Carte scolaire et mixité

Plus d'informations
15 Mai 2024 08:35 #25118 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Carte scolaire et mixité
Cette tribune d'un ancien recteur dans "Le Monde" (abonnés) du 14/05/24 : "Education : « Il faut intégrer la Seine-Saint-Denis à l’académie de Paris »"

Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Mai 2024 19:01 - 21 Mai 2024 09:14 #25121 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Carte scolaire et mixité
Dans "Mediapart" (abonnés) du 15/05/24 : "L’expérimentation parisienne sur la mixité sociale à la moulinette des groupes de niveau"

Ce message contient des informations confidentielles


Les expérimentations de mixité concernent une minuscule poignée de collèges parisiens... mais les politiques de mixité concernent TOUS LES LYCEES parisiens avec Affelnet. L'ex-recteur n'affirmait-ils pas que la mixité scolaire est « un élément fondamental pour favoriser la réussite scolaire de l’ensemble des élèves » ?

Pas dans les classes de collège, semble-t-il...

Résumons : mélanger dans les établissements, mais séparer dans les classes. Ou l'absurdité des politiques éducatives en France.



Sur le blog de Laurent Frajerman du 20/05/24 : www.laurent-frajerman.fr/post/la-guerre-...aire-n-aura-pas-lieu
Dernière édition: 21 Mai 2024 09:14 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2024 08:58 - 21 Mai 2024 09:12 #25127 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Carte scolaire et mixité
Note d'information n°24.19 (mai 2024)  de la DEPP : "Évolution de la mixité sociale des collèges"

Les collèges ont des compositions sociales très différentes, ce qui est régulièrement décrit comme un facteur renforçant les inégalités scolaires. Le niveau et les composantes de la ségrégation sociale varient d’un département à l’autre, compte tenu notamment du degré de ségrégation résidentielle entre communes et quartiers, du poids du secteur privé et des inégalités économiques. Au niveau national, la ségrégation sociale entre collèges a peu varié au cours du temps. Cette stabilité masque cependant des évolutions plus marquées selon le secteur d’enseignement. D’une part, la ségrégation parmi les collèges publics suit une tendance à la baisse, de même que celle entre collèges privés. D’autre part, les écarts de composition sociale entre secteurs public et privé se sont creusés, le secteur privé scolarisant de plus en plus d’élèves de milieu favorisé. Depuis 2014, la ségrégation sociale a sensiblement diminué dans une vingtaine de départements situés majoritairement dans le Nord et l’Ouest, où les écarts entre secteurs public et privé n’ont pas augmenté. Inversement, dans une vingtaine de départements situés plutôt dans la moitié sud, la ségrégation a augmenté, avec une hausse marquée des écarts de composition sociale entre secteurs public et privé.


Extraits :

En se restreignant aux élèves entrant en sixième, pour lesquels des données sur longue période sont disponibles,
la proportion d’élèves de milieu social très favorisé était déjà supérieure de 11 points dans les collèges privés, au regard des collèges publics, en 1989. Cet écart est resté assez stable au cours des années 1990, puis a augmenté fortement à partir du début des années 2000, pour atteindre 20,6 points en 2023.

Dernière édition: 21 Mai 2024 09:12 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena