"L'absentéisme" des enseignants

Plus d'informations
19 Nov 2020 10:56 #23031 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Mar 2021 19:14 #23262 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Déc 2021 22:26 - 04 Déc 2021 13:14 #23719 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants
Quand un rapport de la Cour des comptes observe que les absences des enseignants sont inférieures à la moyenne du privé, voilà le résultat sur "Europe 1" ( "Éducation : quelles solutions face à l'absentéisme des professeurs ?" ) ou dans "Le Figaro" : "La Cour des comptes pointe l'absentéisme des enseignants dans l'Éducation nationale"





Une phrase (p. 12-13) est malheureuse en laissant penser que les enseignants ne remplissent pas leur temps de travail. :

De façon générale, l’écart entre les obligations réglementaires de service (ORS) 7 et le temps de travail annuel dû par les enseignants en tant que fonctionnaires (1 607 heures) laisse des plages temporelles suffisantes pour que les absences dues à l’institution ne s’imputent pas sur les temps d’enseignement.

Les obligations de service correspondent aux heures d'enseignement : elles s'accompagnent d'autres obligations, de la préparation des cours à la correction des copies, sans compter toutes autres les missions.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Déc 2021 11:04 - 04 Jan 2022 21:34 #23742 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants

Jean-Michel Blanquer dit: Vu la contagiosité du variant, il y a un risque d'absentéisme accru.

Jean-Michel Blanquer dit: Hier, nous avions entre 5 et 10% d'absentéisme" chez les enseignants.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Jan 2022 21:06 - 09 Jan 2022 21:07 #23749 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mar 2022 21:11 #23858 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants
Et un logiciel qui gère les remplacements : www.laviemoderne.net/forum/pilotage-ecol...e-france-inter/23857

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Avr 2022 12:23 #23865 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2022 21:39 #23874 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mai 2022 07:43 - 31 Mai 2022 07:46 #23920 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants
Un exemple sidérant d'accompagnement de (longue) sortie scolaire devant une "absence" (avec autorisation rectorale) et même un "congé (sortie pédagogique)" :

Fichier attaché :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Jui 2022 11:01 #23965 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants
Dans "Le Parisien" du 25/06/22, le nouveau ministre Pap NDiaye : www.leparisien.fr/societe/pap-ndiaye-il-...EKXAST4YVNB4CUFM.php

Une solution originale pour remplacer le professeur d'histoire-géographie absent :

[Le professeur de français] utilisera ces heures pour faire une double-dose de français, et quand le collègue d'histoire-géo reviendra, il compensera en prenant sur les heures de français.


Voilà qui, encore une fois, témoigne d'une vision des enseignants bien particulière s: non pas absents, mais absentéistes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Nov 2022 21:14 #24166 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Nov 2022 18:38 - 25 Nov 2022 18:38 #24192 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Déc 2022 20:58 - 04 Jan 2023 11:00 #24223 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants
Sur l'absentéisme, le prof bashing est parfois un peu plus subtil.

Dans la tribune du 22/12/22 du ministre ( "Pourquoi nous devons réformer l’école" ), ce passage :

Un nouveau pacte

La troisième exigence est d’améliorer le fonctionnement de l’école. L’organisation du système scolaire amène aujourd’hui la perte d’environ quinze millions d’heures d’enseignement par l’incapacité du système à remplacer les professeurs absents, qu’ils soient malades ou mobilisés par la formation ou les corrections d’examens.


On observe d'abord qu'un chiffre brut, nombre faramineux ("environ quinze millions d’heures"), pour ne pas dire scandaleux, est livré en pâture au public sans aucune contextualisation ou comparaison avec d'autres secteurs. Un chiffre qu'il faudrait d'abord mettre en relation avec le nombre d'enseignants (un peu moins d'un million en France) ou d'heures d'enseignement assurées chaque année (plus d'un demi milliard), ce qui relativise immédiatement ce nombre d'absences, en proportion moins important que dans les autres fonctions publiques ou que dans le privé (cf supra sur ce fil).

"L’organisation du système scolaire amène aujourd’hui" : c'est intéressant car les enseignants ne sont pas "aujourd'hui" plus absents qu'hier. En revanche, ils sont moins remplacés... par des professeurs remplaçants (à peu près aussi nombreux : entre 5 et 6% des enseignants, mais affectés sur des postes non pourvus aux concours). Mais cette seule cause pertinente n'est évidemment pas évoquée, avec tout son corolaire : les baisses de postes, les difficultés de recrutement etc.

A l'inverse, les causes mêmes de ces absences (qui ne sont pourtant ni excessives ni nouvelles) sont brandies comme les problèmes à traiter. Leur point commun ? Elles accusent toutes les enseignants, coupables d'être "malades ou mobilisés par la formation ou les corrections d’examens". D'où logiquement le "nouveau pacte" qui assigne aux enseignants, puisqu'ils sont coupables d'être absents, d'assurer eux-mêmes les remplacements.

Ils sont "malades" (et d'ailleurs, depuis 2017, sont concernés par un jour de carence) ? A d'autres enseignants de compenser l'insupportable absence pour maladie de leurs collègues !

Ils sont "mobilisés par la formation" ? Un scandale, n'est-ce pas ? En vérité, très peu : 2,5 jours par an en moyenne selon la Cour des comptes (contre 8 jours dans l'OCDE), et pas nécessairement pendant le temps d'enseignement. Au demeurant, on peut lire sur le site du ministère du Travail que "par principe, le temps passé en formation constitue du temps de travail effectif" .

Ils sont mobilisés par "les corrections d’examens" (ou le passage d'examens) : on pourrait presque croire que, pendant ce temps, les enseignants ne travaillent pas ! D'ailleurs, les élèves eux-mêmes... passent les examens.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jan 2023 07:01 - 30 Jan 2023 21:55 #24309 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "L'absentéisme" des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.439 secondes
Propulsé par Kunena