L'"absentéisme" des enseignants

Plus d'informations
07 Déc 2023 14:20 #24862 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Déc 2023 17:47 #24876 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
La mauvaise conscience et ses effets : sur "FranceInfoTV" du 19/12/23 ""On le fait pour le bien de nos élèves" : non remplacées malgré leur arrêt de travail, ces professeures assurent les cours à distance" .

Attention : Spoiler !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Jan 2024 10:48 - 15 Jan 2024 17:05 #24916 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
Polémique suscitée par la nouvelle ministre dès son entrée en fonction :

Je vais vous raconter brièvement cette histoire : celle de notre aîné, Vincent, qui, comme sa maman, a commencé à l'école publique, à l'école Littré. Et puis la frustration de ses parents, mon mari et moi, qui avons vu des paquets d'heures qui n'étaient pas sérieusement remplacées ; il y a un moment on en a eu marre, comme des centaines de milliers de familles qui à un moment ont fait un choix, voilà, d'aller chercher une solution différente.

La porte-parole tente d'éteindre l'incendie le lendemain :

La nouvelle porte-parole du gouvernement a commenté la "polémique" lancée par la ministre de l'Éducation sur le "paquet d'heures non remplacées" dans les écoles publiques.Prisca Thevenot assure ce samedi sur France 2 que le gouvernement a "répondu" à la question du non-remplacement des professeurs. "Il y aurait polémique si un membre du gouvernement en responsabilité posait un constat sans proposer de solutions (...) ce constat nous avons été au-delà de le poser, nous y avons répondu", assure-t-elle.

Dans son argumentaire, elle avance la revalorisation de leur rémunération pour les heures de remplacement.

Dans "Le Monde" (abonnés) du 13/01/24 : "Amélie Oudéa-Castéra « regrette » d’avoir pu « blesser certains enseignants » du public avec ses déclarations sur les heures d’enseignement non remplacées" :


Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.


Des regrets... mais tout un argumentaire pour démontrer combien la réflexion de la nouvelle ministre est pertinente.

L’année scolaire dernière, 15 millions d’heures n’étaient pas remplacées.

Où l'on retrouve l'argument des "15 millions" qui ne sont qu'une goutte d'eau dans les heures dispensées (3%).

Le premier ministre a critiqué l'"hypocrisie" des commentateurs.

Selon lui, la « première raison des absences non remplacées, c’est d’abord l’organisation du système de l’éducation nationale », ce sur quoi le gouvernement a amorcé des réformes a-t-il ajouté, en citant le pacte enseignant mis en place à la rentrée 2023 et la formation des professeurs hors temps scolaire .

Une crise du recrutement sans précédent depuis un demi-siècle, des milliers de postes non pourvus, des recrutements de contractuels de plus en plus nombreux, avec des job dating désespérés mais la "première raison des absences non remplacées" serait "d’abord l’organisation du système de l’éducation nationale" !

« Le problème aujourd’hui, c’est que vous avez beaucoup trop de parents qui font un choix par défaut de scolariser les enfants dans le privé parce qu’ils considèrent qu’ils ne trouvent pas, au sein de l’école publique, suffisamment d’éléments qui justifient qu’ils y restent », a affirmé Aurore Bergé, avant d’ajouter : « Notre enjeu, c’est de faire en sorte que tous les parents considèrent qu’ils n’ont plus à faire de choix par défaut. »

Quelle politique dégrade l'enseignement public et fait, sans le dire, la promotion de l'enseignement privé ?
Dernière édition: 15 Jan 2024 17:05 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jan 2024 13:42 - 15 Jan 2024 20:21 #24918 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
Opportunément dans les médias, à la télévision le 14/01/24 :

- TF1 : "Professeurs non remplacés : le désarroi des parents"

Professeurs non remplacés : le désarroi des parents Heureusement qu'il y a les vidéos sur internet, l'ancien cahier du grand frère et le soutien des parents, car Zoé Beaumier, élève en troisième, n'a pas de professeur de physique-chimie depuis la rentrée de septembre 2023. Alors, pour faire bouger les choses, des parents ont décidé de frapper un grand coup et faire cours eux-mêmes. Face aux collégiens, il y a Céline Talineau, parent d'élève. Elle travaille dans une station d'épuration, rien à voir avec l'enseignement. Le rectorat dit ne pas réussir à recruter. À 80 kilomètres de là, à La Chartre-sur-le-Loir, dans l'après-midi de ce dimanche 14 janvier 2024, ils étaient une cinquantaine de parents et d'élèves excédés, eux aussi. Dans le collège Pierre de Ronsard, un quart des professeurs manquent à l'appel. Les élèves de la sixième à la troisième sont concernés et la liste des matières donne le tournis. Alors, que faire dans cette situation ? Maître Valérie Piau, avocate, conseille de se réunir entre parents et de mettre en demeure le rectorat, car la loi est claire. L'État a l'obligation de mettre en face des élèves un professeur dans chaque matière obligatoire au programme. TF1 | Reportage D. Sitbon, V. Topenot, K. Gaignoux


- "FranceInfoTV" du 14/01/24 qui rectifie le lendemain mais le mal n'est-il pas fait ?

