'est publié, sur Twitter et dans le "Café" et c'est bien tout ce qui compte.
  • Loys
  • Portrait de Loys
30 Jui 2013 11:40 - 30 Jui 2013 15:16
Réponse de Loys sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Le poème peut être consulté ici (avec ses fautes d'orthographes car malheureusement Twitter ne permet pas leur correction) :
storify.com/Celia_Guerrieri/activite-de-twitterature
Ou ici :



La consultation du storify de la "genèse de l'activité" est assez intéressante...
storify.com/Celia_Guerrieri/genese-de-l-...ign=&utm_source=t.co
On comprend mieux certaines réserves de l'enseignant et on s'aperçoit que la création asynchrone pose quelques petites difficultés. Mais ça reste un "outil formidable" ! :cheers:
  • archeboc
  • Portrait de archeboc
01 Juil 2013 12:53 - 01 Juil 2013 12:55
Réponse de archeboc sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Loys dit:

L'essentiel de l'activité s'est donc déroulé sur le temps hors-classe. Nous n'avons dû y consacrer qu'une quarantaine de minutes sur les trois heures que j'avais avec eux pendant le déroulement de l'activité.

Trois heures ? :shock:

Non, pas trois heures : quarante minutes. Les trois heures, c'est le nombre d'heures de cours entre le top départ de l'activité et sa cloture. Mais durant ces trois heures de cours, elle n'a passé que quarante minutes sur l'activité twitter. C'est déjà beaucoup, mais cela laisse, n'en doutons pas, deux heures vingt pour la grammaire et l'initiation à la dissertation.

Loys dit: On notera que l'alternance des rimes masculines et féminines n'est pas respectée et que l'un des quatre vers est faux : "Portés par leur noble// courage, front haut, cœur pur".

Pour le coup, l'apocope sur les "e" muets est courante depuis Apolinaire. Les colchiques, par exemple, doit être lu comme un sonnet en alexandrins. Donc apocope d'un paquet de "e" muets, et synérèse sur "jouant". Mais évidemment, c'est impossible à enseigner à des élèves qui ne "sentent" pas l'alexandrin.

Tututut, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : les apocopes dans les colchiques construit un vrai rythme. Le "nobl' courage" est ici simplement grotesque, avec l'apocope ou sans, alors qu'en enlevant l'adjectif ("portés par leur courage"), on avait un hémistiche correct.
  • Loys
  • Portrait de Loys
01 Juil 2013 14:02 - 01 Juil 2013 14:03
Réponse de Loys sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Pour les trois heures, la formulation est ambiguë mais laisse entendre qu'elles concernaient bien la création d'un poème collaboratif. Il n'est question de rien d'autre dans l'article.
Tout ce que vous voulez avec Apollinaire mais prendre comme modèle de versification un poète qui s'en affranchit souvent joyeusement, c'est hasardeux. :mrgreen:
PS : j'étudie souvent le premier vers de "Zone" que l'on peut lire de deux manières, alexandrin classique ampoulé avec la diérèse, ou moderne, plus naturel mais en onze syllabes :

À la fin/ tu es las// de ce mond/(e) anci-en

  • archeboc
  • Portrait de archeboc
01 Juil 2013 14:20
Réponse de archeboc sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Loys dit: Tout ce que vous voulez avec Apollinaire mais prendre comme modèle de versification un poète qui s'en affranchit souvent joyeusement, c'est hasardeux. :mrgreen:

Sauf que pour Colchiques, si il respecte les contraintes du sonnet, ce n'est pas pour des prunes. Qu'il charcute ensuite le travail, il y a une raison à cela, mais le sonnet est toujours-là, et le rythme aussi. Donc l'apocope est possible en versification, et intéressante, comme c'est le cas chez Apollinaire, si elle permet de suivre un parler courant, moins académique.
Le problème, c'est que la lecture en est encore moins facile, puisqu'il y a moins de règles : il faut deviner à l'oreille les "e" qu'il faut apocoper. On est loin des capacités de la moyenne des élèves, qui ne savent déjà pas lire correctement un alexandrin classique. Certains enseignants même n'en sont pas capables.
  • Loys
  • Portrait de Loys
01 Juil 2013 14:25 - 01 Juil 2013 14:36
Réponse de Loys sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Bien sûr que ce n'est pas au hasard. Nous sommes bien d'accord. ;)
Comme je le disais dans mon exemple avec le vers liminaire de "Zone", Apollinaire, "flâneur des deux rives", offre souvent de jolies hésitations.
Mais il s'agissait ici d'apprendre les "contraintes de la versification" : "Depuis vos comptes personnels, vous ajouterez chacun un vers, en respectant la contrainte de rythme imposée par le vers liminaire." C'était un vers de Lamartine.
  • archeboc
  • Portrait de archeboc
01 Juil 2013 14:34
Réponse de archeboc sur le sujet "Et si on tweetait des alexandrins ?" (Café Pédagogique)

Enseigner les lettres avec Twitter

Catégorie : Le réseautage

Oui, on est d'accord. C'est vraiment sur le vers classique que l'on peut se former l'oreille à l'alexandrin.
  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Juil 2013 11:14
"Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école !" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école !" (Café Pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire dans le "Café Pédagogique" du 05/07/13 : "Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école !" par Bruno Devauchelle.


  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Juil 2013 11:14
Réponse de Loys sur le sujet "Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école !" (Café Pédagogique)

"Après les TBI et les tablettes, les smartphones ? Quelle innovation à l'école !" (Café Pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Juil 2013 15:35
"Vive les vacances numériques ! Attention aux abus de scolarisation" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Vive les vacances numériques ! Attention aux abus de scolarisation" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

Un article de Bruno Devauchelle dans le "Café Pédagogique" dont le sens m'échappe quelque peu : "Vive les vacances numériques ! Attention aux abus de scolarisation" (12/07/13)


  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Juil 2013 15:35
Réponse de Loys sur le sujet "Vive les vacances numériques ! Attention aux abus de scolarisation" (Café Pédagogique)

"Vive les vacances numériques ! Attention aux abus de scolarisation" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

Je vais faire mienne cette devise : "Et si l'on profitait des vacances pour tester notre apprenance ?"
  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Aoû 2013 09:05 - 18 Aoû 2013 09:05
Réponse de Loys sur le sujet "Le ministère impulse le B2i au lycée" (Café Pédagogique)

