Sites scolaires : pourquoi payer ?

Plus d'informations
23 Mar 2012 22:44 #134 par Maillet
Sites scolaires : pourquoi payer ? a été créé par Maillet
Edit : Topic "Cher professeur, tes élèves sont des nazes" renommé

Pourquoi aller chercher des réponses erronées sur des sites payants ?
Alors qu'il y a des sites gratuits où il n'y a que des réponses valables !
Celui-ci, par exemple :
http://educatio.free.fr
ou
http://vrc92gm.free.fr/Bacmaths
avec 535 corrigés gratuits (et détaillés) de Bac Maths (et Physique)
Et aussi bien d'autre choses....
Les collégiens devraient savoir que tout ce qui est gratuit est fiable, tout ce qui est payant ne l'est pas.
Comme dans le reste de la société.
Et je cite au hasard:
Linux pour Windows, Avast pour antivirus, TheGimp pour Photoshop, PHP ou JavaScript pour développer, MySQL pour Bases de données, etc etc etc
Vive le gratuit sur Internet et dans la société, pourvu que ça dure !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2012 23:02 #137 par Winnie
Réponse de Winnie sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Cher internaute, ta réponse est vraiment "naze".
La gratuité inspire rarement un travail convenable, encore plus mauvais que s'il était rémunéré. Mais je ne juge pas la qualité des sources que tu viens de fournir, je n'ai pas pris la peine de les consulter (peut-être que ce que j'apprends à l'école me suffit).

Au cas où tu n'aurais pas compris que le but de l'article de Loys Bonod était de nous ouvrir les yeux sur l'obligation de faire nos devoirs par nos propres moyens, sans avoir à plagier des pans entiers de commentaires ou de dissertations ou de n'importe quels devoirs faits par d'autres, alors je ne peux rien pour toi .

A bon entendeur

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2012 23:19 #141 par Maillet
Réponse de Maillet sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Qu'est-ce qui te permet d'affirmer que quelque chose qui est gratuit est plus mauvais que quelque chose qui est payant ?
Est-ce que Linux est moins bien que Windows ?
Ce qui est payant est commercial, ce qui est gratuit vient du coeur.
De plus:
C'est bien ce que je pensais : tu n'as pas lu les corrigés auxquels j'ai fait allusion, sinon tu aurais pu remarquer qu'ils sont parfaits et extrêmement détaillés.
Et j'ajoute : même sans aucune faute d'orthographe !
De plus, contrairement à ce que tu sembles penser, il peut arriver qu'un élève "sèche".
J'en connais qui ont passé une journée à chercher une solution...pour rien ...
Alors que parfois il suffit de consulter un corrigé pour avoir un déclic !
De plus, il peut arriver que de bons élèves cherchent à faire des devoirs de vacances, ou à s'améliorer, ou à prendre de l'avance sur le programme.
Il existe bien des livres de corrigés en vente, pourquoi n'y aurait-il pas des corrigés sur Internet ?
D'autant plus que si un professeur ne veut pas que son élève triche sur un devoir de Bac, il lui suffit de ne pas indiquer de quelle session et de quel lieu de Bac il s'agit !
L'élève ne sachant pas qu'il s'agit par exemple du Bac "Polynésie 2004" ne trouvera pas le corrigé, à moins d'explorer les 355 énoncés l'un après l'autre !
Tout ceci n'est nullement incompatible avec l''idée de Loys consistant à inciter les élèves à travailler par eux-mêmes ; mais rien n'interdit de leur apporter une aide !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2012 23:24 #143 par Winnie
Réponse de Winnie sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Le simple fait que Linux ne soit accessible qu'à une minorité élitiste de l'informatique en fait un outil qui peut être, certes, plus performant que Windows mais pas plus pratique ou meilleur pour autant .
Je suis parfaitement d'accord avec toi, il y a des moments où l'on arrive vraiment pas à trouver le bon plan, la problématique ... mais jusqu'à preuve du contraire, les enseignants sont aussi là pour ça !

Ps : en tant qu'élève, je te garantis que les devoirs ne manquent pas, vraiment pas besoin d'internet à moins d'être une exception .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2012 23:33 #144 par Maillet
Réponse de Maillet sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Linux n'est pas réservé à une minorité élitiste, pas plus qu'Avast, The Gimp, PhotoFiltre, VLC, et maints outils que toi-même tu utilises probablement.
Aujourd'hui Linux s'intalle aussi simplement que Windows : tu insères un DVD dans le lecteur, et tu cliques, cliques, cliques !
Tout se fait automatiquement !
Tu n'as rien d'autre à faire qu'à cliquer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2012 23:42 #149 par ben
Réponse de ben sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Beaucoup de généralités quand même.

Je vois pas le rapport entre le prix d'une chose et sa qualité. En informatique ( vu que tu développes cet exemple )en opensource on fait des truc géniaux mais on fait aussi des bouses infames. Tout comme les produits payants. Microsoft a fait de pur daube mais a aussi dans son catalogue d'excellent produit ( je mets Windws 7 et office 2007-2010 dnas le panier ). Faut aller au dela de ses propres clichés et s'ouvrir l'esprit. PErso je suis un utilisateur MAc, Windows et Linux . Chaque système à ses défauts et ses qualités. Faire du dogmatisme c'est juste idiot :)

Et les pauvres élèves du prof, ils ne méritent pas d'être insulté comme ça. Ton post ne sert pas à grand chose :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2012 23:49 #150 par Maillet
Réponse de Maillet sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
A Ben
je ne vois pas très bien où, quand, comment, les élèves ont été insultés ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 02:42 #156 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

Maillet dit: Pourquoi aller chercher des réponses erronées sur des sites payants ?

Parce que le corrigé du commentaire sur le sonnet de Vion d'Alibray n'était que sur des sites payants...

Ton jugement sur mes élèves pourrait donc s'appliquer davantage à ton post. :mrgreen:

Si tu trouves un corrigé gratuit en ligne du commentaire de ce sonnet, indique-moi l'url !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 09:06 #161 par ropib
Réponse de ropib sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

Loys dit: Si tu trouves un corrigé gratuit en ligne du commentaire de ce sonnet, indique-moi l'url !

Avez-vous apporté une correction de votre côté ? Pourquoi ne pas la rédiger collectivement avec vos élèves afin de la mettre en ligne gratuitement vous-même ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 10:11 #167 par Maillet
Réponse de Maillet sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Mais non, Loys, mon commentaire sur les sites gratuits était GENERALISTE, il n'avait pas vocation à s'appliquer à ton sujet, qui est un cas particulier.
Il existe bel et bien, des sites gratuits, mais il est vrai que c'est surtout dans les matières scientifiques, où l'on peut plus facilement mettre en oeuvre des corrigés standard.
Je discute en général.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 18:14 #184 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

ropib dit:

Loys dit: Si tu trouves un corrigé gratuit en ligne du commentaire de ce sonnet, indique-moi l'url !

Avez-vous apporté une correction de votre côté ? Pourquoi ne pas la rédiger collectivement avec vos élèves afin de la mettre en ligne gratuitement vous-même ?

Pour qu'elle soit ensuite recopiée par des élèves qui n'auront ni lu le texte ni compris son sens ? :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2012 20:46 #186 par Céline
Réponse de Céline sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

Pour qu'elle soit ensuite recopiée par des élèves qui n'auront ni lu le texte ni compris son sens ? :mrgreen:


C'est pas la présence d'information qui est nuisible, c'est simplement ce que l'on en fait. Il faut arrêter de dire qu'internet empêche de penser, c'est faux. C'est la façon de penser (ou de ne pas penser, le cas échéant), qui empêche de bien utiliser internet.

On peut très bien tricher avec un livre. Pouvoir partager ce que l'on sait comme le permet internet, c'est génial !
Apprenez à vos élèves à penser, à critiquer et après ils pourront aller corriger les erreurs qu'il y a sur Wikipédia (qui soit dit en passant est une merveille).

Bonne soirée

Une étudiante

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2012 00:09 #205 par castor
Réponse de castor sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

Céline dit:

Pour qu'elle soit ensuite recopiée par des élèves qui n'ont ni lu le texte ni compris son sens ? :mrgreen:


C'est pas la présence d'information qui est nuisible, c'est simplement ce que l'on en fait. Il faut arrêter de dire qu'internet empêche de penser, c'est faux. C'est la façon de penser (ou de ne pas penser, le cas échéant), qui empêche de bien utiliser internet.

On peut très bien tricher avec un livre. Pouvoir partager ce que l'on sait comme le permet internet, c'est génial !
Apprenez à vos élèves à penser, à critiquer et après ils pourront aller corriger les erreurs qu'il y a sur Wikipédia (qui soit dit en passant est une merveille).

Bonne soirée

Une étudiante


Cher site que je découvre avec bonheur, cher Loys dont la prose m'émeut, et chère Céline

"L'information" brute dont le média n'infléchirait pas la lecture, la simple compréhension ou son effet sur le lecteur est sans doute un des beaux mirages démagogiques d'internet. On peut en effet penser malgré internet, et on peut aussi tricher avec un livre, mais dans ce cas-ci on en est conscient, tandis que celui-là nécessite un effort considérable.

Chercher un livre, débrouiller son sommaire, ouvrir physiquement des pages, se pencher lamentablement dessus, avoir une crampe en le gardant ouvert le temps de le recopier, cela force la conscience. Et le livre avait aussi un prix, un poids, une réalité physique indubitable.
La page lue sur internet en revanche est immédiatement accessible (parce qu'il ne faut pas savoir qu'un sujet a été donné en Polynésie en 2004 pour en trouver son corrigé parmi 355 autres, il suffit de taper ses trois premiers mots dans google - et c'est aussi bien utile, en entrant les trois mots communs aux rédactions d'une classe de 5ème pour trouver l'origine commune de 21 de leurs 28 rédactions...), elle n'a pas de rédacteur, elle n'a rien coûté à son lecteur (ni rien retiré par sa copie à son auteur)... Bref, elle n'existe pas dans mon rapport au monde. Ou plutôt (à mon avis de Béotien de la psyché humaine, comme dirait mon chat), je n'existe pas dans un rapport à la page, la page a pris la place de mon cerveau et je lui suis complètement soumis. Parce que le livre a encore cet avantage de réclamer un minimum d'activité, qui impose au lecteur d'exister, tandis que la page internet aspire, soumet, impose une passivité fort improrpre à la pensée.

On ne peut pas apprendre à penser et à critiquer avec internet, ni avec aucun écran. La pensée critique est endormie, et les neurones qui ont le bon goût, au fur et à mesure qu'un esprit critique se forme, de se lier en un joli maillage de sens, restent bêtement hors réseau lorsque l'on cherche une information sur wikipedia via son portable. (c'est fascinant ce que les neurosciences peuvent observer aujourd'hui! que n'équipe-t-on les salles de cours d'IRM fonctionnels géants!)

En somme, merci Loys pour cette expérience (et quel travail tout de même!)

PS: Je n'ai pas bien compris ce que Linux venait faire là... Quant à savoir quel logiciel grand public serait le mieux, c'est un peu vain: Gimp copie photoshop autant que LibreOffice / openOffice copie MS Office, VLC est hors jeu puisque la grande majorité des codecs a été développée dans le monde du logiciel libre (et pour cause, il s'agissait de copier le mieux possible!), et que cette fois ce sont windows et Mac qui ont dû adopter des formats libres; et en ce qui concerne les OS enfin, depuis XP et Mac OS X, quelle est la différence?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2012 07:27 #213 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Belle réflexion, castor : je suis votre Pollux. ;-)

Céline dit: C'est pas la présence d'information qui est nuisible, c'est simplement ce que l'on en fait.

Ce concept de "présence d'information" est fascinant. C'est une façon de dire que tout ce qui est présent sur internet est "information" sans distinction.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2012 09:13 #219 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

Maillet dit: Mais non, Loys, mon commentaire sur les sites gratuits était GENERALISTE, il n'avait pas vocation à s'appliquer à ton sujet, qui est un cas particulier.
Il existe bel et bien, des sites gratuits, mais il est vrai que c'est surtout dans les matières scientifiques, où l'on peut plus facilement mettre en oeuvre des corrigés standard.
Je discute en général.

Si vous discutez en général, pourquoi dites-vous que mes élèves en particulier sont "des nazes" ? :roll:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2012 11:01 #223 par paul
Réponse de paul sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

castor dit:

Céline dit:

Pour qu'elle soit ensuite recopiée par des élèves qui n'ont ni lu le texte ni compris son sens ? :mrgreen:


C'est pas la présence d'information qui est nuisible, c'est simplement ce que l'on en fait. Il faut arrêter de dire qu'internet empêche de penser, c'est faux. C'est la façon de penser (ou de ne pas penser, le cas échéant), qui empêche de bien utiliser internet.

On peut très bien tricher avec un livre. Pouvoir partager ce que l'on sait comme le permet internet, c'est génial !
Apprenez à vos élèves à penser, à critiquer et après ils pourront aller corriger les erreurs qu'il y a sur Wikipédia (qui soit dit en passant est une merveille).

Bonne soirée

Une étudiante


Cher site que je découvre avec bonheur, cher Loys dont la prose m'émeut, et chère Céline

"L'information" brute dont le média n'infléchirait pas la lecture, la simple compréhension ou son effet sur le lecteur est sans doute un des beaux mirages démagogiques d'internet. On peut en effet penser malgré internet, et on peut aussi tricher avec un livre, mais dans ce cas-ci on en est conscient, tandis que celui-là nécessite un effort considérable.

Chercher un livre, débrouiller son sommaire, ouvrir physiquement des pages, se pencher lamentablement dessus, avoir une crampe en le gardant ouvert le temps de le recopier, cela force la conscience. Et le livre avait aussi un prix, un poids, une réalité physique indubitable.
La page lue sur internet en revanche est immédiatement accessible (parce qu'il ne faut pas savoir qu'un sujet a été donné en Polynésie en 2004 pour en trouver son corrigé parmi 355 autres, il suffit de taper ses trois premiers mots dans google - et c'est aussi bien utile, en entrant les trois mots communs aux rédactions d'une classe de 5ème pour trouver l'origine commune de 21 de leurs 28 rédactions...), elle n'a pas de rédacteur, elle n'a rien coûté à son lecteur (ni rien retiré par sa copie à son auteur)... Bref, elle n'existe pas dans mon rapport au monde. Ou plutôt (à mon avis de Béotien de la psyché humaine, comme dirait mon chat), je n'existe pas dans un rapport à la page, la page a pris la place de mon cerveau et je lui suis complètement soumis. Parce que le livre a encore cet avantage de réclamer un minimum d'activité, qui impose au lecteur d'exister, tandis que la page internet aspire, soumet, impose une passivité fort improrpre à la pensée.

On ne peut pas apprendre à penser et à critiquer avec internet, ni avec aucun écran. La pensée critique est endormie, et les neurones qui ont le bon goût, au fur et à mesure qu'un esprit critique se forme, de se lier en un joli maillage de sens, restent bêtement hors réseau lorsque l'on cherche une information sur wikipedia via son portable. (c'est fascinant ce que les neurosciences peuvent observer aujourd'hui! que n'équipe-t-on les salles de cours d'IRM fonctionnels géants!)

En somme, merci Loys pour cette expérience (et quel travail tout de même!)

PS: Je n'ai pas bien compris ce que Linux venait faire là... Quant à savoir quel logiciel grand public serait le mieux, c'est un peu vain: Gimp copie photoshop autant que LibreOffice / openOffice copie MS Office, VLC est hors jeu puisque la grande majorité des codecs a été développée dans le monde du logiciel libre (et pour cause, il s'agissait de copier le mieux possible!), et que cette fois ce sont windows et Mac qui ont dû adopter des formats libres; et en ce qui concerne les OS enfin, depuis XP et Mac OS X, quelle est la différence?


très bel exposé que voilà des raisons profondes par lesquelles, les formats de documents odieux visuels et internet en particulier opèrent progressivement une régression intellectuelle. et qui explique, au delà de questions quant aux contenus débattables ou non des documents en question, en quoi la phrase de conclusion de l'article de Loys faisant débat et scandalisant les "modernes" est juste et dépasse aussi la question d'internet...

de même, l'idée que la gratuité ou non d'un document est liée à sa qualité ou lie sa qualité ou influe sur sa qualité est typique de ses fausses idées que le formatage des cerveaux à faire du mimétique approximatif développe dramatiquement dans toutes les classes socio-culturelles... et je pense particulièrement à la bêtise des personnes politiques...

à part ça, je suis un utilisateur total de Linux Debian, d'une part par légalisme, n'ayant pas les moyen d'acheter un système d'exploitation, et d'autre par pour des raisons de techniques d'administration faisant de ce système un des plus fiable et facile à configurer et à personnaliser. ( son libéralisme n'entre donc pas en considération dans ma pratique, d'autant qu'au chômage depuis dix ans du fait de mon âge, je suis convaincu que les systèmes de gratuité, qui me rendent service souvent, sont aussi plus globalement un entretien de ma perte économico-sociale. ) ça aussi, ça s'apprend avec beaucoup de patience. et je l'ai fait en achetant des livres, constatant combien la plus part des documentations même les plus sincèrement conçues au service de l'utilisateur, pouvaient être fragiles, incomplètes, oubliant régulièrement d'exposer les prérequis et circonstances de validité des solutions techniques présentées.

là encore, les gestes sensori-moteurs qui interviennent dans la consultation, la prises de notes manuelles, la reformulation, la vérification et la comparaison des sources et notes prises depuis des sources imprimées, manipulées, participe d'un entretien très riche cognitivement de tous les corps, et du cerveau, concourant à une bien meilleure assimilation et mémorisation que la fascination sous laquelle on est plongé devant un document odieux visuel.

évidemment, je vis sans téléviseur depuis cinquante ans environ.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2012 14:39 #244 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

paul dit: évidemment, je vis sans téléviseur depuis cinquante ans environ.

Je suis désespéré, je ne pourrai jamais vous battre. :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2012 15:18 #247 par Frist
Réponse de Frist sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Dit-il derrière un terminal internet...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2012 13:57 #281 par ropib
Réponse de ropib sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?

Loys dit:

ropib dit:

Loys dit: Si tu trouves un corrigé gratuit en ligne du commentaire de ce sonnet, indique-moi l'url !

Avez-vous apporté une correction de votre côté ? Pourquoi ne pas la rédiger collectivement avec vos élèves afin de la mettre en ligne gratuitement vous-même ?

Pour qu'elle soit ensuite recopiée par des élèves qui n'auront ni lu le texte ni compris son sens ? :mrgreen]

Si l'exercice est toujours d'apporter des corrections, des précisions, de les faire créer eux-même leurs exercices et leurs corrigés, forcément avec votre soutien, je ne vois pas bien comment ils pourraient recopier quoi que ce soit.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2012 01:25 #299 par media
Réponse de media sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
@Castor, @Paul, @Loys, @toutlemonde : Ne pensez-vous pas, justement, que c'est parce que le support "physique" demande un rapport au monde, à la réalité des sens, que les supports "traditionnels" sont plus enclins à favoriser la réflexion ? (à contrario de l'écran "qui aspire" comme déjà dit : l'image subjugue car elle est "ingérée" sans pré-processeur. L'esprit ne filtre pas l'image, alors qu'il s'approprie les mots différemment par rapport à l'histoire de chacun.

Mais détendons-nous ! J'en viens à glisser une page de publicité pour un film de Science-Fiction qui me fait vraiment rire, jaune mais rire quand même; il s'agit d'Idiocracy.

http://www.dailymotion.com/video/xc80qk ... shortfilms

Je suis preneur de toutes les formes de support qui prêtent à réflexion, et ce film fait partie des media pouvant servir de base à une critique de la société, à venir, ou pas !

Paul dit: évidemment, je vis sans téléviseur depuis cinquante ans environ.


Les stats ont montré qu'en 2010 les français consommaient 3h32 de télévision par personne et par jour, contre 3h47 en 2011, cf. http://www.mediametrie.fr/television/co ... php?id=583

Sortons de l'esclavagisme de la communication web : réapproprions-nous les espaces numériques !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2012 21:19 #483 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Je connais bien Idiocracy. Le film n'est pas excellent mais le principe en est très amusant. :D

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • vergne55
  • Visiteur
  • Visiteur
31 Mar 2012 14:25 #488 par vergne55
Réponse de vergne55 sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Bonjour à tous.

Je voudrais exprimer ici mon ras le bol quant à cet éloge de la gratuité !
Un produit, un service gratuit peut être de bonne qualité ou de mauvaise qualité et il en va de même pour le payant : le prix ne fait pas la qualité ni dans un sens ni dans un autre.

Il faut par ailleurs faire attention aux faux produits gratuits.

Vous citez entre autres Linux, the Gimp, Mysql ou Avast.

The Gimp a été largement dépassé par Photoshop au niveau des fonctionnalités, de fait il n'est que très rarement utilisé en entreprise.
Linux : certaines distributions sont payantes d'une part et d'autre part Linux n'a jamais atteint le grand public (complexe pour un débutant, interface non intuitive etc.)
Avast : la version gratuite n'est qu'un produit d'appel pour proposer la version payante qui offre une meilleure protection.
Mysql : ce langage est diffusé gratuitement dans le but pour sa maison mère (Sun Microsystem cotée à Wall Street) de proposer des formations sur-mesure payantes ou des installations spécifiques payantes (consulting etc...).

Pour revenir aux sites de corrigés en ligne, certains sites gratuits (notamment réalisés par des professeurs) fournissent des documents de bonne qualité mais d'autres non. Voici d'ailleurs ce sur quoi est tombé le fils d'un ami en cherchant un résumé de Candide sur un site gratuit : http://www.dissertationsgratuites.com/dissertations/R%C3%A9sum%C3%A9-De-Candide/261949.html . Regardez le 3ème paragraphe !! Affligeant.

Sans vouloir défendre à tout "prix" les sites de corrigés payants, au moins eux ont un processus (certes perfectible @Loys) de vérification qui leur évite un maximum de publier n'importe quoi.

Pour conclure, et pour revenir un peu sur l'expérience de Loys Bonod, je trouve dommage qu'il ait cité et choisi de s'attaquer aux sites de corrigés payants ce qui aurait évité une polémique et ne pas dénaturé ce que montre réellement cette expérience qui va bien au-delà de l'existence de sites de corrigés payants ou gratuits.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mar 2012 17:42 #492 par moonie
Réponse de moonie sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
La principale difficulté de GIMP est le coté illogique de ses fonctionnalités ; mais il n'est pas "largement" dépassé par Photoshop pour ses fonctionnalités (et lui, au moins, a des plugins). On n'évoquera pas les prix comparés d'un Apple (ça fait plus graphiste) et d'une license CS avec ceux d'un PC lambda sous Linux (j'y reviendrai) avec GIMP. Je suis persuadé que Photoshop est surtout utilisé par vanité ; la plupart des gens qui l'utilisent le font par habitude, parce qu'ils ont été formés dessus, et parce que c'est la seule solution proposée par l'entreprise (vous ne pensez pas qu'un produit au prix à quatre chiffres est acheté par des particuliers). Photoshop n'a pas vraiment grand-chose de spécial ; il est certes mieux conçu (et moins chaotique) que The GIMP, mais il n'y a rien de fondamental. Un débutant total ne sera pas beaucoup plus indisposé par GIMP que par Photoshop ; et, dans la majorité des cas, je suis convaincu que Paint.NET suffirait largement.

GNU/Linux : Pour un débutant, pas plus complexe que Windows. Même moins : je ne sais pas si cliquer sur "Démarrer" pour arrêter le PC est 'intuitif' (pas plus que maintenir 'Alt' en tout cas - blague). Quand aux distributions payantes, bien sur il yen a. On prendra la plus connue, Red Hat : une trentaine d'euros tout mouillé, avec une suite bureautique complète. Windows coute au moins 150€ (en boite, j'entends) auquels il faut ajouter le prix de la suite Microsoft Office (encore des prix à trois chiffres). Linux a certes beaucoup moins de visibilité que Windows, mais il reste essentiel ; supprimez donc les serveurs tournant sous Linux (et BSD, tant qu'on y est). Certes, ce n'est pas le grand public, m'enfin ça reste essentiel au susdit public. Windows profite lui de la vente liée (que des associations comme le Racketiciel essayent de faire interdire tant bien que mal) ; il ne peut pas être qualifié de 'choix du grand public' si le grand public ne peut pas faire autrement.