"Éducation : pourquoi tant d'absences chez les enseignants ?"




L'erreur vient toujours du même effet d'optique : parents ou médias ne voient que l'absence. En réalité, peu d'absences des enseignants mais très visibles et de moins en moins remplacées. Quand l'erreur ne trahit pas un rapport hostile à l'école et à ses enseignants, comme en témoigne ce fil. Rapport qui se rencontre au plus haut degré de l’État.

De fait, dès le 14/01/24, "Libération" ( "La défense d’Amélie Oudéa-Castéra sur la scolarisation de ses enfants fragilisée par l’ancienne institutrice de son fils" ) a montré que la ministre a pris les cours non remplacés comme prétexte imaginaire, son fils ayant été scolarisé à peine six mois en première année de maternelle dans une école privilégiée sans absences particulières de l'enseignante.

Et le lendemain : "Les enseignants prennent moins de congés maladie que les autres travailleurs"
Dernière édition: 15 Jan 2024 20:21 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Jan 2024 07:16 - 22 Jan 2024 15:04 #24922 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
En conférence de presse le 16/01/24 : www.laviemoderne.net/images/forum_pics/2024/20240116_macron.mp4

Ce message contient des informations confidentielles



 
Dernière édition: 22 Jan 2024 15:04 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Jan 2024 15:04 #24926 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
Sur "FranceInfoTV" du 17/01/24 : "Les enseignants sont-ils plus ou moins absents que les autres fonctionnaires et que les salariés du privé ?"

Attention : Spoiler !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Jan 2024 10:14 - 30 Jan 2024 11:44 #24932 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
En réponse à la conférence de presse du président de la République, ce nouvel article accablant du "Monde" (abonnés) du 20/01/24 : "Les enseignants non remplacés, un problème non résolu pour le gouvernement : « On va dépenser des millions pour des uniformes, alors que tous nos enfants n’ont pas d’enseignants ? »"

Ce message contient des informations confidentielles


On retiendra ceci :

Le taux de couverture des absences longues est élevé, comme l’a souligné Emmanuel Macron, mais il était de 94 % en 2022, contre plus de 97 % jusqu’en 2017. Interrogé plusieurs fois, le ministère a refusé de préciser au Monde combien de ces remplacements sont demandés chaque année, et combien d’heures de cours perdues résultent d’absences longues.

Deux fois plus d'absences longues non remplacées à la fin du premier mandat du président qu'au début de celui-ci, ce qui ne peut représenter qu'un nombre important d'heures non remplacées, d'où les non-réponses statistiques du ministère qui préfère alimenter le reproche d'"absentéisme" des enseignants.
 
Dernière édition: 30 Jan 2024 11:44 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Jan 2024 11:54 - 30 Jan 2024 11:54 #24948 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
Dans "Le Parisien" (abonnés) du 24/01/24 : "Professeurs non remplacés : quand des rectorats minimisent les conséquences pour les élèves"

Difficile de savoir combien d’heures sont perdues chaque année par les élèves français à cause des absences de longue durée non remplacées . On parle là des absences supérieures à quinze jours, période à partir de laquelle les chefs d’établissement au collège et lycée peuvent déclencher une demande de remplacement auprès de leur rectorat. Dans le 1er degré, le remplacement est censé s’opérer dès la première demi-journée d’absence.Le ministère de l’Éducation nationale refuse de communiquer sur le nombre d’heures perdues, comme sur celui du nombre d’absences de plus de quinze jours constatées chaque année.

Un élément de réponse, dans "Le Parisien" du même jour : "Un quart des profs absents et non remplacés dans ce collège" :

Dans ce petit collège aux tons gris typique des années 1970, les absences conjuguées de quatre professeurs d’anglais, français, mathématiques et technologie, pénalisent plusieurs classes de 5 e, 4 e et 3 e. Le 10 janvier dernier, les familles déploraient déjà 111 heures de cours perdus. « Sur les 16 enseignants du collège, un quart sont absents. L’absence non remplacée du prof d’anglais dure depuis le 6 novembre, celle des profs de techno et de français depuis les 27 et 29 novembre. Quant à celui de maths, il est absent depuis le 12 décembre et on sait déjà que ça doit durer jusqu’en mars. Une des deux classes de 3 e n’a ni français, ni anglais, ni technologie. L’autre, pas d’anglais ni de techno. Vous imaginez ces élèves qui vont passer le brevet en fin d’année ? » s’inquiète Katie, mère d’une élève de 3 e.

Dernière édition: 30 Jan 2024 11:54 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Fév 2024 08:41 #24963 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet L'"absentéisme" des enseignants
6/02/24 : www.ladepeche.fr/2024/02/06/parents-pas-...e-en-6e-11747942.php

Depuis le 6 novembre dernier, ils attendent un professeur de français remplaçant pour les élèves des deux classes de troisième. [..] Dans ce même établissement, quatre classes de sixième n'ont pas de cours de physique-chimie depuis le début de l'année, car aucun n'a été nommé. 

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena