Le plan numérique pour l'école

Plus d'informations
26 Avr 2016 21:56 - 30 Avr 2016 23:14 #16341 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Avr 2016 23:14 #16351 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Avr 2016 23:16 - 30 Avr 2016 23:21 #16352 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mai 2016 11:19 - 06 Mai 2016 11:20 #16383 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Dans l'entretien avec le Président de la République aux journées de la Refondation (2/05/16), cette annonce à 27'00 :

François Hollande dit: Ce sera en 2018 que tous les enfants des collèges auront des équipements numériques, que les enseignants auront été formés pour faire la classe avec cet outil-là et qu'il y aura un univers numérique qui nous permettra d'avoir, là aussi, des logiciels et des moyens de donner aux élèves des pédagogies nouvelles.

www.elysee.fr/videos/intervention-lors-d...le-de-la-republique/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2016 10:21 #16410 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Agacement bien compréhensible de Michel Guillou dans "EducaVox" du 6/08/16 : "Numérique éducatif : tout plan est voué à l’échec"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2016 10:36 - 08 Mai 2016 10:40 #16411 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école


Le choix ? Comme si la question valait d’être posée ! Comme si l’école avait le choix !

:santa:

Toutes les enquêtes internationales montrent une aggravation du retard, comparativement à nos voisins, tant pour ce qui concerne le raccordement au très haut débit dont ont besoin les écoles, collèges et lycées que pour ce qui concerne les équipements, dont on sait que s’ils ne constituent pas un préalable à l’engagement numérique de l’école (2), ils sont tout de même bien utiles, en classe.

L'enquête internationale de l'OCDE montre surtout l'inutilité de l'école "numérique" . :santa:

À cette époque-là, j’ai fâché un certain nombre de mes lecteurs en disant que la refondation serait numérique ou ne serait pas. Je ne regrette rien.

Numérisme, quand tu nous tiens...
Vincent Peillon ne disait pas autre chose en 2012 : "Refonder l'École de la République par le numérique"

Je note que la transformation numérique de l’école n’a pas encore commencé (3), contrairement d’ailleurs à ce qui se passe dans la société ou les entreprises, en conséquence de quoi la refondation s’avère évidemment plus compliquée à mettre en œuvre.

L'ubérisation est pourtant un magnifique modèle social !

En témoigne le commentaire récent de la sociologue Béatrice Mabilon-Bonfils dans The Conversation.
« Le plan numérique pour l’école est un vrai enjeu dans une société des savoirs où ni l’enseignant ni l’école ne peuvent revendiquer le monopole de l’accès aux savoirs. »

Effectivement, une sociologue ( dont le travail sociologique est par ailleurs problématique ), pas une pédagogue.
Avec le cliché des enseignants qui "revendiquent le monopole de l'accès aux savoirs", difficile de penser intelligemment la question...

Début 2014, Alain Boissinot, premier président du nouveau Conseil supérieur des programmes, disait (4), avec des mots qui lui sont propres :
« Je crois que, de même que nous sommes sortis d’un certain nombre de pratiques traditionnelles, nous sommes aussi sortis d’une logique où l’institution pouvait prétendre fixer depuis la rue de Grenelle, en ayant consulté quelques experts, si compétents soient-ils, l’ensemble des pratiques pédagogiques que devaient mettre en œuvre tous les enseignants de France. »

Curieux car c'est exactement ce que fait la réforme du collège 2016.

En dénonçant cette conception autoritaire, verticale, centralisatrice du pilotage institutionnel, qu’il croyait révolue, Alain Boissinot n’imaginait sans doute pas la naissance d’un inénarrable plan numérique pour l’éducation, né bien ailleurs qu’au ministère.

Né bien avant 2014 (cf le début de ce fil) et la nomination de M. Boissinot au CSP... :roll:

Tout récemment encore, Michaël Bourgatte, sans trop prendre de risques, notait dans The Conversation :
« On s’interrogera cependant sur les modes d’acquisition massifs et uniformisés de tablettes (notamment face à la question du libre arbitre et du libre équipement de chacun). »

Sans rire ? :santa:
Amusant comme certains promoteurs du numérique à l'école s'horrifient de ce qu'ils ont créé.