Avast : effectivement. Ça reste un bon produit, meilleurs que certains antivirus payants (qui a dit Panda ?). Enfin non ; la version payante n'améliore pas les fonctions de base, mais en rajoute de nouvelles (dont on peut, franchement, bien se passer. La version de base à même un service P2P, alors...)

MySQL : Personne n'aime Oracle, certes. M'enfin, une formation me semble logistiquement plus lourde que l'entretien d'un logiciel.


Pour en revenir à ce commentaire : bah, il faut bien se faire de la pub. Rassurez-vous, le fils dudit ami est surement tombé sur le même genre de choses quand il tapait sur Google "Naruto" ou "Les Sims".
En ce qui me concerne, j'ai grandi avec l'Internet et ai rapidement appris à me mefier des sites avec "gratuit" dans leur nom. D'ailleurs, les commentaires sur WOT sont négatifs (encore un service gratuit et collaboratif, mon dieu !).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Avr 2012 06:25 #499 par Asia Morela
Réponse de Asia Morela sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Le débat gratuit vs payant peut être mené au cas par cas, mais les généralisations suggérées dans le post original me font frémir!

En tant que future éditrice numérique, et bien consciente du fait que le numérique se pirate beaucoup plus facilement que le physique, l'idée que le "partage gratuit" soit à privilégier m'inspire beaucoup de grogne. Les auteurs, les créateurs sont des travailleurs qui, comme les autres, méritent salaire, et la possibilité de vivre dans la dignité!

Maillet dit: Ce qui est payant est commercial, ce qui est gratuit vient du coeur.

Je rêve ou c'est une justification morale à une sorte d'exploitation/d'esclavage moderne? Maintenant il faut donner sa force de travail et non plus la vendre, sinon on se fait traiter de "commercial"? Vous me pardonnerez d'avoir un corps à nourrir, n'ayant pas encore accédé à l'enviable statut d'âme flottant dans le pur éther, vivant d'amour et d'eau fraîche...

--

@ moonie: Moi je clique sur Shut down pour shut down le PC. T'as quelle version de Windows? :P

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Avr 2012 10:29 #505 par moonie
Réponse de moonie sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
On peut se dire que le problème, c'est la quantité de profiteurs qui utilisent les artistes.

Ayant écrit mille fois la même chose (pas au même endroit) sur l'industrie du disque qui prend 60% du prix, l'Etat qui devrait prendre en charge les artistes... Je redirige simplement sur le programme du Parti Pirate.
http://legislatives.partipirate.org/201 ... programme/
On se rend compte qu'il ya un problème quand on est traité de la même façon si on écrit une lettre de menaces où qu'on télécharge de la musique ; que les droits de Brassens finissent en 2051 ; que les droits des Beatles appartiennent à la soeur de Michael Jackson ; ou encore que les majors se permettent de supprimer les vidéos YouTube (en se faisant passer pour propriétaire des droits) d'un artiste indépendant pour faciliter les négociations.

Donc. Moi, je clique sur "Demarrer" puis sur "Eteindre". Ou alors sur "Fenetre" (qui affiche "Demarrer" quand on laisse la souris dessusà puis sur l'icone O/I. Ou alors je suis sous XFCE et je clique en haut à droite pour le menu de sortie. Au choix.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Avr 2012 19:40 #513 par Martin
Réponse de Martin sur le sujet Sites scolaires : pourquoi payer ?
Vous voyez des « raisons profondes » @PAUL, je vois des raisons qui partent de ce que CASTOR a vécu. Et je me pose la question : puisqu’il juge notre éducation comme toujours la meilleure nous (internet étant inexistant), a-t-il essayé d’avoir une pensée critique sur ce qu’il a vécu ?

CASTOR,

Vous posez le problème de la gratuité. Or vous ne pouvez pas poser la question de gratuité aux 12-17 ans qui représentent la population au plus haut taux d’utilisateurs, qui sont la génération de demain, alors qu’ils n’ont pas de salaires propres et utilisent internet pour s’informer… C’est un fait. Votre discours « pas de sous, pas de savoir », ressemble très étrangement à « pas de bras, pas de chocolat » haha. A moins que vous me prouviez que la valeur marchande a un lien direct avec avoir de la réflexion. Parce que finalement c’est votre idée: « on ne peut pas apprendre à penser et à critiquer avec internet » mais avec quelque chose qu’il faut payer.

Sinon comme le dit très bien VERGNE55 : attention dans les « faux produits gratuits ».
Avec internet, la limite est moins visible, c’est certain. A chacun son business model, comme peut l’exprimer ASIA. Mais ça ne remet pas en question ni la qualité, ni la réflexion du lecteur. A moins que je sois passé à côté de quelque chose…

Ensuite vous avez posé l’idée du temps, d’instantanéité et donc du peu d’effort physique de recherche. « Une page sur internet est (…) immédiatement accessible ». Trop facile ? Justement, trop facile. Je ne vois pas de rapport avec l’idée d’effort au savoir pour accéder à la réflexion. On a jamais fait le lien entre travail du corps et pensée critique, et d’autant moins le raisonnement : le travail du corps est nécessaire à la pensée critique. Mais je serai heureux de partager votre science si vous m’offrez un argument basé sur quelque chose qui ne vient pas de vous, parce que vous le dites vous-même vous n’êtes pas « un rédacteur » car on ne sait pas qui vous êtes. Et un argument qui ne vient pas non plus d’une page internet où l’auteur est inconnu. Sinon j’ai peur que votre argument se retourne contre vous.

Vous entretenez une dernière idée, celle de la passivité. En revanche vous oubliez un point important, il y a des livres sur internet ! C’est comme si vous faisiez une différence de supports : livres / pas livres. Sauf qu’il existe des livres sur internet, et de plus en plus … Alors comment expliquez-vous cette passivité en lisant des livres sur internet et comment faites vous la différence d’un lecteur qui lit un livre physique et un livre numérique ? L’effort fourni ? Oui, mais le lecteur n’en sera pas plus critique ! Vous ne faites pas là un raccourci –trop court- entre pensée critique et mémorisation ?

Justement, pensée critique et mémorisation. PAUL, là où je trouve votre réflexion très intéressante ( : . Vous parlez de « gestes sensori-moteurs qui interviennent dans la consultation, la prises de notes manuelles, la reformulation, la vérification et la comparaison des sources et notes prises depuis des sources, (…) concourant à une bien meilleure assimilation et mémorisation». C’est un travail de recherche, de réflexion, on dirait même un sujet à rendre au professeur haha (simpliste hein ?). Rien à voir avec simplement lire. En revanche, mon travail peut se faire via un ordinateur et je fais aussi des « gestes sensori-moteurs ». Alors c’est évident, je fais un moindre effort physique qui participe sans doute à moins de mémorisation (c’est quand même plutôt réduire la mémoire.. Renseignez-vous sur la mémoire « transactive » par la même occasion. C’est celle qui est notamment utilisé sur internet en faisant des recherches). Alors une dernière question … Si c’est la pensée critique qui est en jeu. Quel est le rapport entre pensée critique et mémorisation ?


Votre avis est très intéressant, et je serai heureux de continuer la discussion. Mais vous posé tout cela en partant de votre expérience et non en essayant de vous mettre à la place de ceux qui pourraient dans les années à venir fonctionner d’une manière différente, voir réfléchir différemment.

Ce que je trouve incroyable sur internet et que je n’ai pas accès dans les livres, c’est de pouvoir comprendre les tenants et les aboutissements d’un débat et en plus on peut y participer ! Et je suis toujours conscient et existant ( : Merci de se soucier de moi.


Je vous souhaite une bonne journée,

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.226 secondes
Propulsé par Kunena