Les contractuels dans l'Education nationale

Plus d'informations
12 Avr 2021 20:28 - 12 Avr 2021 20:28 #23319 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Dans "Le Monde" (abonnés) du 12/04/21 : "Le recours accru aux contrats, une révolution silencieuse dans la fonction publique" .

Entre 2005 et 2019, le nombre d’agents recrutés sans avoir le statut de fonctionnaire a augmenté de près de 50 %.




Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Sep 2021 11:44 #23567 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
RERS 2021 :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Oct 2021 20:50 #23639 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Nov 2021 10:26 - 01 Jui 2022 11:46 #23658 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mai 2022 07:23 - 19 Jan 2023 12:19 #23918 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Avec les chiffres catastrophiques aux différents concours (CAPES, CRPE), recrutement massif de contractuels en 2022 : www.laviemoderne.net/forum/etre-enseigna...perement/23890#23859

Le cas d'une contractuelle depuis 14 ans, titularisée par con cours, affectée dans une autre académie et contrainte de se mettre en disponibilité : www.laviemoderne.net/forum/etre-enseigna...ignement/24072#24072

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Jui 2022 11:39 - 01 Jui 2022 11:42 #23923 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Dans "Libération" du 31/05/22 : "A l'académie de Versailles un recrutement primaire"

De 2015 à 2021, la proportion de contractuels au sein de l'éducation nationale est passée en France de 14,5 à 22%, selon l'agence spécialisée AEFInfo, alors que le nombre de titulaires est resté stable. Cette contractualisation massive de la profession dénoncée par les syndicats apparaît comme un pansement bien fragile face à la réalité d'un métier dévalorisé qui n'attire plus.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2022 23:11 - 12 Jui 2022 11:55 #23948 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale


Bel aveu qu'un professeur contractuel peut être rattaché à un établissement ("enseignant en mathématiques au collège Pablo-Neruda"), comme s'il s'agissait d'un poste.

Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Juil 2022 11:27 #23981 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Dans "Le Monde" (abonnés) du 08/07/22 : www.laviemoderne.net/forum/etre-enseigna...ignement/23979#23979

Un recours accru aux contractuels

Pap Ndiaye aimerait « que l’on n’ait plus à recruter des contractuels », a-t-il déclaré sur France Inter, jeudi 7 juillet. Mais pour qu’il y ait « un professeur devant chaque classe à la rentrée », le ministère n’a pas d’autre choix cette année. Il assure avoir « anticipé la situation ». Ainsi, dans l’académie de Versailles, 400 personnels contractuels ont été renouvelés et 600 déjà recrutés pour les écoles primaires, fait-on savoir au ministère. Aujourd’hui, les contractuels représentent 1 % des effectifs enseignants dans le premier degré et 8 % dans le second degré, avec, là encore, de fortes disparités géographiques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
01 Sep 2022 12:48 - 04 Sep 2022 14:37 #24057 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Dans "Le Figaro" (abonnés) du 31/08/22 : "Rentrée: les premiers pas de Nathan, contractuel et enseignant en CM1"





Et : "«Mon rectorat préférait n'importe qui plutôt que personne»: qui sont ces contractuels qui choisissent le métier d'enseignant"





Dans "L'Obs" (abonnés) du 4/09/22 : "« Les profs contractuels font le job, ils ne sont pas moins bien formés que les autres »"

Recrutés souvent à la va-vite et censés incarner la dégradation du service public d’éducation, les profs contractuels, de plus en plus nombreux, sont pointés du doigt en cette rentrée scolaire. Du côté des chefs d’établissements, le discours toutefois est plus nuancé. « L’Obs » a rencontré Patrick Fuertes, proviseur de lycée en Savoie.
Par Gurvan Le Guellec

Haro sur les contractuels ! Les professeurs non titulaires recrutés parfois à la va-vite pour colmater les brèches dans les écoles, collèges et lycées sont une réalité ancienne de l’Education nationale. Au nombre de 65 000 en 2021 (pour 870 000 enseignants), on les retrouve à tous les niveaux de la pyramide scolaire, mais avec une prévalence plus forte dans le privé sous contrat (19 % des effectifs, une statistique rarement mise en avant…), dans certaines disciplines – maths, allemand, enseignements technologiques – et dans certains territoires : notamment les académies « maudites » de Créteil et Versailles, où le taux de contractuels peut atteindre les 50 % dans certains collèges, voire les… 100 % parmi les profs de maths d’un lycée de Seine-Saint-Denis, comme nous l’avouait il y a peu un proviseur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Sep 2022 20:43 #24075 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Oct 2022 13:14 - 11 Jan 2023 12:05 #24123 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Oct 2022 22:59 - 28 Oct 2022 11:58 #24143 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2022 19:07 #24193 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Dans "Le Parisien" du 25/11/22 :

Professeurs contractuels : en poste mais sans salaire depuis la rentrée

Deux professeures contractuelles recrutées à l’été par l’académie de Créteil n’ont toujours pas perçu le moindre salaire. En cause : des soucis administratifs qui obligent ces enseignantes à souscrire des emprunts pour vivre. Deux cas loin d’être isolés.


Les titulaires peuvent également être payés très en retard. certains ont même dû s'endetter pour passer les concours.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Jan 2023 10:11 #24240 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Dans "Le Monde" (abonnés) du 02/01/23 : www.laviemoderne.net/forum/etre-enseigna...ignement/24239#24239

Pour l’heure, le ministre de l’éducation, Pap Ndiaye, a prévenu que « les conditions générales de la rentrée à venir » ne seraient pas différentes de la précédente. Autrement dit, il faudra, comme en 2022, recourir à davantage de contractuels, que l’éducation nationale n’a jamais formés comme ses titulaires.

Les manques au concours se sont toujours traduits par le recrutement de non-titulaires, dont la part parmi les enseignants a été plus élevée qu’aujourd’hui jusque dans les années 1980. Mais la période récente présente, là encore, une particularité : depuis 2008, la forte augmentation du nombre de contractuels est concomitante – et c’est une première – à une baisse sensible du nombre d’enseignants titulaires dans le public.

Le discours politique a, lui aussi, changé par rapport aux périodes antérieures. Pap Ndiaye a bien annoncé l’organisation d’un concours exceptionnel sur trois ans afin de titulariser des contractuels, comme cela a été le cas plusieurs fois depuis les années 1980. Il ne concernera, cependant, que le premier degré, alors que le second en compte sept fois plus. Mais lors de son discours devant les recteurs en août, le président de la République, Emmanuel Macron, a déclaré qu’il était « parfois très intelligent de prendre des contractuels pour faire certaines missions » et que ce n’était « pas un tabou ». Une position qui nourrit la crainte, chez les enseignants, que cette crise durable ne débouche sur des transformations systémiques de la profession.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Hier 08:42 - Hier 08:59 #24322 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les contractuels dans l'Education nationale
Rapport du 01/02/23 : laviemoderne.net/forum/etre-enseignant-a...ment-des-enseignants

Pour la Cour des comptes, "d’autres voies de recrutement méritent d’être explorées". Par exemple, dans les académies en difficulté et les disciplines en tension, "permettre au recteur de recruter des enseignants sur des contrats de moyen terme sur le fondement de leur diplôme et sur entretien, en les accompagnant par une formation adaptée, avec engagement des candidats à rester en poste pour la durée de leur contrat".

Les enseignants voudraient faire "autre chose au bout de dix ans" selon Pap Ndiaye sur "France Inter" le 2/02/23. Parfait pour les contractualiser !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.269 secondes
Propulsé par Kunena