Le numérique est vecteur d’innovation et de disruption, on organise la norme et l’injonction. Le numérique s’épanouit dans l’horizontalité réticulaire, on rétablit en haut lieu la verticalité descendante. Le numérique est paradigmatique, on organise en haut lieu son « déploiement », voir ci-dessous, dont j’ai déjà dit qu’il n’avait tout simplement pas de sens (6).

C'est quand même facile à comprendre : "réticulaire" et "paradigmatique" !
Se rappeler cependant que l'école "n'a pas le choix". :doc: :rirej

Et puis quel sens a, à l’heure du numérique, un Plan décidé en 2015...

Euh, non, décidé bien avant... Vincent Peillon dès 2012, pour l'actuelle majorité.

Axelle Lemaire a bien raison, une fois de plus, en estimant, dans Nextinpact :
« En fin de compte, je pense que le numérique évolue plus vite que les programmes politiques, donc nous devons mettre à jour notre action en permanence pour en tenir compte. »

Voilà qui est pratique ! :rirej

À moins que ça ne soit Najat Vallaud-Belkacem qui ait raison, citée ci-dessous par Philippe Roederer :

Tous les ministres avant Najat Belkacem ont pris cette précaution oratoire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jui 2016 22:47 - 04 Juil 2016 09:06 #16763 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Juil 2016 09:07 #16780 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Aoû 2016 16:48 #17005 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2016 15:28 #17031 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

François Hollande dit: Tous les élèves collégiens auront un outil informatique et numérique pour la fin 2018

www.elysee.fr/chronologie/#e14046,2016-0...-la-rentr-e-scolaire

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2016 17:12 - 17 Mai 2017 09:07 #17074 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Agacement. Au bout de quatre ans, l'improvisation continuerait à dominer la "stratégie globale pour le numérique" ?

"Numérique : "L’État doit donner une feuille de route claire pour l’accompagnement" (@kamelchibli, commission Education de @Regionsdefrance ) "

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Sep 2016 10:38 - 07 Sep 2016 11:15 #17086 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Sep 2016 12:42 - 15 Sep 2016 12:44 #17161 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Sep 2016 17:16 #17164 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2016 11:18 - 14 Oct 2016 19:21 #17403 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Oct 2016 19:20 #17414 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Oct 2016 12:00 #17427 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Nov 2016 19:15 - 05 Nov 2016 19:15 #17646 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Dans "Educavox" du 3/11/16 : "Quand le ministère vous explique sans rire qu’il est possible de faire le choix du numérique…" par Michel Guillou.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2016 22:17 - 19 Nov 2016 22:18 #17755 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Nouveau billet de Michel Guillou sur le plan numérique : "Un énième plan numérique ...." le 16/11/16 sur "Educavox".


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Déc 2016 17:59 - 22 Déc 2016 18:04 #17976 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Déc 2016 01:10 - 22 Déc 2016 18:03 #17978 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Déc 2016 17:06 - 22 Déc 2016 10:33 #17991 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

François Hollande dit: [...] Nous pouvons faire ici ce que nous devons toujours faire, c'est-à-dire évaluer [...]

On attend toujours l'évaluation de l'école numérique. Pour l'instant tous les rapports approchants sont négatifs...

[L'école] doit prendre conscience que son environnement change et que le numérique est utilisé par les enfants alors même qu'il ne l'est pas toujours à l'école ;

Rappelons que les enfants "utilisent" ce que leurs parents leur confient.
Sur le même principe (l'adéquation à "l'environnement [qui] change"), on pourrait aussi bien évoquer d'autres pratiques adolescentes qui n'ont pas lieu à l'école...

...que les modes de communication d'accès au savoir changent aussi et qu'il n'y a pas que la parole de l'enseignant ou même des parents qui peut avoir un impact sur le jeune et qu'il y a même toutes les conditions - hélas ou heureusement - que d'autres paroles puissent être entendues par le jeune [...]