Du B2i au CRCN

Catégorie : Les examens connectés

A lire dans le "Café Pédagogique" du 18/08/13 : "Le ministère impulse le B2i au lycée" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Aoû 2013 09:09
Réponse de Loys sur le sujet "Le nouveau B2i Lycée va continuer à chercher sa place " (Café Pédagogique)

Du B2i au CRCN

Catégorie : Les examens connectés

Et dans la foulée cette interview de Bruno Devauchelle par son propre site : "Le nouveau B2i Lycée va continuer à chercher sa place " ("Café pédagogique" du 18/08/13)


  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Aoû 2013 09:09
Réponse de Loys sur le sujet "Le nouveau B2i Lycée va continuer à chercher sa place " (Café Pédagogique)

Du B2i au CRCN

Catégorie : Les examens connectés

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Aoû 2013 09:13
Réponse de Loys sur le sujet "Tablettes contre manuels : Qu'en penser ?" (Café Pédagogique)

Manuels numériques ou imprimés

Catégorie : Les ressources numériques

A lire dans le "Café Pédagogique" du 18/08/13 : "Tablettes contre manuels : Qu'en penser ?"


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Aoû 2013 12:01
"Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire dans le "Café Pédagogique" du 28/08/13 : "Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Aoû 2013 12:01
Réponse de Loys sur le sujet "Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

"Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Aoû 2013 12:19 - 28 Aoû 2013 18:28
Réponse de Loys sur le sujet "Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

"Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire sur le même sujet lr compte-rendu de la grande table ronde de "Ludovia" par Bruno Devauchelle : "Ludovia : Les promesses des TICE ont-elles été tenues ?" (28/08/13)



Autre compte-rendu : "Ludovia 2013 : bilan de 10 ans de numérique éducatif" sur "VousNousIls" du 28/08/13.


  • Shane_Fenton
28 Aoû 2013 17:43
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

"Imaginaires et promesses de 10 ans de numérique en éducation" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Quand on lit le titre, on pourrait croire qu'il s'agissait de s'interroger sur les promesses concernant les bienfaits du "numérique" et des TICE sur l'éducation. Effectivement, il serait bon de savoir si ces promesses ont été tenues avant d'aller plus loin.
  • Loys
  • Portrait de Loys
29 Aoû 2013 09:12
"Apprentissage de l’anglais et mondes immersifs : quelle plus-value ?" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Apprentissage de l’anglais et mondes immersifs : quelle plus-value ?" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

A lire dans le "Café Pédagogique" dy 29/08/13 : "Apprentissage de l’anglais et mondes immersifs : quelle plus-value ?"


  • Loys
  • Portrait de Loys
29 Aoû 2013 09:13
Réponse de Loys sur le sujet "Apprentissage de l’anglais et mondes immersifs : quelle plus-value ?" (Café Pédagogique)

"Apprentissage de l’anglais et mondes immersifs : quelle plus-value ?" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
29 Aoû 2013 09:17
"ENT, construire une stratégie de développement des usages à l’échelle d’un établissement" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"ENT, construire une stratégie de développement des usages à l’échelle d’un établissement" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les espaces numériques de travail (ENT)

  • Loys
  • Portrait de Loys
30 Aoû 2013 09:09
"L’ENT tient-il ses promesses dans l’apprentissage des langues vivantes chez les élèves?" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"L’ENT tient-il ses promesses dans l’apprentissage des langues vivantes chez les élèves?" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les espaces numériques de travail (ENT)

  • Loys
  • Portrait de Loys
03 Sep 2013 12:16 - 03 Sep 2013 12:18
"Jeux sérieux : Un dossier prudent de Savoirs CDI" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Jeux sérieux : Un dossier prudent de Savoirs CDI" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

A lire dans le "Café Pédagogique" du 3/09/13 : "Jeux sérieux : Un dossier prudent de Savoirs CDI" .
Le dossier est consultable ici : www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagog...es-jeux-serieux.html


  • Loys
  • Portrait de Loys
03 Sep 2013 12:17
Réponse de Loys sur le sujet "Jeux sérieux : Un dossier prudent de Savoirs CDI" (Café Pédagogique)

"Jeux sérieux : Un dossier prudent de Savoirs CDI" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Sep 2013 15:28
"La classe s'inverse sur PedagoPsy" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"La classe s'inverse sur PedagoPsy" (Café Pédagogique)

Catégorie : La classe inversée

A lire dans le "Café Pédagogique" du 05/09/13 : "La classe s'inverse sur PedagoPsy" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Sep 2013 15:34 - 05 Sep 2013 15:35
"Numérique, orientation : Les régions aux commandes" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Numérique, orientation : Les régions aux commandes" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les expériences des collectivités territorales en France

A lire dans le "Café Pédagogique" du 05/09/13 : "Numérique, orientation : Les régions aux commandes" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Sep 2013 11:34
"Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Sep 2013 11:34
Réponse de Loys sur le sujet "Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

"Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Sep 2013 11:36
Réponse de Loys sur le sujet "Visite dans un "collège connecté", Beaumarchais" (Café Pédagogique)

Les CoCons ou collèges connectés

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

A lire dans le "Café Pédagogique" du 12/09/13 : "Visite dans un "collège connecté", Beaumarchais"


  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
12 Sep 2013 13:44 - 12 Sep 2013 13:44
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

"Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Le système traîne comme un boulet son idéologie de l'uniformisation et de l'égalitarisme, si au moins il produisait de l'égalité ça pourrait se défendre mais personne n'est plus assez dupe pour croire à ça.
  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Sep 2013 14:03 - 12 Sep 2013 14:04
Réponse de Loys sur le sujet "Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

"Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Ce qui devrait vous intéresser, Wikibuster, c'est que les nouvelles pédagogies sont à l'enseignement ce que Wikipédia est au travail encyclopédique (je pourrais développer longuement).
D'ailleurs on ne s'étonnera pas de les voir travailler main dans la main, avec notamment les initiatives de Wikimédia France.
A consulter : www.laviemoderne.net/forum/wikipedia
  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
12 Sep 2013 14:37 - 12 Sep 2013 16:56
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

"Alain Chaptal : La révolution pédagogique ne peut pas être déclenchée par une technologie" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Ben oui quand je suis tombé sur votre site j'ai compris en 1/2 seconde ce que vous exposez, c'est tellement évident que la technologie toute crue ne vaut pas plus que de la poudre de perlimpinpin. Ce sont les gens qui comptent, leur implication, leur liberté à créer de la qualité y-compris technique pourquoi pas, c'est pas dur à comprendre. J'ai croisé (sans vraiment le connaitre) il y a assez longtemps un instituteur du coté de Garches / Saint-Cloud qui fourmillait d'idées c'était un labo permanent à lui tout seul, il se servait de papier, de collages, de tout et même d'un micro-ordinateur en super avant-garde qu'il avait payé de sa poche, je suis sûr que ses élèves étaient ravis. Il n'avait attendu aucune mode technologiste pour avancer. Ce que CHAPTAL explique c'est que toutes ces "révolutions" bombardées de si haut ne feront ne peuvent que faire perdre du temps aux gens et même pire encore les écœurer de l'usage de l'informatique. Quel dommage ! :papy:
  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Sep 2013 08:43
"Education mobile et histoire-géo" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Education mobile et histoire-géo" (Café Pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire sur le "Café pédagogique" du 18/09/13 : "Education mobile et histoire-géo".



Et le même jour : www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...150858755660595.aspx
  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Sep 2013 08:47 - 18 Sep 2013 08:47
Réponse de Loys sur le sujet "Education mobile et histoire-géo" (Café Pédagogique)

"Education mobile et histoire-géo" (Café Pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Sûr que "éducation mobile", ça sonne mieux que "éducation iPhone ou Android".
Il est intéressant - dans la perspective de l'étude du numérisme - de voir que l'outil (supposé) définit l'éducation, devenue on ne sait pourquoi elle-même "mobile" : sans doute l'éducation sans mobile est-elle trop figée et statique.
Sur le même principe on pourrait inventer l'éducation tabloïde (avec un tableau), manuelle (avec un manuel) ou compassée (avec un compas).
  • Loys
  • Portrait de Loys
18 Sep 2013 09:03
Réponse de Loys sur le sujet "CDI : Les rencontres savoirs cdi " (Café Pédagogique)

"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

Et suite dans "le Café pédagogique" du 18/09/13 : "CDI : Les rencontres savoirs cdi" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
19 Sep 2013 14:34
"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

Recommandé par le "Café pédagogique" du 19/09/13 : "Un jeu sur la crise syrienne"


  • Loys
  • Portrait de Loys
19 Sep 2013 14:34
Réponse de Loys sur le sujet "Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

Sans commentaire...
  • Shane_Fenton
20 Sep 2013 13:52 - 20 Sep 2013 14:16
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

Dans ce cas, je vais y aller du mien.
Tout d'abord, voici mon score après une première partie :

C'est l'heure du bilan cher Ministre !
Votre ministère spécial crise syrienne aura duré 62 jours.
Durant celui-ci, vous aurez noué une alliance particulièrement forte avec Israël, et aurez créé un contexte d'hostilité avec la Turquie.
Votre finesse relationnelle a porté ses fruits. Alternant fermeté et douceur, vous avez su détendre les tensions avec et entre la plupart de vos interlocuteurs. A cause de votre action, le monde est peut-être un peu plus en paix aujourd'hui.
Vos décisions ont revolté les français. Aujourd'hui, ils défilent dans la rue et demandent unanimement la fin du gouvernement et la révocation du président de la république. L'opposition utilise chacune de vos décisions pour affaiblir le pouvoir en place. C'est la fin de votre carrière politique - vous êtes devenu un homme haï par vos pairs.
Vos Récompenses
Honte de la France

Votre Score Final :
215 (sur 600)

Au final, c'est un "jeu" qui procède par QCM, avec deux choix possibles : "rencontrons un pays plutôt qu'un autre", "soutenons tel pays plutôt qu'un autre", etc. Et selon nos choix, on fait monter ou descendre le taux d'approbation des différents pays, ainsi que de l'opinion publique française. Le problème, c'est que quand on rencontre un pays plusieurs fois, il redemande encore et encore la même chose jusqu'à ce qu'on lui dise oui. Pour le reste, c'est amusant le temps que ça dure.
De là à ce que le Café Pédagogique en parle... bah, je ne suis pas dans leur tête. Peut-être qu'ils ont vu "jeu" et qu'ils se sont dits : "Oh là là, un JEU VIDEO sur la Crise en Syrie ! Mais c'est original, c'est innovant, c'est moderne, c'est numérique !" Alors qu'il faut juste prendre ce mini-jeu pour ce qu'il est : un mini-jeu sans trop de prétention.
  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Sep 2013 08:11 - 22 Sep 2013 15:39
Réponse de Loys sur le sujet "Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

Disons que j'ai peur de voir dans un jeu sur une guerre qui est en train d'avoir lieu quelque chose de monstrueusement obscène et indécent.

Festivus festivus
... :|
  • Shane_Fenton
21 Sep 2013 14:38 - 21 Sep 2013 14:43
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

Loys dit: Disons que j'ai peur de voir dans un jeu sur une guerre qui est en train d'avoir lieu quelque chose de monstrueusement obscène et indécent.

Ce n'est pas tant un jeu "sur la guerre" qu'un mini-jeu sur la gestion ministérielle d'une crise. Mais je vois ce que vous voulez dire : les jeux du commerce nous ont fait le coup un certain nombre de fois. Pour la première guerre du golfe, les éditeurs avaient au moins attendu la fin. Ce ne fut pas le cas pour la guerre du Kosovo. Je me rappelle d'un numéro de Joystick de cette époque, où il était question d'un simulateur de chars qui proposait un certain nombre de scénarios sur le Kosovo. Et le rédacteur en chef du magazine expliquait qu'autant les jeux sur les guerres napoléoniennes ne lui posaient aucun problème, autant les jeux qui essayaient de capitaliser sur une guerre qui n'était même pas terminer le faisaient gerber. Il faudra que je retrouve la citation exacte...
Qu'on ne se méprenne pas : je ne suis pas en train de chanter les louanges d'un mini-jeu bricolé en 2 heures et jouable en 2 minutes. Je le prends juste pour ce qu'il est, et j'essaie de le dissocier des produits commerciaux qui exploitent réellement les guerres en cours pour rendre leur "terrain de jeu" plus attractif.
  • Loys
  • Portrait de Loys
22 Sep 2013 13:53 - 22 Sep 2013 13:53
Réponse de Loys sur le sujet "Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

"Un jeu sur la crise syrienne" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

J'ai bien compris, Shane_Fenton. Il ne faut évidemment pas accorder à ce jeu ou à sa promotion plus d'importance qu'il n'en a.
J'y vois simplement un épiphénomène de l'extension de l'idéologie ludo-éducative, d'où ma référence à Philippe Muray.
  • Loys
  • Portrait de Loys
23 Sep 2013 16:16 - 23 Sep 2013 16:17
Réponse de Loys sur le sujet "Mon orientation sur mobile" (Café Pédagogique)

"Orientation : Mon coach APB : C'est en ligne !" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

Et l'orientation se modernise encore !
A lire sur le "Café Pédagogique" du 23/09/13 : "Mon orientation sur mobile"


  • Shane_Fenton
23 Sep 2013 18:47 - 23 Sep 2013 18:47
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Orientation : Mon coach APB : C'est en ligne ! " (Le Café Pédagogique)

"Orientation : Mon coach APB : C'est en ligne !" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

A cause de vous, j'ai perdu 10 minutes de mon précieux temps sur ce machin...

Loys dit: Qui a eu cette idée ? :scratch:

N'importe quelle personne pensant qu'il suffit d'accoler l'étiquette "jeu vidéo" à quoi que ce soit pour que ce soit "hype" et que les ados se l'arrachent. Et j'ai peur que ça fasse beaucoup, beaucoup de monde... surtout parmi ceux qui entravent que nibe à ce média.

Il va simuler le déroulement d'une année scolaire. Dans le jeu, l'année passe vite. Et son élève a des exigences : il faut aussi qu'il se repose, qu'elle fasse du shopping ou se distrait.

Dans la pratique, il suffit de faire bosser l'étudiant comme un damné, puis de lui octroyer du repos quand sa jauge est au plus bas. Je l'ai fait sans problème avec l'étudiant que j'ai coaché (Alex, le rasta lettré... bonjour les clichés).

Loys dit: Attention : les élèves vont s'arracher ce jeu... :transpi:

C'est sûr... Autant pour les graphismes "très réussis" que pour l'image débilitante et infantilisante que les concepteurs ont des lycéens. GTA V n'a qu'à bien se tenir.

archeboc dit: J'ai essayé le jeu. Pour que Samia se repose, je lui ai offert un maximum de soirées. Cela a rechargé son énergie à fond.

Ben quoi ? Qui dit soirée dit taurine et substances plus ou moins licites, rien de tel pour se "recharger", non ? :devil:
(je rigole, je rigole, mais à l'époque où je finissais ma thèse, je me souviens d'avoir vidé un tube de Guronsan pour rester éveillé après une nuit blanche... sachant qu'une pastille de Guronsan contient l'équivalent de 20 doses de café, et que j'en avais pris 8)
  • Loys
  • Portrait de Loys
23 Sep 2013 20:47
Réponse de Loys sur le sujet "Orientation : Mon coach APB : C'est en ligne ! " (Le Café Pédagogique)

"Orientation : Mon coach APB : C'est en ligne !" (Café Pédagogique)

Catégorie : La ludification

Shane_Fenton dit:

Loys dit: Qui a eu cette idée ? :scratch:

N'importe quelle personne pensant qu'il suffit d'accoler l'étiquette "jeu vidéo"

Vous voulez dire que ce n'est pas un jeu vidéo ? :shock: :? :transpi:
  • Loys
  • Portrait de Loys
24 Sep 2013 11:11
Réponse de Loys sur le sujet "CDI : Les rencontres savoirs cdi " (Café Pédagogique)

"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

Problématique
« L’autonomie n’est pas un don ! », disait Philippe Meirieu. Issu du grec « Auto-nomia », l’autonomie est la faculté d’agir par soi-même en se donnant sa propre loi. Pour Condorcet, l’autonomie de l’intelligence est la condition par excellence de l’égalité et de la liberté.

Bref autant dire que ce n'est pas une nouveauté.

C’est un pari essentiel pour les enseignants à tenir actuellement...

Et pas depuis Condorcet ?

... celui de passer d’une logique d’enseignement à une logique d’apprentissage, où les élèves se sentent autonomes et responsables.

En quoi "l'apprentissage" s'oppose-t-il à "l'enseignement" ? :scratch:
Et si l'autonomie est un but, pourquoi vouloir que les élèves (ceux qui sont élevés vers l'autonomie), comment peut-on les supposer autonomes ?
Ou s'agit-il d'un simple "sentiment" d'autonomie ? :devil:

Quels changements cela introduit-il ?
Au cours de ces Rencontres, il s’agira de comprendre comment le système éducatif, avec ses contraintes (programme, règlement intérieur, etc.), est en mesure, paradoxalement, d’accompagner l’élève dans sa quête d'autonomie.

:scratch:

La réflexion portera notamment sur les piliers 6 et 7 du socle qui permettent de travailler sur des éléments concrets et de mettre en avant des compétences d’autonomie, mais aussi sur la manière d’utiliser les dispositifs existants (TPE, ECJS... ) et plus globalement sur les initiatives et les espaces qui peuvent contribuer à construire l’autonomie des élèves, en particulier le CDI.

L'enseignement par lui-même ne permet pas de "construire l'autonomie"...

Enfin il s’agira de répondre à deux questions transversales : quelles pistes pour l’enseignement documentaliste dans cette nouvelle posture ?

Ah les "nouvelles postures"... L'injonction du changement, en forme de barbarie douce.

Comment / en quoi le numérique constitue-t-il un facteur de construction de l’autonomie des élèves ?

Ben voyons. C'est vrai que la servitude à Internet est une vraie libération ! :cheers:
  • Loys
  • Portrait de Loys
24 Sep 2013 16:22
"Les tablettes numériques expérimentées au CDI" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Les tablettes numériques expérimentées au CDI" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire sur le "Café Pédagogique" du 24/09/13 : "Les tablettes numériques expérimentées au CDI"


  • Loys
  • Portrait de Loys
24 Sep 2013 16:22
Réponse de Loys sur le sujet "Les tablettes numériques expérimentées au CDI" (Café pédagogique)

"Les tablettes numériques expérimentées au CDI" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
25 Sep 2013 09:17 - 25 Sep 2013 09:18
Réponse de Loys sur le sujet "CDI : Les rencontres savoirs cdi " (Café Pédagogique)

"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

  • Loys
  • Portrait de Loys
25 Sep 2013 09:20
Réponse de Loys sur le sujet "CDI : Les rencontres savoirs cdi " (Café Pédagogique)

"Les CDI et l'ère du numérique" (Café Pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

Autre paradoxe, entrer dans l’ère du numérique, nécessite un investissement conséquent au sein de l’établissement. Si le problème du financement est souvent évoqué, les médias ne cessent d’évoluer, de se renouveler. Comment faciliter l'intégration des ressources numériques dans un établissement, sachant que les technologies évoluent sans cesse, et que le matériel acheté peut rapidement devenir obsolète?

:spider:
  • Loys
  • Portrait de Loys
26 Sep 2013 14:21
"L'Europe lance un programme pour le numérique éducatif" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"L'Europe lance un programme pour le numérique éducatif" (Café pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire dans le "Café pédagogique" du 26/09/13 : "L'Europe lance un programme pour le numérique éducatif "


  • Loys
  • Portrait de Loys
26 Sep 2013 14:22 - 03 Jui 2014 16:26
Réponse de Loys sur le sujet "L'Europe lance un programme pour le numérique éducatif" (Café pédagogique)

"L'Europe lance un programme pour le numérique éducatif" (Café pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

  • Loys
  • Portrait de Loys
04 Oct 2013 07:44
"Les écrans..., de l'école, à l'école" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Les écrans..., de l'école, à l'école" (Café Pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire dans le "Café Pédagogique" du 4/10/13 : "Les écrans..., de l'école, à l'école" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
04 Oct 2013 07:44
Réponse de Loys sur le sujet "Les écrans..., de l'école, à l'école" (Café Pédagogique)

"Les écrans..., de l'école, à l'école" (Café Pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
09 Oct 2013 09:35 - 09 Oct 2013 09:35
Réponse de Loys sur le sujet "Tablettes : Deux grands programmes américains capotent" (Café pédagogique)

Bémols sur les tablettes en classe

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

A lire dans le "Café pédagogique" du 9/10/13 : "Tablettes : Deux grands programmes américains capotent"


  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Oct 2013 18:34
"Le numérique et la loi dans le monde scolaire" (Café Pédagogique) a été créé par Loys

"Le numérique et la loi dans le monde scolaire" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire dans le "Café Pédagogique" du 12/10/13 : "Le numérique et la loi dans le monde scolaire"


  • Loys
  • Portrait de Loys
12 Oct 2013 18:34
Réponse de Loys sur le sujet "Le numérique et la loi dans le monde scolaire" (Café Pédagogique)

"Le numérique et la loi dans le monde scolaire" (Café Pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
15 Oct 2013 11:43
"L'application mobile TPE de Phosphore" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"L'application mobile TPE de Phosphore" (Café pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

A lire dans le "café pédagogique" du 15/10/13 : "L'application mobile TPE de Phosphore".


  • Loys
  • Portrait de Loys
15 Oct 2013 11:45 - 15 Oct 2013 11:45
Réponse de Loys sur le sujet "L'application mobile TPE de Phosphore" (Café pédagogique)

"L'application mobile TPE de Phosphore" (Café pédagogique)

Catégorie : Les ressources numériques

L'horaire consacré aux TPE ayant fondu de quatre heures sur deux ans (première/terminale) à une heure sur un semestre en première, voilà une application qui peut changer la donne. :santa:
  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Oct 2013 17:17
"Lettres : Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ? " (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Lettres : Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ? " (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Oct 2013 17:18
Réponse de Loys sur le sujet "Lettres : Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ? " (Café pédagogique)

"Lettres : Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ? " (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
25 Oct 2013 11:17
Réponse de Loys sur le sujet "Tisseron : L’enfant, l’école et l’enseignant transformés par le numérique" (Café pédagogique)

"L'enfant et les écrans" (Académie des sciences)

Catégorie : Face aux écrans

  • Loys
  • Portrait de Loys
25 Oct 2013 11:17
Réponse de Loys sur le sujet "Tisseron : L’enfant, l’école et l’enseignant transformés par le numérique" (Café pédagogique)

"L'enfant et les écrans" (Académie des sciences)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir
  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Oct 2013 09:20 - 28 Oct 2013 09:20
Réponse de Loys sur le sujet "USA : Les espoirs mis dans les Ipads s'envolent" (Café pédagogique)

Los Angeles abandonne les iPads pour ses écoles

Catégorie : L'école numérique dans le monde

A lire dans le "Café pédagogique" du 28/10/13 : "USA : Les espoirs mis dans les Ipads s'envolent" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Oct 2013 09:20
Réponse de Loys sur le sujet "USA : Les espoirs mis dans les Ipads s'envolent" (Café pédagogique)

Los Angeles abandonne les iPads pour ses écoles

Catégorie : L'école numérique dans le monde

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Oct 2013 16:53
"Tactile, au doigt et à l'oeil" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Tactile, au doigt et à l'oeil" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire sur le "Café pédagogique" du 28/10/13 : "Tactile, au doigt et à l'oeil" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
04 Nov 2013 13:00 - 04 Nov 2013 13:06
"La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ?" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ?" (Michèle Dreschler)

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

A lire dans le "Café pédagogique" du 4/11/13 : "La tablette fait son entrée à l'école ... Une frénésie justifiée ?"


  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Nov 2013 13:56
"Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes" (Le Café pédagogique) a été créé par Loys

"Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes" (Le Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire dans le "Café pédagogique" du 5/11/13 : "Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes"


  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Nov 2013 15:25 - 06 Nov 2013 16:33
Réponse de Loys sur le sujet "Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes" (Le Café pédagogique)

"Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes" (Le Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A mettre en relation avec ce fil : "USA : Les espoirs mis dans les Ipads s'envolent" .
:spider:
  • Loys
  • Portrait de Loys
05 Nov 2013 15:56 - 06 Nov 2013 16:32
Réponse de Loys sur le sujet "Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes" (Le Café pédagogique)

"Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes" (Le Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Le ministère réfléchit à l'écosystème des tablettes

Évidemment on ne va pas parler d'un bête équipement en tablettes : le terme "écosystème" lui donne une profondeur nouvelle.

Que pense le ministère de l'introduction des tablettes en classe ? Habitué des grands plans numériques, le système éducatif lève les yeux automatiquement vers lui pour y lire l'avenir. Mais la rue de Grenelle fait profil bas. L'heure n'est plus aux grands plans nationaux mais au dialogue avec les collectivités territoriales. Ce qui n'empêche pas le ministère de cadrer la réflexion sur les usages et les choix.

Pour l'instant on n'a guère vu de cadrage...

A la rentrée 2013, environ 23 000 tablettes de tous types sont utilisées dans le système éducatif français, un chiffre en croissance rapide mais dérisoire par rapport aux 13 millions d'élèves.

Car il faut équiper tout le monde, de la maternelle au lycée, bien sûr : 13 millions de tablettes à plusieurs centaines d'euros, voilà un budget qui se chiffre en milliards d'euros. Sans oublier d'équiper 841.000 professeurs... :cheers:

Certaines collectivités ont équipé systématiquement leurs élèves. C'est le cas par exemple des collèges de Corrèze ou des écoles d'Angers avec des ipads.

La Corrèze, tout petit département, n'a équipé que des collégiens, et encore progressivement. D'ailleurs elle a d'abord équipé les élèves avec des ordinateurs portables sous Linux avant de changer pour des iPads.

D'autres départements se lancent comme la Saône et Loire, avec une tablette produite localement, ou le Jura, avec des tablettes de marques différentes. La région Nord-Pas-de-Calais prévoit d'investir massivement dans l'équipement des lycéens. Plus nombreuses sont les collectivités territoriales à avoir fait le choix d'ordinateurs portables comme les Landes, les Bouches du Rhône ou le Val de Marne par exemple. La France est encore en phase d'expérimentation quand d'autres pays ont décidé d'équiper largement leurs écoles.

Et quels sont les résultats exactement de ces "expérimentations" ? Guère probants dans les Landes où l'équipement a plus d'une décennie. Fil à consulter sur les Landes : www.laviemoderne.net/forum/les-ecrans/16...able-dans-les-landes

C'est le cas par exemple de la Thaïlande qui a entrepris l'équipement intégral en quelques années de tous les élèves de l'école au lycée.

Si la Thaïlande l'a fait, qu'attendons-nous ? :santa:
Fil à consulter sur la Thaïlande : www.laviemoderne.net/forum/les-ecrans/40...afe-pedagogique#4017

Pourtant l'usage des tablettes est vivement recommandé par le dernier rapport de l'inspection générale sur le développement du numérique éducatif. La tablette y est décrite comme "le meilleur compromis entre performances techniques, mobilité et coût".

Ce n'est pas l'usage des tablettes, c'est l'achat des tablettes qui est ici recommandé, avec de tels arguments. :doc:

Le rapport demande que les tablettes soient "intégrées à toute réflexion en matière de déploiement numérique destiné aux élèves".

Intégrer à une réflexion,ça ne mange pas de pain.

Mais le discours officiel du ministère est plus prudent. D'abord la question du choix entre tablette et ordinateur portable ne se pose plus dans les mêmes termes. Les tablettes ne sont plus uniquement des outils de consommation. Elles sont devenues aussi des outils de production et de création.

En trois ans on ne peut pas dire que les tablettes aient vraiment évolué à ce point...

Le ministère suit ces évolutions depuis des années. Mais il rejette l'idée de "plan tablette".

Il faut dire que le plan informatique avait été un beau fiasco (pédagogique et politique) en son temps.

"Il y a une réflexion, mais pas de plan", nous confie un responsable proche du ministre.

C'est effectivement plus prudent, d'autant que les matériels technologiques se succèdent et se remplacent à une vitesse vertigineuse. Il y a trois ans les tablettes commençaient à peine d'exister.

Cependant un groupe de travail fonctionne au ministère et on nous dit qu'il sera prochainement ouvert aux collectivités territoriales, aux représentants des parents et même aux élèves.

Mais pas des enseignants, les principaux intéressés ,en revanche...

C'est que la question du modèle économique s'impose comme un préalable à toute action. Or les moyens du ministère apparaissent des plus limités. Avec un budget de l'ordre de la dizaine de millions d'euros pour le développement du numérique on est même en deçà de ce qui existait sous Chatel.

J'aurais pensé qu'une réflexion sur l'efficience d'un tel équipement était "un préalable à toute action". Ce n'est pas comme si la Cour des comptes venait d'étriller les dépenses éducatives de la France...
Si tout cet argent passe dans les tablettes nues (sans manuels) et sans maintenance, on peut équiper une bonne trentaine de collèges. :santa:

Or deux modèles économiques s'affrontent si l'on veut envisager une dotation massive en tablettes.
Le premier c'est le modèle qui a prévalu jusque là c'est à dire l'appel aux collectivités territoriales. On sait qu'à l'Association des régions de France, François Bonneau est favorable à un transfert du budget papier vers le numérique. Puisque des tablettes peuvent porter les manuels numériques, le budget mis par les régions dans le soutien aux familles pour l'achat de manuels scolaires pourrait basculer en parte vers des ressources numériques.

Les collectivités locales ne financent actuellement que les manuels (et encore pas toutes les régions pour les lycées) : elles devraient donc prendre en charge non seulement les manuels numériques mais leur support matériel, les tablettes, avec la maintenance technique qui s'impose (mises à jour, réparations, échanges etc.).

En juin 2013, F. Bonneau nous confiait : "Il est évident que nous ne pourrons pas avoir pour le même enseignant le support papier et le numérique. Il faut trouver une nouvelle articulation entre eux... On a engagé les ENT. Ils vont favoriser un nouveau mixte pédagogique avec du papier et du numérique. Mais le papier sera dans des volumes différents".

La mise en place à marche forcée et dans l'anarchie absolue des ENT est déjà une réussite. :cheers:

La "stratégie" ministérielle passe alors par un accord global avec les collectivités locales qui fournissent le nerf de la guerre.

Ça tombe bien : les collectivités locales ne sont pas endettées.

Un second modèle a été soufflé par Pascale Luciani-Boyer, maire -adjointe de Saint Maur (94) et présidente du Club des élus numériques. Pour elle la dotation en tablettes est à considérer comme l'acquisition des calculatrices que d'ailleurs elle peut remplacer. Elle doit dépendre des familles qui perçoivent l'allocation de rentrée scolaire (ARS). La tablette peut porter à la fois calculette et dictionnaires, des outils que les familles achètent. Il conviendrait donc d'adapter l'ARS et de transférer la charge de l'équipement des collectivités locales vers la Caisse d'allocations familiales. L'effort des collectivités se limiterait à l'équipement des enseignants et des établissements scolaires.

Si la CAF assume cette charge de plusieurs milliards, tout est réglé ! En fait, la politique, c'est simple ! :cheers:
En plus chacun pourrait acheter la tablette qu'il souhaite, dans la plus grande confusion.

Alors quelle tablette choisir ?

C'est vraiment le point névralgique de la réflexion. :pendu:

Au ministère on prétend ne rien imposer.

Et le "cadrage" évoqué plus haut, alors ?

Faut-il choisir une tablette grand public, comme l'ipad, professionnelle, comme Surface, ou dédiée à l'enseignement , comme la TED de Saône-et-Loire, la Gallago ou la tablette Bic ? Ce qui semble essentiel c'est de réfléchir à l'écosystème numérique.

Bref il est urgent de ne pas choisir. A noter que le principal constructeur français de tablettes n'est même pas mentionné.

"Les marchands de tablettes ne nous vendent pas que du matériel mais aussi des services", nous confie un expert du ministère. "L'environnement logiciel pointe vers des espaces d'achat, des services, un cloud et au final des outils d'évaluation. On risque d'enfermer l'école dans un système propriétaire qui risque de nous échapper pédagogiquement ".

Mince alors. Un "écosystème" mais commercial...

C'est l'ombre du géant anglo-saxon qui se profile dans les choix éventuels de l'éducation nationale. "Il faut une réflexion de l'Etat sur ce point. La refuser c'est une position ultra-libérale".

:scratch:

On ne voit pas trop ce que pourrait être un cloud franco-français. Mais c''est par cette réflexion que la rue de Grenelle entend guider les choix des collectivités territoriales. Au risque de voir ceux du grand public des citoyens devancer largement l'action étatique.

C'est le propre des innovants d'être toujours à la pointe du progrès. mais peu importe : quand l'Education nationale se décidera, elle pourra choisir du matériel dernier cri pour compenser ! :cheers:
  • Loys
  • Portrait de Loys
08 Nov 2013 08:14
"Les tablettes en lettres : panorama d’usages" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Les tablettes en lettres : panorama d’usages" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire dans le "Café pédagogique" du 8/11/13 : "Les tablettes en lettres : panorama d’usages".


  • Loys
  • Portrait de Loys
08 Nov 2013 08:14
Réponse de Loys sur le sujet "Les tablettes en lettres : panorama d’usages" (Café pédagogique)

"Les tablettes en lettres : panorama d’usages" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
08 Nov 2013 08:23
"L’usage des tablettes en classe de SVT" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"L’usage des tablettes en classe de SVT" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire dans le "Café pédagogique" du 8/11/13 : "L’usage des tablettes en classe de SVT"


  • Loys
  • Portrait de Loys
20 Nov 2013 13:58
Réponse de Loys sur le sujet "Balzac 2013 : activités recréatives sur un blog" (Le Café Pédagogique)

La littérature à l'école à l'ère numérique

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Un exemple sur le blog "Lis tes ratures" de Françoise Cahen, mentionnée ci-dessus et rapporté dans le "Café pédagogique" du 20/11/13 : "Balzac 2013 : activités recréatives sur un blog" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
20 Nov 2013 15:31 - 23 Nov 2013 12:46
Réponse de Loys sur le sujet "Numérique : Quelles missions pour la direction du numérique éducatif ?" (Café pédagogique)

Le plan numérique pour l'école

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

A Issy-les-Moulineaux, dans les locaux de Microsoft, on a appris du nouveau sur la stratégie globale pour le numérique à l'école. A lire dans le "Café pédagogique" du 20/11/13 : "Numérique : Quelles missions pour la direction du numérique éducatif ?"


  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Nov 2013 11:14
Réponse de Loys sur le sujet "Des tablettes pour les apprentis franciliens" (Café pédagogique)

6000 tablettes pour les apprentis franciliens

Catégorie : Les expériences des collectivités territorales en France

A lire dans le "Café pédagogique" du 21/11/13 : "Des tablettes pour les apprentis franciliens"


  • Loys
  • Portrait de Loys
21 Nov 2013 11:15 - 21 Nov 2013 11:16
"Quand le français devient un jeu" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Quand le français devient un jeu" (Café pédagogique)

Catégorie : La ludification

A lire dans le "Café pédagogique" du 21/11/13 : "Quand le français devient un jeu"


  • Loys
  • Portrait de Loys
23 Nov 2013 12:36 - 23 Nov 2013 12:36
"Educatice : Les usages des tablettes dans l’éducation" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Educatice : Les usages des tablettes dans l’éducation" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

A lire dans le "Café pédagogique" du 23/11/13 : "Educatice : Les usages des tablettes dans l’éducation" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
23 Nov 2013 12:36
Réponse de Loys sur le sujet "Educatice : Les usages des tablettes dans l’éducation" (Café pédagogique)

"Educatice : Les usages des tablettes dans l’éducation" (Café pédagogique)

Catégorie : Face aux écrans

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
23 Nov 2013 12:54
"Educatice : École numérique et collectivités : qui doit décider ?" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Educatice : École numérique et collectivités : qui doit décider ?" (Café pédagogique)

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

A lire dans le "Café pédagogique" du 23/11/13 : "Educatice : École numérique et collectivités : qui doit décider ?"


  • Loys
  • Portrait de Loys
23 Nov 2013 12:54
Réponse de Loys sur le sujet "Educatice : École numérique et collectivités : qui doit décider ?" (Café pédagogique)

"Educatice : École numérique et collectivités : qui doit décider ?" (Café pédagogique)

Catégorie : Le pilotage de l'école numérique

Commentaires à venir.
  • Loys
  • Portrait de Loys
27 Nov 2013 13:40
Réponse de Loys sur le sujet "TED, la tablette conçue avec les profs" (Café pédagogique)

Les tablettes "pédagogiques" de Unowhy

Catégorie : Le marché de l'école numérique

A lire dans le "Café pédagogique" du 26/11/13 : "TED, la tablette conçue avec les profs" .


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Nov 2013 16:02
"Pour un état des lieux du numérique éducatif" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Pour un état des lieux du numérique éducatif" (Café pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire dans le "Café pédagogique" du 28/11/13 : "Pour un état des lieux du numérique éducatif"


  • Loys
  • Portrait de Loys
28 Nov 2013 18:10
Réponse de Loys sur le sujet "Pour un état des lieux du numérique éducatif" (Café pédagogique)

"Pour un état des lieux du numérique éducatif" (Café pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

Quelques commentaires.

C'est le paradoxe français : beaucoup de matériel pour peu d'usages.

Ce n'est pas grave. On a de l'argent à perdre.

Un exemple éclairant : le département des Landes
[...] Depuis 2001 le conseil général prête aux collégiens et aux professeurs des ordinateurs portables avec un accompagnement technique important sur le terrain. Douze ans plus tard le bilan dressé par un rapport de l'Inspection générale est nuancé. Oui cette politique volontariste a changé quelques pratiques pédagogiques dans quelques disciplines. Non elle n'a pas suffi à faire évoluer massivement les pratiques pédagogiques et a faire progresser le niveau des élèves.
"L’opération « Un collégien, un ordinateur portable » n'a pas fait progresser les élèves. " Il n’est pas possible d’établir un lien, ici comme ailleurs, entre équipement des collèges en outils et contenus numériques, d’une part, et performance des élèves", affirme le rapport. Les usages en classe sont très variables mais globalement en dessous des espoirs.

C'est effectivement constaté sur LVM : voir le fil consacré à cette expérience des Landes .

Comment expliquer ce paradoxe ?
L'initiative des Landes a été très peu soutenue par l'académie qui a volontiers laissé le conseil général se débrouiller. Elle n'a en rien légitimé son action. Peu d'inspecteurs ont pris le parti d'utiliser cette opportunité. Et ce frein institutionnel a été clairement perçu par les enseignants qui se gardent bien de proposer une séquence avec utilisation des TICE lors des inspections. Entre Mont-de-Marsan et Bordeaux c'est une guerre non déclarée qui se déroule. L'expérience du conseil général a donc été taxée d'illégitimité dès le départ ce qui n'est pas un mince frein.

Bref, pour le "Café pédagogique", si ça n'a pas marché, c'est uniquement par mauvaise volonté, voire par dissuasion de la hiérarchie. Heureusement, avec la refondation de l'école par le numérique voulue par le ministère, tout va bien se passer à présent.

Ainsi le problème de gouvernance apparait comme un noeud majeur dans les difficultés françaises. Tant que deux autorités se partageront le pouvoir sur l'enseignement rien d'important ne bougera.

On se demande bien en quoi les collectivités locales pourraient avoir des prérogatives quand elles n'ont aucune compétence. Le résultat, c'est par exemple cette gabegie d'équipements numériques le plus souvent inutiles, si ce n'est pour briller au bilan des élus locaux.

Un autre élément important est l'absence de lien entre le numérique et les résultats des élèves. Ca ne veut pas dire qu'avec le numérique les élèves ne développent pas de nouvelles compétences.

Bien sûr mais lesquelles au juste ? Ces merveilleuses "nouvelles compétences" ne sont jamais précisées. Comme c'est étrange. :santa:

Mais le numérique n'apporte pas forcément d'amélioration dans des modes d'évaluation qui sont anciens.

Eh oui : il faut donc caser le thermomètre pour que la température soit convenable.

L'offensive Peillon
De tous les derniers ministres de l'éducation nationale, Vincent Peillon est certainement celui qui est le plus convaincu de la nécessité de développer le numérique éducatif. Le ministre récuse l'idée d'un énième "plan numérique" et parle de stratégie. Il a veillé à ce que le numérique trouve place dans la loi d'orientation. Il mise d'abord sur des ressources qui commencent à être produites.

Il est effectivement temps de placer les bœufs avant la charrue... :roll:

La plupart concernent le primaire. Ainsi "les fondamentaux" produits par le CNDP sont de petits films vidéos portant sur des notions au programme comme le complément d'objet. On promet 200 films différents.

Nul doute que tout va changer, alors. :D

"English for Schools" est un site pour l'apprentissage de l'anglais développé par le CNED.

Le CNED a toujours su briller par ses meilleurs résultats que l'école. :doc:

D'Col proposera des aides individuelles dans 1085 classes de 6ème dans des établissements défavorisés à la rentrée. Les élèves ont 2 heures par jour pour ce travail.

Tellement individuelles que les élèves seront livrés à des écrans... :fur
Et c'est de deux heures par semaine qu'il s'agit, fort heureusement, même si c'est déjà une perte de temps de temps considérable pour ces élèves.

M@gistère propose un service de formation à distance des enseignants du primaire créé dans le cadre de la réforme des rythmes qui propose 9 heures annuelles.

Une tuerie pédagogique ! :cheers:

Enfin l'éducthèque vient d'ouvrir : elle réunit des ressources données par les grandes entreprises publiques : INA, CNRS, IGN, Louvre etc.

L' éduthèque , exactement. Décidément le "Café" n'est pas très bien informé.
L'idée est la plus positive de toutes.
  • Loys
  • Portrait de Loys
30 Nov 2013 13:53
"Remettons les exerciseurs à leur juste place" (Café pédagogique) a été créé par Loys

"Remettons les exerciseurs à leur juste place" (Café pédagogique)

Catégorie : Vers l'école numérifiée

A lire dans le "Café pédagogique" cet article de Bruno Devauchelle : "Remettons les exerciseurs à leur juste place" (29/11/13)


Affichage 101 - 200 de 603 résultats.
Temps de génération de la page : 0.545 secondes
Propulsé par Kunena