" La classe inversée c’est du Freinet 2.0" (EducaVox)

Plus d'informations
06 Sep 2015 23:35 - 06 Sep 2015 23:35 #14577 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Sep 2015 03:31 - 13 Sep 2015 08:49 #14671 par JCP

La classe inversée c'est le fait de sortir du cours les activités qui demandent moins d'interaction avec l'enseignant pour pouvoir consacrer plus de temps en classe aux activités complexes ou qui demandent plus d'interaction avec l'enseignant" précise Héloise DUFOUR.

Cette phrase est consternante...
Puisque la classe inversée consiste à reléguer en amont du cours la transmission du savoir via une capsule vidéo, la phrase en question suggère que ladite transmission ne nécessite pas d'interaction professeur-élèves, que ça passe tout seul... Qu'il n'est nul besoin de mėdiation supplémentaire, d'explication, de reformulation, etc. La vidéo qui relève du pur magistral, sans interaction, se suffit donc à elle-même...
Cela permet en l'occurrence de dégager du temps que le professeur peut consacrer à accompagner les apprenants dans des activités complexes qui leur permettent probablement de construire des compétences ou je ne sais quoi, puisque les savoirs sont déjà acquis via la capsule vidéo...
N'y a-t-il que moi que ça fasse bondir ?! :pendu:

Mehr Licht !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Sep 2015 08:50 - 13 Sep 2015 08:51 #14674 par Loys
Il faut croire que la partie cours est la moins complexe, et les exercices d'application ou de mise en pratique, la partie la plus complexe.
C'est la pédagogie inversée : on marche sur la tête. :santa:
Je serais curieux de savoir ce qu'en penserait Freinet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Sep 2015 09:14 - 14 Sep 2015 09:16 #14684 par archeboc
Premier Caveat : mon témoignage concerne des étudiants niveau L3 à M2
Second Caveat : je peux clamer tant que je veux que c'est un succès, je ne dispose en fait d'aucun élément stable pour le garantir
Je pratique la pédagogie inversée, en donnant des capsules à mes étudiants. Mais ils ont droit d'abord à un cours d'introduction : c'est une question de confiance. Le capsules concernent, non pas des points de détails (ce sont des points importants, et une partie des évaluations portent dessus) mais des embranchements du cours : des parties qui ne peuvent pas constituer des prérequis pour les séances pratiques.
Le principal avantage, c'est que cela permet de densifier l'enseignement. A l'heure des réduction budgétaire, ce n'est pas une mauvaise chose. Et naturellement, je me dispense de parler de capsule. La lecture est une activité qui doit aller 3 à 4 fois plus vite que la parole. Je leur donne du texte, des schémas, et pas de la vidéo (ou très peu).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.071 secondes
Propulsé par Kunena