Confusion langagière intéressante ("communication"/"accès au savoir").
Et curieuse contradiction ici : des modes "d'accès au savoir" ou bien "d'autres paroles" pas toujours bienvenues (en sous-texte le complotisme) ? A quel âge un enfant est-il capable d'entendre "d'autres paroles" en exerçant son seul esprit critique ?

...donc l'école doit transmettre et utiliser pour transmettre le savoir tout ce que l'outil numérique peut lui permettre de faire.

Ce "donc" et ce "doit" laissent perplexe. :shock:

C'est la raison pour laquelle j'ai lancé en 2014, avec la ministre de l'éducation nationale, le Plan numérique à l'école.

Vincent Peillon avait lancé sa "stratégie globale pour le numérique" en 2012. Et la majorité précédente avait lancé le plan Dune en 2010. Cette date de 2014 serait-elle plus propre à justifier le retard pris dans l'exécution de la stratégie de Vincent Peillon ?
Sur Twitter, c'est même 2015 qui est évoqué...


En 2012, Vincent Peillon avait souhaité "que chaque élève ait un ordinateur ou une tablette devant lui d’ici la fin du quinquennat" . :devil:

Il s'agissait d'abord d'équiper les écoles et les collèges : j'avais été moi même président d'un conseil général, donc d'un département, et j'avais mis en place un mode de distribution des tablettes...

En Corrèze en 2008 : le président oublie évidemment de préciser que cette "distribution" a cessé en 2015... :rirej

...d'abord des ordinateurs puis des tablettes [...]

Oui, les iPads en 2010 ont remplacé les PC sous Linux. Le tout, sans aucune consultation des enseignants de Corrèze.

Grâce à ce mécanisme, à cette incitation, aujourd'hui il y a à peu près 25% des collèges en France qui sont dotés d'un outil numérique, soit un peu plus de 200.000 élèves qui peuvent en disposer.

Curieux glissement entre collèges "dotés" et "élèves qui peuvent en disposer"...

Notre objectif, c'est d'atteindre 50% d'élèves dès l'année 2017-18, pour une généralisation en 2019-20

Avec 3,35 millions de collégiens, c'est donc 6% à peine des collégiens qui sont équipés en 2016...

...et avec une attention particulière pour les territoires fragiles [...] parce que c'est un moyen de lutter contre les inégalités [...]

Assertion non fondée...

Mais je m'étais également aperçu qu'il ne suffit pas de mettre en place des équipements. J'allais dire : c'est le plus facile. [...]

C'est bien de s'en apercevoir après l'avoir fait...

D'abord les enseignants ont accepté que le programme puisse être modifié et que le codage puisse être enseigné...

Les programmes sont imposés aux enseignants : il serait intéressant de demander l'avis des professeurs de mathématiques, par exemple, sur cette question.

...et c'est le cas puisque, dès la classe de cinquième, il y a un apprentissage du codage et bientôt il y aura là encore une généralisation. [...]

Quel rapport entre "le codage" et "le numérique" ? Tout est très confus ici...

la pédagogie change avec l'outil numérique [...]

Plus exactement : certains voudraient la voir changer. Les pédagogies nouvelles sauvées par les nouvelles technologies.

...souvent on met en cause l'EN : c'est un posture critique assez répandu comme si c'était un système rigide, immobile, indifférent aux évolutions technologiques, replié sur lui-même, conservateur, ayant uniquement l'objectif de transmettre sans réfléchir aux meilleurs moyens de le faire. Rien n'est plus faux. On se moque aussi de la pédagogie en considérant qu'en définitive, ça ne s'apprend pas, la pédagogie : ça va avec la connaissance.

Curieux glissement, en prolongement d'une polémique récente : la critique du numérique à l'école, c'est le refus de la pédagogie dans son principe même. Et si c'était exactement le contraire ? Et si livrer des élèves en difficultés à une interface CNED, c'était un renoncement à la pédagogie ? Et si la délégation du cours à la maison dans la "classe inversée", c'était le renoncement à la pédagogie ?

Or nous avons justement fait en sorte, dans les écoles du professorat, de donner non seulement des connaissances - indispensables - à des jeunes professeurs...

Ce n'est pas du tout le rôle des ÉSPÉ...

...mais de leur aussi apprendre à apprendre et de leur donner, avec l'outil numérique, les moyens de faire aussi évoluer leur pédagogie [...]

Les ÉSPÉ, vecteur de diffusion d'un "outil" numérique supposé améliorer l'éducation san sque la preuve en ait jamais été faite.

L'EN est capable de s'emparer de ce qui est finalement une chance, une opportunité, peut-être aussi un risque mais de le maîtriser [...]

Mais de quel risque s'agit-il ? Et comment peut-il être maîtrisé ? De nouveau, allusion évasive au complotisme : mais ce n'est pas la maîtrise des outils numériques qui permet d'exercer l'esprit critique, mais les connaissances et la logique patiemment acquises à l'école. Voir notre article : "L'enseignement de la défiance".
Et si François Hollande évoquait d'autres "risques", comme la perte de l'attention ou les difficultés grandissantes de lecture approfondie auxquelles contribuent grandement les objets numériques ? Sans parler des effets secondaires pour le climat de discipline en classe ou la fraude numérique...

Le numérique aussi change le rapport dans la classe [...] nous pouvons, grâce à l'outil numérique, mieux apprendre, mieux exprimer ce que les élèves peuvent à un moment ressentir, de dire ce qu'ils comprennent et ce qu'ils ne comprennent pas.

En supposant qu'il s'agisse des difficultés des élèves (laissons pour eux aux élèves ce qu'ils ressentent...), on aimerait bien savoir comment des QCM pourraient en apporter une vision autre que grossière et standardisée...

On a parlé de l'erreur et de faire en sorte que l'erreur ne soit pas une faute mais un apprentissage et que le numérique permet justement d'effacer ce qui a été d'abord répondu pour mieux aller vers la solution...

Une vraie pédagogie de l'erreur, ce n'est pas d'effacer les erreurs, mais de les comprendre et, pour cela, d'en garder la trace... :shock:

...et donc le numérique a permis aussi de transformer le rapport des professeurs avec les élèves et des élèves avec les autres élèves, avec l'idée du partage, avec l'idée de l'échange, avec l'idée de porter des projets ensemble.

Le socio-constructivisme, après le constructivisme : une pédagogie ravageuse toujours portée par des idéaux généreux ...

Et puis il y a aussi cette lutte contre les inégalités [...] d'abord en faisant en sorte que tous les élèves puissent être dotés de ces outils...

Mais ils le sont déjà tous. Et dire que l'école est censée méconnaître "l'environnement" des élèves... :roll:

...ensuite en faisant en sorte que nous puissions également changer le rapport de l'élève avec l'enseignant, de lui permettre d'avoir plus de liberté mais aussi plus de discipline...

Quel étrange paradoxe !
Il est ici saisissant de constater que "le rapport de l'élève avec l'enseignant" est ici désigné comme une cause d'inégalités. :roll:

...et enfin faire en sorte que nous puissions faire des accompagnements individuels grâce au numérique [...]

Toujours ce mirage de l'"accompagnement individuel" avec "l'outil numérique" alors qu'on réduit les horaires d'enseignement et les taux d'encadrement...

Nous voulons que le numérique puisse intégrer les élèves les plus en difficulté, les plus loin - loin géographiquement, loin socialement, loin culturellement de manière à ce que le numérique puisse être un lien.

Et si le lien était humain ? :shock:

[...] à quel moment sera-t-il possible d'alléger les cartables pour qu'il n'y ait plus que finalement la tablette ou l'ordinateur ? [...]

A quoi tient finalement la refondation de l'école ?
On voit dans ce discours un pêle-mêle d'arguments en faveur de l'école numérique.

...pour que nous puissions donner là aussi à nos entreprises - elles sont ici présentes - des opportunités pour créer et des contenus et des outils. Voilà ce qu'est le plan numérique : on en voit bien l'ambition.

En effet.

L'ambition, elle est éducative d'abord. Ce n'est pas simplement une satisfaction que de mettre des tablettes et des ordinateurs à la disposition des élèves et des enseignants...

C'est un bon début pour la communication politique...

...ce n'est pas simplement pour nous adapter, c'est pour faire en sorte que ce soit une chance de plus pour l'élève et pour la réussite.

Pour cela il faudrait peut-être commencer par distinguer les usages par le professeur et les usages par les élèves. Car l'équipement numérique n'a jamais concerné les enseignants, les plus aptes à en faire le meilleur usage, que très accessoirement, dans le cadre de l'équipement des élèves.

Nous savons aussi que l'enjeu, il est républicain car l'outil numérique doit être aussi maîtrisé et ce qui va être en cause [...]

Et l'indépendance par rapport aux groupes technologiques intéressés par le développement de l'école numérique ?
Toujours la même ambiguïté sur ce que constitue la "maîtrise" et ce qu'est "l'outil numérique" : un objet connecté ? un logiciel de travail ? une application de divertissement ?
- prendre le pouvoir sur lui ? C'est impossible, compte tenu de sa complexité.
- savoir l'utiliser ? Pourquoi pas s'agissant de logiciels utiles, en ayant conscience de la relativité de savoir utiliser des logiciels rapidement obsolètes en regard d'autres compétences plus nécessaires et de la concurrence des applications de divertissement
- savoir appréhender les contenus ? Aucune formation à aucun outil numérique n'est nécessaire dans ce but : la formation scolaire générale doit y suffire elle-même.
Il serait intéressant de déterminer dans quelle mesure le président se conforme lui-même à ces exigences républicaines qu'il dessine...

....c'est la lecture critique des informations qui sont sur Internet et de faire en sorte que les élèves puissent savoir ce qu'est une information, une opinion, une rumeur voire même une falsification, de pouvoir être déjà citoyen par rapport à la masse de données que l'élève reçoit.

Comme si l'école n'avait jamais enseigné ce qui relevait de la croyance ou du savoir... :shock:
Et que de confusions : l'information, ici prolongement authentique du savoir dans l'actualité. Or précisément, l'information, c'est ce qui est au centre du débat public, c'est ce qui n'est pas encore du savoir. L'élève devrait donc être capable de faire un travail journalistique par lui-même !

Un jeune passe beaucoup plus de temps sur son ordinateur qu'à la télévision [...]

L'un n'exclut pas l'autre : la télévision se regarde désormais sur ordinateur...

Aujourd'hui c'est essentiellement par rapport aux outils numériques, avec ce qu'ils peuvent avoir de captivant ou d'asservissant parce que d'une certaine façon l'outil numérique est aussi une forme de contrainte. Donc nous devons absolument permettre que le jeune puisse s'émanciper de l'outil, se libérer de l'outil, le maîtriser et notamment le contenu.

Propos extraordinaire : quel est donc cet "outil" dont il faut s'émanciper, se libérer ?
Et toujours l'ambiguïté sur la maîtrise ("et notamment le contenu").

Donc l'enjeu du plan numérique, c'est un enjeu citoyen, c'est un enjeu républicain et c'est aussi un enjeu culturel pour que nous puissions utiliser pleinement les contenus.

Car sans formation, il n'est pas possible "d'utiliser pleinement les contenus". :doc:

Et puis et enfin c'est un enjeu économique parce que ce que nous avons à faire, c'est à préparer les jeunes aux métiers de demain et d'après-demain. Et lorsqu'il a été dit que l'industrie numérique - qui représente à peu près 750.000 emplois aujourd'hui - était à la fois une source de création et aussi un risque de destruction ou d'adaptation, nous n'avons pas suffisamment souligné qu'il faut pourvoir des emplois qui aujourd'hui ne peuvent pas disposer de jeunes ou de moins jeunes disposant de la qualification nécessaire.

Les développeurs sont frappés par le chômage. Pour le reste, nombre de "métiers numériques" ne demandent que des compétences très superficielles.
Enfin, l'école n'est pas une formation professionnelle, mais générale : elle ne prépare d'ailleurs pas (au collège du moins) aux métiers de la restauration, du bâtiments, des services à la personne qui recrutent par millions...

Donc l'enjeu, il est aussi économique : l'école doit préparer des jeunes à pouvoir aller vers les métiers du numérique. [...] Notre rêve, il faut en avoir, notre rêve c'était que d'ici quelques années, tous les jeunes de France puissent disposer d'un outil numérique ;

Ils en disposent déjà. Le rêve est accompli...

...c'était de faire en sorte que dans toutes les écoles, dans tous les collèges, il puisse y avoir l'utilisation de ces outils et en même temps la transformation, à travers l'outil, de ce que l'on peut enseigner ;

Quand l'outil transforme ce à quoi il est censé être utilisé (dans la pédagogie comme dans les contenus), le rêve devient un cauchemar.

...notre rêve, c'était de réduire grâce à l'outil numérique les inégalités et c'était aussi de pouvoir donner une éducation citoyenne par rapport aux informations qui peuvent être reçues.

Sans école qui forme les esprits, ce ne sera qu'un mirage et de bien sombres désillusions à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Déc 2016 15:42 - 20 Déc 2016 17:52 #18005 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Dans le "Café" du 19/12/16 : "Le plan numérique entre rêve et réalité"



Et sur le blog de Marie-Caroline Missir du 20/12/16 : "Numérique à l’école : derrière la com, une filière en ébullition"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Jan 2017 14:53 #18295 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école


"Impliquer les élèves et les aider à mobiliser plus d'attention"… avec les écrans ! :santa:
Élèves et enseignants "vont bénéficier des avancées technologiques". Mais où sont démontrées ces (coûteuses) "avancées" ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Fév 2017 23:15 - 06 Fév 2017 23:20 #18360 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
Dans le "Café" du 6/02/17 : "E-Fran : Une recherche très orientée"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mar 2017 23:32 #18498 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2017 10:40 - 09 Mar 2017 10:41 #18555 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

Devant le public composé de cadres de l'éducation nationale et d'entrepreneurs, la ministre a défendu le plan numérique. "Le numérique, ce n’est ni un slogan, ni une incantation : le numérique, c’est la réalité d’une révolution dont le système éducatif s’est emparé, à tous les niveaux. Je veux le dire clairement : ne pas agir comme nous l’avons fait, c’était prendre le risque... d’avoir des élèves qui n’auraient pas les compétences et les connaissances nécessaires pour faire face au monde tel qu’il est, dans une société où le numérique est essentiel, à la fois dans la formation de la personne et pour son avenir professionnel"
[…] La ministre a aussi confirmé que le seuil des 50% de collèges entrés dans le plan numérique serait atteint à la rentrée 2017. Du moins si tout se passe comme prévu....

Dans le "Café" du 9/03/17 : "A Eduspot, N Vallaud Belkacem lance le projet Ecoles numériques rurales" .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2017 15:57 #18561 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école
A propos de la rentrée 2017, ce graphique :

Le plan numérique pour l’éducation
Depuis le lancement du plan numérique pour l’éducation, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le commissariat général aux investissements (CGI) – au titre du programme des investissements d’avenir – et les collectivités territoriales se sont engagés dans le déploiement des usages du numérique à l’École afin de transformer les pratiques pédagogiques et d’améliorer les apprentissages.

www.education.gouv.fr/cid114016/preparer...que_pour_l_education

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Avr 2017 08:35 #18788 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Avr 2017 09:41 - 27 Avr 2017 09:42 #18794 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le plan numérique pour l'école

Sur son blog du 27/04/17 : "51% de collèges numériques à la rentrée 2017 !"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.414 secondes
Propulsé par Kunena